Q SCOOP – Non, Trump n’a pas dit de « changer les votes en sa faveur » !


Fact checkers en grève ? Non, Trump n’a pas dit de « changer les votes en sa faveur » !

Article Qactus sur cette affaire ICI.

Publié par Dreuz Info et la croix du sud le 4 janvier 2021


Je l’ai écouté dans son intégralité et pas UNE SEULE fois, Donald Trump demande aux législateurs de Georgie (républicains qui ont fuité l’appel au Washington post) de changer les votes en sa faveur.

  1. Trump déclare à plusieurs reprises qu’il a été con (« shmuck ») d’avoir aidé le gouverneur de Géorgie à gagner son élection.
  2. Qu’il doit trouver 11 780 voix pour gagner l’Etat, (sur les centaines de milliers d’irrégularités)
  3. qu’il va révéler une nouvelle vidéo de la fameuse scène où des voix sont sorties du dessous d’une table (avec un Zoom précis sur le passage répété 3 ou 4 fois de ces mêmes voix dans la machine de comptage)
  4. que ces voix ont toutes été attribuées à Biden, ce que le secrétaire d’État semblait ignorait (comme tout le reste)
  5. les élus républicains de Géorgie sont vraiment pourris, il se bat contre eux durant toute la conversation Donald Trump leur demande «pourquoi vous ne nous donnez pas accès aux chiffres officiels ?» ils lui répondent « c’est hors la loi ! » (Incroyable). Trump les mouche en répondant « ce qui est illégal c’est une élection fautive »
  6. Donald Trump n’hésite pas à les menacer en leur disant que « c’est criminel de protéger une élection illégale»
  7. Trump donne le détail de toute l’élection illégale de Géorgie (votants morts, d’un autre état, les 100 % de militaires votant pour Biden alors que sa moyenne nationale est de 78 % pour Trump et surtout les dizaines de milliers de votes illégaux sortis d’un dessous de table de la fameuse vidéo de surveillance)

Ce qui apparaît c’est un POTUS combatif contre son propre camp républicain de traîtres, qui n’ont aucune autre réponse que « vos chiffres sont inexacts, Mr le Président ». Et qui refusent obstinément d’investiguer. Ou de donner les chiffres officiels, demandés à 6 reprises par l’équipe de Trump. Donald Trump leur prédit une défaite mardi et leur fait comprendre que les démocrates se moquent d’eux dans leur dos.

Pas une seule fois Donald Trump ne demande que soit trouvés ou changés des votes en sa faveur. Mais bel et bien que les votes illégaux (des centaines de milliers en Georgie) lui soient attribués, et non à son adversaire. Et il lui en faut 11 780 exactement. Mais cela jamais un média honnête, à part Dreuz, ne vous en parlera.


Source : © Manu Aboucaya pour Dreuz.info.