Q SCOOP – L’ambassadeur des États-Unis en Russie se voit offrir un vaccin Spoutnik-V pour Noël… mais refuse.


L’ambassadeur des Etats-Unis en Russie se voit offrir un vaccin Spoutnik V pour Noël… mais refuse

Publié le 28 déc. 2020 par RT


L'ambassadeur des Etats-Unis en Russie se voit offrir un vaccin Spoutnik V pour Noël... mais refuse

L’ambassadeur des Etats-Unis en Russie, qui avait demandé un vaccin contre le Covid-19 dans sa lettre ouverte au père Noël, a officiellement décliné une injection de Spoutnik V que lui proposait le ministère russe des Affaires étrangères.

L’ambassadeur des Etats-Unis en Russie John Sullivan s’est manifestement montré peu sensible au cadeau de Noël que lui avait réservé la diplomatie russe. C’est ainsi que Rebecca Ross, la porte-parole de la représentation américaine en Russie a décliné sur Twitter, le 27 décembre, l’offre des autorités russes d’injecter le vaccin Spoutnik V contre le Covid-19 au diplomate.

L’Américain a remercié «le ministère russe des Affaires étrangères pour son offre», mais a assuré qu’il «ne voudrait cependant pas prendre une dose de SpoutnikV destinée à un citoyen russe», avant de préciser : «Nous sommes heureux que deux vaccins américains soient approuvés, et aident déjà les gens à lutter contre le COVID-19 dans l’UE, au Royaume-Uni, en Amérique latine et aux Etats-Unis.» Une allusion aux deux vaccins Pfizer et Moderna qui sont distribués pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.

Ironique, la diplomate américaine poursuit dans un second tweet : «Cependant, si le ministère russe des Affaires étrangères est attentif à nos souhaits de Noël et prétend être en contact avec Ded Moroz [équivalent slave du père Noël], le meilleur des cadeaux serait la libération immédiate de deux citoyens américains détenus à tort, Paul Whelan et Trevor Reed». Ces propos sont une référence aux condamnations à des peines de prison de deux citoyens américains en Russie. Le premier, accusé d’être un officier du renseignement, avait été condamné à 16 ans de prison le 15 juin pour espionnage et le second à 9 ans de prison pour avoir agressé un policier sous l’emprise de l’alcool.

John Sullivan avait publié sa lettre au père Noël sur Facebook le 22 décembre, souhaitant entre autres comme cadeau «un vaccin contre le Covid». Soucieux de voir le diplomate américain passer de joyeuses fêtes, le ministère russe des Affaires étrangères avait décidé de jouer au père Noël en invitant l’ambassadeur à se faire injecter le Spoutnik V.

Et le ministère d’écrire à John Sullivan sur sa page Twitter, le 26 décembre : «Cher ambassadeur, Santa Claus a-t-il réalisé votre rêve de vaccination ? Sinon […] un cadeau pour vous : le vaccin Spoutnik V est approuvé pour les personnes de plus de 60 ans».


Source