Q VIDÉOS – Le décollage (et l’explosion !) du Starship SN8 !


Le décollage (et l’explosion !) du #Starship SN8 !

À voir et à revoir : le décollage (et l’explosion !) du #Starship SN8 !

Hier le dernier prototype du Starship, le futur vaisseau de la société a décollé au Texas sous les yeux du monde entier

Armé de ses 3 moteurs #Raptor, il s’est élevé à quelques km d’altitude. Il a ensuite effectuée une descente maitrisée à l’horizontale, avec l’aide des RCSPuis ses moteurs se sont rallumés, et le vaisseau s’est redressé de manière très impressionnante pour tenter un atterrissage, malheureusement un poil trop court, et qui se termine donc en une jolie explosion

L’explosion semble dûe à un manque de pression dans un des réservoirs, ce qui a empêché le vaisseau de se freiner suffisammentC’est en tout cas un 1er test très encourageant, et qui va permettre de récolter énormément de datas pour la suite ! 

SpaceX avance à une vitesse folle sur le futur vaisseau super-lourd, le prototype suivant, le SN9 est déjà prêt à voler, afin de faire au moins aussi bien, ou mieux ! A noter que les prototypes 10 à 16 sont déjà eux aussi en construction !

On ne peut que s’émerveiller et féliciter SpaceX & Elon Musk pour le travail accompli, et on a déjà hâte de voir le prochain décollage, en attendant le jour ou peut-être, nous le verrons partir vers la Lune, ou vers Mars… 

Publié le 10.12.2020 par L’Observatoire des Étoiles


Un prototype de la future fusée Starship de la société SpaceX a décollé mercredi lors d’un vol d’essai. En atterrissant, elle s’est écrasée à cause de sa vitesse. «Mars, nous voilà!», s’est toutefois félicité Elon Musk.

Le 9 décembre, la société SpaceX a effectué un vol d’essai d’un prototype de sa fusée géante Starship. L’engin s’est envolé avec succès. L’un des trois moteurs s’est alors éteint, puis l’autre. Au bout de 4 minutes et 45 secondes, le troisième s’est éteint et la fusée a entamé son retour vers le sol. 

​Au moment de l’atterrissage, elle a explosé au sol dans une grande boule de feu, comme le montre cette vidéo diffusée sur le compte Twitter de SpaceX.

​D’autres images ont également été relayées sur les réseaux sociaux.

​«Remontée réussie!», s’est félicité Elon Musk sur Twitter en expliquant que l’engin avait explosé parce que la vitesse d’arrivée à l’atterrissage était trop importante.

«Mars, nous voilà»

«Mars, nous voilà», a écrit le fondateur de SpaceX dans une autre publication.

​Elon Musk a par la suite diffusé une photo de la fusée en vol. Sur l’une de ses buses, le numéro 42 est visible. Il fait référence au livre de Douglas Adams Le Guide du voyageur galactique (The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy). Dans cet ouvrage, ce numéro est la réponse à «La grande question sur la vie, l’univers et le reste».

​L’objectif du test de ce prototype baptisé SN8 (Starship serial number 8) était de vérifier son comportement aérodynamique, son retour sur Terre et son atterrissage vertical, ce qui est la spécialité de SpaceX avec sa fusée actuelle, la Falcon 9. La construction du prototype suivant, SN9, est presque terminée. Elon Musk veut lancer dans un futur proche plusieurs de ces vaisseaux à la conquête de Mars