Q INFOS – J.Biden et L.Obrador dans tous cela?

Le Président du Mexique :

Imprudent de féliciter Biden avant que les questions juridiques de l’élection ne soient résolues

Publié le 7.11.2020 par ILDEFONSO ORTIZ et BRANDON DARBY

Le président mexicain a déclaré qu’il était trop tôt pour féliciter J.Biden car les élections ont encore plusieurs questions juridiques en suspens. Dans un souci de respect du processus, il attendra que toutes les questions soient résolues. ICI via @Breitbart

Voilà c’est comme cela que vous pouvez détecter les mondialistes qui se précipitent ou non!!!

Le président mexicain a déclaré qu’il était trop tôt pour féliciter l’un des candidats à la présidence des États-Unis, car plusieurs questions juridiques sont encore en suspens. Dans un souci de respect du processus, il attendra que toutes les questions juridiques soient résolues avant de féliciter le vainqueur.

Lors d’une conférence de presse tenue samedi soir, le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador a déclaré que l’establishment se précipitant pour voler une élection est exactement ce qui lui est arrivé lors de son élection présidentielle ratée de 2006.

« En ce qui concerne les élections aux États-Unis, nous allons attendre que les questions juridiques soient résolues », a déclaré M. Lopez Obrador. « Nous ne voulons pas être imprudents, nous ne voulons pas agir à la légère et nous voulons être respectueux … du droit étranger ».

Selon AMLO, lors de sa candidature à la présidence en 2006, l’establishment s’est empressé de déclarer l’ancien président Felipe Calderon vainqueur et le président espagnol de l’époque s’est empressé de le féliciter avant que les votes n’aient été comptés. « C’était une imprudence et nous ne voulons pas faire cela ».

AMLO a affirmé avoir de bonnes relations avec les deux candidats et qu’il y a dix ans, il a rencontré pour la première fois le candidat démocrate Joseph Biden. « Je lui ai alors présenté une lettre sur notre mouvement et notre lutte », a-t-il déclaré. « Nous avons parlé de l’immigration et d’autres sujets. Il n’y a pas de mauvaises relations ici ». AMLO a également déclaré qu’il avait eu de bonnes relations de travail avec l’actuel président Donald J. Trump.

« Le président Trump a été très respectueux avec nous et nous avons obtenu de très bons accords », a-t-il déclaré. « Nous le remercions de ne pas s’être mêlé de nos affaires et il nous a respectés… nous n’avons de querelles avec aucun d’entre eux ».


Source : BreitBart