Q SCOOP – Un policier a poussé un manifestant de 16 ans au dessus d’un pont.

Drapeau du Chili

La scène fait scandale au #Chili. Un policier a poussé un manifestant de 16 ans au dessus d’un pont lors d’une manifestation antigouvernementale hier à #Santiago. Il est grièvement blessé. #FueraMarioRozas#NoSeCayòLoEmpujaron#ViolencesPolicieres


Paola Dragnic (@PaoladrateleSUR) 3 octobre 2020


Des manifestations contre les #ViolencesPolicieres sont attendues (certains sont en cours) aujourd’hui au #Chili suite à l’évènement.

Plaza de la Dignidad : une vidéo révèle une manifestante poussée par un carabinier dans le Mapocho

Les dossiers montrent clairement que la chute est causée par l’action d’un policier. Ce vendredi, il y a eu une autre journée de manifestations dans les environs de la Plaza Baquedano, rebaptisée Plaza de la Dignidad depuis l’explosion sociale d’octobre dernier, où les carabiniers comme d’habitude ont violemment réprimé ceux qui s’approchaient de ce lieu emblématique pour protester, le plébiscite étant juste au coin de la rue.

C’est dans ce contexte qu’un incident grave s’est produit, lorsqu’un manifestant a été poussé par un carabinier du pont Pío Nono vers la rivière Mapocho, qui à cette époque de l’année est presque un lit et des pierres pures, comme on peut le voir dans les registres pris sur le site. Atteinte à la dignité de Gustavo Gatica » : un groupe violent défend Claudio Crespo et attaque un voisin de la Plaza Italia. Vous pouvez y voir comment cela se passe au milieu des affrontements entre les protestants et les carabiniers sur le pont. Dès qu’il s’en est rendu compte, les brigades de santé ont couru pour aider cette personne. Cependant, cela n’a pas arrêté l’action des forces spéciales sur le site, dont les canons à eau ont continué à cibler les manifestants, et les bombes lacrymogènes ont volé à côté de l’endroit où le personnel de santé faisait son travail.

Entre-temps, l’ADN rapporte que, selon deux témoins devant des observateurs de l’Institut national des droits de l’homme (INDH), un policier aurait saisi les pieds du manifestant, après quoi la chute s’est produite. En outre, ils ont indiqué que la plainte avait déjà été déposée auprès du ministère public. Enfin, les carabiniers ont déclaré que « pour des raisons qui font l’objet d’une enquête, une personne est tombée dans la rivière Mapocho ».

MISE À JOUR : Après la rédaction de cet article, la journaliste de TeleSur, Paola Dragnic, a téléchargé une vidéo sur son compte de réseau social où l’on voit clairement comment le carabinier intercepte le manifestant et le pousse dans la rivière.


Des vidéos commencent à apparaître sur ce qui se serait passé sur la rivière Mapocho.


Des affrontements éclatent devant la clinique ou est hospitalisé le jeune manifestant de 16 ans poussé au dessus d’un pont par un policier lors d’une manifestation hier. L’indignation est très grande au Chili. #FueraMarioRozas #NoSeCayoLoEmpujaron


Source : Eldesconcierto