Q SCOOP – Emmanuel Macron nomme illégalement un chef de service dans la Gendarmerie

Voilà chez Qactus nous n’avons pas pour habitude de faire la promotion des gendarmes, ce n’est pas notre mission d’information, et nous avons trouvé ce journal alors supposons et en faisant court que 50% de gendarmes sont à la solde du gouvernement aveuglément, et que les 50% autres restants sont réellement dans la réflexion et un peu plus conscients du problème de l’information avec le peuple en France, cela nous donne un journal d’information de la gendarmerie particulièrement intéressant à lire, on y découvre des articles frôlant le complotisme!! mais merci à vous en tout cas si vous êtes sincères Mr Ronald Guillaumont retraité de la Gendarmerie Nationale et président de l’APG de dénoncer certaines choses bien réelles et cachées du grand public et de vos collègues par ces médias mainstream à la solde, informer est donc notre mission commune!!

longue vie a votre journal.

Site ici et dans la source en bas.


www.profession-gendarme.com,

un nouveau site d’information sur et pour les gendarmes

gendarmes.jpg

Ronald Guillaumont, un ancien gendarme finistérien, vient de lancer un site web dédié à la gendarmerie; . www.profession-gendarme.com. Ce n’est pas le premier mais l’animateur estime qu’il existe des manques à combler.

Il explique: « Faisant le constat du vide sidéral (sur le web) en matière d’information spécifique à destination des militaires de la gendarmerie, j’ai décidé de créer le site Profession-Gendarme, avec pour objectif de fournir une actualité pertinente et non censurée sur la vie et l’évolution de la Gendarmerie. En effet j’ai pensé qu’il fallait sur la toile un site spécifique à la Gendarmerie dans lequel les Gendarmes y trouveraient les actualités et les faits divers les concernant. J’ai également voulu qu’ils y trouvent des textes règlementaires et une Tribune afin de s’y exprimer librement. Le site Profession-Gendarme.com est appelé à évoluer au fur et à mesure de vos visites et contributions, voir de vos demandes et suggestions. Le but et l’objectif de ce site est de participer à l’évolution nécessaire de la condition du gendarme et de la liberté d’expression qui lui est refusée. »


Emmanuel Macron nomme illégalement un chef de service dans la Gendarmerie

Publié le 19 juin 2020

ece59d6fe65a549d69956dd3fd12507c17bb5c3f

Le journal officiel du 17 juin 2020 nous apprend que le contrôleur général des armées Christophe Jacquot est nommé chef du service de la transformation de la gendarmerie nationale à compter du 1er juillet 2020 par décret daté du 15 juin.

Il suffit de se reporter à l’arrêté du 12 août 2013 portant organisation de la direction générale de la gendarmerie nationale pour découvrir le problème.

L’article 27 de ce texte, signé du ministre de l’intérieur de l’époque Manuel Valls et modifié par Arrêté du 30 décembre 2019 – art. 19, stipule en effet que « Le service de la transformation est commandé par un officier général de la gendarmerie. »

Or, un contrôleur général des armées n’est en aucun cas « un officier général de gendarmerie ». Et, le fait que l’intéressé ait servi au début de sa carrière comme officier de gendarmerie ne change en rien son état et au fait qu’il ne réunit pas la condition imposée par l’arrêté sur l’organisation de la gendarmerie.

Il est à noter que l’article 32 de l’arrêté charge le directeur général de son exécution…

Dès lors, deux hypothèses se présentent :

1° soit la candidature du contrôleur général a été présentée ou soutenue par le général Rodriguez, sorti de Saint-Cyr deux années avant Christophe Jacquot. Il a alors certainement expliqué le problème juridique qui se posait et le ministre de l’intérieur a donné son aval au projet qui n’a pas rencontré d’opposition jusqu’à la signature présidentielle ;

2° soit la candidature de M. Jacquot a été imposée au général Rodriguez. A-t-il alors appelé respectueusement l’attention des autorité supérieures sur le problème ? Ou bien, comme Don Diègue dans Le Cid de Corneille, a-t-il estimé, qu’« on doit ce respect au pouvoir absolu de n’examiner rien quand un roi l’a voulu » ?

Voici donc un flagrant délit de violation de la règle de droit à un moment où beaucoup se plaignent qu’elle est bafouée et piétinée.

Quelles que soient les bonnes raisons qu’on ne va pas manquer de nous exposer, il est particulièrement fâcheux que le mauvais exemple vienne à la fois du Président et du pouvoir exécutif.

Ceux qui sont en droit de se plaindre de cette nomination rocambolesque sont les officiers généraux de gendarmerie. Ils ont désormais deux mois pour contester la nomination. Qui osera ?

Ensuite, ce sera fini. L’illégalité de la nomination ne pourra plus être invoquée, car l’exception d’illégalité des décisions individuelles n’est pas recevable en principe dans le contentieux administratif, contrairement à l’exception d’illégalité des textes réglementaires.

17 juin 2020

Jacques BESSY, président de l’Adefdromil – Aide aux victimes


Autres exemples du journal :

Vaccin Covid-19 : la mort en flacon Tribune du Dr Pierre Cave pour le site Nexus.fr, radiologue, ancien interne et chef de clinique de Marseille qui affirme que “le vaccin est plus dangereux que la maladie” et qu’il est nécessaire de le “refuser” au nom de “l’intérêt général”. Par Pierre …


Qu’il s’agisse de cinéma ou de télévision, les rôles de gendarmes ont évolué depuis la silhouette d’arrière-plan jusqu’au héros en tête d’affiche. L’exposition propose de découvrir comment le personnage du gendarme a pris des galons au fil du temps, comment la fiction révèle ses parts d’ombre et de lumière mais …


L’avocat Me Brusa établit l’ILLÉGALITÉ des amendes pour « non port du masque » [Document juridique téléchargeable] partager sur: Facebook Twitter Linked InEmail


Source 1: Profession Gendarme

Source 2: lignesdedefense Ouest France