Q SCOOP – Un partisan de D-Trump abattu en plein jour

États-Unis : un partisan de #Trump abattu en plein jour à l’endroit même où il était interviewé quelques heures avant, la police n’écarte pas le mobile politique



Bernell Trammell, un partisan noir bien connu de Donald Trump qui était un personnage connu de la communauté pour sa maison d’édition et ses longues conversations sur la religion et la politique, souvent livrées depuis des coins de rue en tenant des pancartes pro-Trump et autres, a été abattu à Milwaukee, dans le Wisconsin.

Trammell, 60 ans, a été abattu le 23 juillet près de l’endroit même où il avait donné une interview vidéo quelques heures avant, expliquant pourquoi il soutenait Trump. La police de Milwaukee recherche ce qu’elle a décrit comme des « suspects inconnus ». Le motif n’est pas clair, notamment si le meurtre était lié ou non aux convictions politiques de Trammell ou à son soutien à Trump. Certains médias ont attribué le nom de Bernell Tremmell à la victime, mais il se fait appeler Trammell sur les médias sociaux. […]

« C’était un homme bon », a ajouté M. Schaeffer. « C’était un homme doux. Certaines personnes n’aimaient pas ce qu’il disait, mais elles le respectaient pour la plupart. Quand j’y allais, les gens disaient toujours : « Salut Bernell. Il connaissait tout le monde dans le quartier. Je suis choqué là. » […]

Reggie Moore, directeur du Milwaukee Office of Violence Prevention, a déclaré au Milwaukee Journal Sentinel qu’il était « intervenu dans un litige entre Trammel et un jeune homme » qu’il pensait être « lié à une pancarte pro-Trump que Trammell portait ».

Moore a déclaré au journal que Trammell était « un aîné noir qui ne méritait pas de mourir comme ça ». Heavy a contacté Moore pour obtenir plus d’informations sur cette rencontre et sur l’importance de Trammell pour la communauté. Il n’est pas clair si cette rencontre a un rapport avec la mort de Trammell cependant, car la police ne dit rien sur le motif ni sur les suspects.

La police dit que la fusillade s’est déroulée un jeudi après-midi en plein jour. […]

« Les détectives enquêtent sur la possibilité » que Trammell « ait été tué à cause de ses convictions politiques », a écrit O’Donnell, ajoutant que la police lui a dit que le suspect est arrivé en voiture, a tiré sur Trammell, puis est parti. […]

« Ce type était simplement plein d’amour », a déclaré Dick Nelson à Fox 6 Milwaukee. […] Une femme qui le connaissait a écrit sur Facebook,

Hier, une personne a été tuée par balle dans mon quartier. On ne sait pas pourquoi. C’était une personne très verbale sur ses opinions (panneaux, vitrines, intersections) ET une personne très gentille avec un sourire pour TOUT LE MONDE. […]


Heavy.com

États-Unis : une jeune mère de famille tuée par balle après une altercation à propos de #BlackLivesMatter (MàJ : « Bon débarras ! », des sympathisants de BLM célèbrent sa mort)


Source : Fdesouche