Q INFOS -Purge de la Cabale #13

Revue de presse des arrestations et mises en accusation

Par Jonathan ExoPortail –

Parce que j’entends trop souvent certaines personnes, ici et là, me dire que absolument rien ne bouge et que l’élite et ses réseaux ne sont jamais inquiétés. Voici donc le treizième article sous forme de revue de presse ayant pour but de démontrer le contraire, non pas par esprit de contradiction, mais par volonté de redonner un peu d’espoir par LES FAITS. Cette revue de presse remonte aux 60 derniers jours et concerne les arrestations, mises en accusation ainsi que d’autres faits pointant la débâcle de l’oligarchie mondiale  : (La liste n’est pas exhaustive, vous êtes les bienvenus pour y contribuer)

Note ExoPortail : Les précédentes revues de presse sont disponibles sur cette page: https://exoportail.com/?s=purge+de+la+cabale )

27 Février 2020 : Affaire Matzneff : l’hôtel italien où il a trouvé refuge perquisitionné :

L’écrivain de 83 ans serait soupçonné d’avoir emporté avec lui des archives utiles à l’enquête. La perquisition a été menée mercredi par la police italienne en présence d’enquêteurs français. Les enquêteurs s’intéressent à différents écrits de Matzneff afin de rechercher de potentielles victimes. Selon une autre source proche du dossier, les enquêteurs s’intéressent aussi à Christian Giudicelli, son éditeur au sein de Gallimard et compagnon de voyage aux Philippines.

En lire plus : https://exoportail.com/affaire-matzneff-lhotel-italien-ou-il-a-trouve-refuge-perquisitionne/

1er Mars 2020 : Rouen : Lubrizol mis en examen pour «atteinte grave» à la santé et à l’environnement :

Le groupe Lubrizol est mis en examen pour «déversement de substances nuisibles» et pour des manquements dans l’exploitation de son usine ayant porté une «atteinte grave» à l’environnement, a annoncé le parquet de Paris ce 27 février. Au total, 9 505 tonnes de produits chimiques avaient brûlé dans l’incendie qui avait provoqué un nuage de fumée noire de 70 km de long. Il est reproché à l’entreprise «de ne pas avoir pris toutes les mesures pour empêcher la propagation importante de l’incendie et les dégâts environnementaux qui en ont découlé», a précisé une source proche du dossier, citée par l’AFP.

En lire plus : https://exoportail.com/rouen-lubrizol-mis-en-examen-pour-atteinte-grave-a-la-sante-et-a-lenvironnement/

3 Mars 2020 : Apple, Nike, BMW… 83 multinationales accusées d’être liées au travail forcé de Ouïghours en Chine :

Plus de 80 grandes marques internationales des secteurs de la technologie, du textile et de l’automobile – dont Apple, Sony, Samsung, Microsoft, ou Nokia pour le secteur technologique ; Adidas, Gap, Nike, Puma, Uniqlo, ou H&M, pour le secteur du textile ; BMW, Volkswagen, Mercedes-Benz, Land Rover ou Jaguar pour l’automobile.et les françaises Lacoste et Alstom – ont été citées dans un rapport publié le 1er mars par l’Institut australien de stratégie politique (Australian strategic policy institut – ASPI). D’après ce rapport, la Chine aurait transféré des dizaines de milliers de membres de la minorité musulmane ouïghoure, détenus dans des camps d’enfermement, vers des usines fournissant ces multinationales. Le centre de réflexion australien dénombre au total 27 usines employant des Ouïghours «transférés» dans neuf provinces chinoises. «Un pipeline de travailleurs ouïghours relie directement les camps du Xinjiang aux usines à travers la Chine», précisent les auteurs du rapport.

En lire plus : https://exoportail.com/apple-nike-bmw-83-multinationales-accusees-detre-liees-au-travail-force-de-ouighours-en-chine/

17 Mars 2020 : Dans une mesure sans précédent, la Chine expulse tous les journalistes étrangers travaillant pour le NYT, le WSJ et le Washington Post :

Dans la dernière escalade des tensions, la Chine a annoncé mardi qu’elle expulserait tous les journalistes américains travaillant pour le New York Times, le WSJ et le Washington Post. Elle a également exigé que ces organes – ainsi que Voice of America (VOA) et le Time Magazine – fournissent au gouvernement chinois des informations détaillées sur leurs activités dans le pays, a rapporté le NYT. Il s’agit de « tous les documents écrits », y compris les finances du personnel, les opérations et les informations immobilières en Chine.

En lire plus : https://www.aubedigitale.com/mardi-sanglant-dans-une-mesure-sans-precedent-la-chine-expulse-tous-les-journalistes-etrangers-travaillant-pour-le-nyt-le-wsj-et-le-washington-post/

18 Mars 2020 : Apple écope d’une amende record en France de 1,1 milliard d’euros : 

L’Autorité de la concurrence en France a condamné, le 16 mars, la multinationale américaine Apple à payer une amende record de 1,1 milliard d’euros. Motif : on lui reproche d’avoir faussé la concurrence en contrôlant les ventes de ses produits (hors iPhones) par ses revendeurs tout en avantageant ses propres boutiques, privant ainsi les consommateurs d’une concurrence sur les prix. C’est la plus lourde sanction jamais prononcée par l’Autorité, qui a considéré qu’Apple «avait commis un abus de dépendance économique, à l’égard de ses détaillants premium [spécialisés dans les produits haut de gamme, hors iPhones] une pratique particulièrement grave» pour le gendarme français de la concurrence.

En lire plus : https://exoportail.com/apple-ecope-dune-amende-record-en-france-de-11-milliard-deuros/

19 Mars 2020 : Le roi d’Espagne Felipe VI renonce à l’héritage après la révélation du scandale saoudien sur les finances familiales :

Le roi d’Espagne Philippe VI a renoncé à son héritage après que les finances de la famille aient été exposées dans un scandale saoudien. L’annonce a été faite après que le quotidien suisse Tribune de Geneve ait rapporté au début du mois que l’ancien monarque Juan Carlos avait reçu 100 millions de dollars du roi Abdallah d’Arabie Saoudite via un compte offshore suisse d’une entité cotée au Panama.

L’argent a été déposé sur un compte bancaire suisse au nom d’une fondation panaméenne, rapporte le journal, selon lequel 65 millions de dollars de cette somme ont été donnés par le père du roi Felipe, Juan Carlos, à son ancienne maîtresse, Corinna zu Sayn-Wittgenstein.

Un rapport publié plus tard dans le Daily Telegraph britannique a indiqué que le roi Felipe, âgé de 52 ans, était également un bénéficiaire de ce fonds.

En lire plus ( en anglais ) : https://greatgameindia.com/spains-king-felipe-vi-renounces-inheritance-after-family-finances-exposed-in-saudi-scandal/

31 Mars 2020 : Venezuela : l’opposant controversé Juan Guaido doit comparaître pour «tentative de coup d’Etat» :

Dans le cadre d’une enquête pour «tentative de coup d’Etat» et «tentative de magnicide» contre le président vénézuélien Nicolas Maduro, l’opposant politique Juan Guaido est cité à comparaître devant le ministère public. Autoproclamé président par intérim du Venezuela bien que fortement contesté au sein même de l’opposition, Juan Guaido est convoqué le 2 avril par le ministère public dans le cadre d’une enquête pour «tentative de coup d’Etat» et «tentative de magnicide» contre le président élu Nicolas Maduro, ouverte «après la découverte en Colombie d’un arsenal de guerre destiné au Venezuela».

«Nous avons cité à comparaître le citoyen Juan Guaido jeudi prochain devant ce ministère public», a fait savoir le procureur général de la République Tarek William Saab, lors d’une déclaration retransmise à la télévision vénézuélienne.

Comme le rapporte l’AFP, le gouvernement vénézuélien a en effet dénoncé le 25 mars une tentative de coup d’Etat après la découverte en Colombie d’un stock d’armes incluant notamment 26 fusils d’assaut, des lunettes de vision nocturne et de l’armement silencieux, selon le ministre de la Communication Jorge Rodriguez. Cette découverte intervient en période de crise entre Bogota et Caracas, les deux diplomaties ayant rompu leurs relations au début de l’année 2019.

En lire plus : https://francais.rt.com/international/73428-venezuela-opposant-controverse-juan-guaido-doit-comparaitre-tentative-coup-etat

1er Avril 2020 : Le cofondateur de Wikipédia, Larry Sanger, expose un réseau de trafic sexuel d’enfants dirigé par des élites :

Le fondateur de Wikipédia, Larry Sanger, affirme que Elite dirige un réseau de trafic d’enfants. Il a publié les preuves à l’appui de ses affirmations dans un fil de twitter viral. Il dit que les informations qu’il a divulguées ne font qu’«effleurer la surface». Larry Sanger a demandé que des personnes l’aident à combler les lacunes de son histoire, il voulait que son fil twitter devienne une ressource d’information sur le sujet.

En lire plus : https://exoportail.com/le-cofondateur-de-wikipedia-larry-sanger-expose-un-reseau-de-trafic-sexuel-denfants-dirige-par-des-elites/

15 Avril 2020 : Robert F Kennedy Jr. expose le programme de Bill Gates pour les vaccins dans un rapport cinglant : 

Ces dernières semaines, alors que la crise de la pandémie s’aggrave, Bill Gates a accordé des interviews, disant simplement au monde que la seule solution à la situation actuelle est une nouvelle vaccination… pour tout le monde. Il a récemment déclaré à CBS que les rassemblements de masse seront considérés comme «facultatifs» jusqu’à ce qu’un vaccin soit mis en place. Robert Kennedy Jr a une forte opposition aux plans de vaccination du nouvel ordre mondial depuis des années et il a donc été indirectement menacé le 4 avril 2020 par le meurtre de deux de ses proches pour qu’il arrête son travail anti-vaccin (D’après certaines sources). La réponse de Robert Kennedy Jr le 9 avril ne s’est pas faite attendre avec ce communiqué extrêmement cinglant de sa fondation quelques jours plus tard.

En lire plus : https://exoportail.com/robert-f-kennedy-jr-expose-le-programme-de-bill-gates-pour-les-vaccins-dans-un-rapport-cinglant/

21 Avril 2020 : Les propriétaires de petites entreprises portent plainte contre Wells Fargo et la JPMorgan sur la débâcle des prêts viraux :

Plusieurs grandes banques ont été poursuivies par des petites entreprises qui affirment que les prêts aux grandes entreprises destinés à la lutte contre le coronavirus ont été privilégiés par rapport aux petites entreprises, qui n’ont alors pas pu accéder aux fonds dont elles avaient tant besoin.

Wells Fargo, Bank of America, JPMorgan Chase US Bankcorp ont été cités dans le procès les accusant de traiter les demandes de prêts les plus importantes en raison des frais massifs qu’ils généreraient, au lieu de les traiter selon le principe du « premier arrivé, premier servi » comme l’avait annoncé l’administration Trump, selon Bloomberg.

«Les banques ont gagné des frais de montage de 5 % sur les prêts jusqu’à 350 000 dollars, de 3 % sur les prêts entre 350 000 et 2 millions de dollars et de 1 % sur les prêts entre 2 et 10 millions de dollars. Cela signifie qu’elles ont gagné 17 500 dollars pour le traitement d’un prêt de 350 000 dollars, contre 100 000 dollars pour un prêt de 10 millions de dollars.» – Bloomberg

Les poursuites, intentées dimanche devant la cour fédérale de Los Angeles, prétendent que des milliers de petites entreprises qui essayaient de demander le programme de protection des chèques de paie administré par la Small Business Administration (SBA) se sont retrouvées démunies.

En lire plus : https://www.aubedigitale.com/les-proprietaires-de-petites-entreprises-portent-plainte-contre-wells-fargo-et-la-jpmorgan-sur-la-debacle-des-prets-viraux/

23 Avril 2020 : L’état profond en panique? Un rapport publié dans Newsweek prétend qu’une unité «secrète» de la garde nationale est prête à évacuer les chefs d’armées et les hauts fonctionnaires si «les choses tournent mal» : 

Depuis que les gouverneurs ont commencé à appeler les forces de la garde nationale le mois dernier, le Pentagone a insisté pour que les soldats restent fermement sous le commandement des gouverneurs qui les ont appelés, et pour que le Pentagone n’utilise pas les troupes pour planifier des « missions secrètes » fédérales ou la « loi martiale », si la crise devait dégénérer et menacer la « continuité du gouvernement ». Or, un rapport publié dans Newsweek prétend prouver que le Pentagone a menti. En réalité, une unité de la garde nationale forte de 10 000 soldats a été déployée dans la région de la capitale avec une mission « secrète » pour faire respecter la loi martiale à Washington DC et aider à évacuer les législateurs et les hauts fonctionnaires si les choses tournent mal.

En lire plus : https://exoportail.com/letat-profond-en-panique-un-rapport-publie-dans-newsweek-pretend-quune-unite-secrete-de-la-garde-nationale-est-prete-a-evacuer-les-chefs-darmees-et-le/

27 Avril 2020 : Le prince Andrew acculé : nouveau rebondissement dans l’affaire Epstein :

La période de confinement n’empêche pas à la justice américaine de poursuivre son travail. Au grand désespoir du prince Andrew. Le fils cadet d’Elizabeth II est mis en cause dans le cadre de l’enquête sur l’un de ses amis, Jeffrey Epstein, accusé de trafic de mineures et mort en prison en août 2019.

Si le duc d’York refuse pour l’instant toute collaboration avec le procureur en charge de l’affaire, les victimes d’Epstein n’ont pas encore dit leur dernier mot. Leurs avocats continuent de rechercher des preuves de son implication. C’est pourquoi ils ont demandé à ce que leur soient fournis les détails des contacts entre le milliardaire américain et le prince Andrew, dévoile le Daily Mirror. Ce nouveau rebondissement pourrait mettre à mal la défense de l’ex-mari de Sarah Ferguson, dont l’un des alibis a déjà été récemment mis en doute.

Dans les documents demandés, l’accusation veut avoir tous « les SMS ou emails » et « les appels entrants et sortants » entre les deux amis, mais également le détail des visites du prince Andrew dans les différentes résidences de Jeffrey Epstein. Objectif : savoir si le fils de la reine a commis des actes sexuels répréhensibles, notamment sur la période durant laquelle il aurait eu des rapports avec Virginia Roberts, alors âgée de 17 ans. Cette dernière affirme que le 11 mars 2001, elle a été contrainte d’avoir des relations sexuelles avec le duc d’York, après avoir été emmenée à Londres par avion.

En lire plus : https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/le-prince-andrew-accule-nouveau-rebondissement-dans-laffaire-epstein_447328

28 Avril 2020 : Affaire Matzneff : Michèle Barzach, ancienne ministre de la Santé, entendue par la police : 

Depuis janvier, l’affaire secoue le monde très feutré de l’édition. Vanessa Springora publie son livre Le Consentement, où elle décrit les actes pédophiles commis par Gabriel Matzneff. Un comportement dénoncé depuis des années mais qui a pris un tour nouveau avec l’ouverture d’une nouvelle enquête cet hiver. D’après les informations du Monde , Michèle Barzach, ancienne ministre de la Santé de Jacques Chirac pendant la première cohabitation, a été entendue le 2 mars par l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) dans le cadre de l’affaire. En se plongeant dans les mémoires de Gabriel Matzneff, les policiers de ce service chargé de l’enquête pour « viols sur mineurs de moins de 15 ans » ont découvert le rôle qu’avait joué l’ancienne gynécologue dans les années 1970. Alors qu’elle exerçait dans le XVe arrondissement parisien, elle prescrivait en toute conscience la pilule aux jeunes filles sur lesquelles l’écrivain jetait son dévolu.


Source : Exoportail