USA : Dernière enquête sur l’homme biologique félicité d’avoir été le premier élu « féminin » de l’organisation Miss Univers… Une reine du concours met en cause l’organisation de la société civile [VIDÉO].


Dernière enquête sur l’homme biologique félicité d’avoir été le premier élu « féminin » de l’organisation Miss Univers… Une reine du concours met en cause l’organisation de la société civile [VIDÉO].

Publié le 17.1.2023


L’année dernière, l’organisation Miss Univers a été achetée pour 20 millions de dollars par la femme d’affaires thaïlandaise Jakkaphong « Anne » Jakrajutatip. La société qui possède le concours Miss Univers n’a jamais été détenue par une femme, et maintenant, ils essaient de convaincre tout le monde que l’histoire a été faite par Jakrajutatip étant la première femme à posséder le concours de beauté mondial.

Cependant, malgré ce qu’ils aimeraient vous faire croire, le concours n’appartient toujours pas à une femme. Jakrajutatip qui est, en fait, un homme biologique.

Âgé de 42 ans, Jakrajutatip, troisième personne transgenre la plus riche du monde, est le PDG de JKN Global Media Public Company Limited, la principale société de distribution et de diffusion de contenu mondial en Thaïlande.

Jakkaphong « Anne » Jakrajutatip

En octobre, Mme Jakrajutatip a racheté l’organisation Miss Univers et, depuis, elle a été saluée comme la « première femme » à posséder l’entreprise. Samedi soir, le concours a couronné sa 71e Miss Univers, l’Américaine R’Bonney Gabriel, à la Nouvelle-Orléans.

Au cours du spectacle final, Mme Jakrajutatip est montée sur scène, vêtue d’une robe, pour prononcer un long discours sur le féminisme et les droits des femmes, se félicitant d’être la première femme à posséder l’organisation d’un concours de beauté.

Tendance : La sixième place du concours American Idol, âgée de 31 ans, meurt subitement après avoir subi une crise cardiaque [VIDÉO].

Après avoir souhaité la bienvenue au public pour la dernière épreuve du concours, Jakrajutatip a déclaré : « À partir de maintenant, [Miss Univers va] être dirigée par des femmes, détenue par une femme trans, pour toutes les femmes du monde entier, afin de célébrer le pouvoir du féminisme ! »

« Des cultures diverses, l’inclusion sociale, l’égalité des sexes, la créativité, une force pour le bien, et une force pour la beauté de l’humanité », a ajouté Jakrajutatip alors que la foule éclate en applaudissements.

Traduction du Tweet :

Le nouveau propriétaire de Miss Univers : « À partir de maintenant, ce sont les femmes qui vont la diriger ».

Le nouveau propriétaire est un homme biologique.

Twitter a explosé sur les commentaires du nouveau propriétaire, beaucoup débattant pour savoir s’il s’agissait réellement d’un accomplissement pour les femmes ou juste un autre accomplissement pour les hommes.

James Bradley, politicien républicain et vétéran, a critiqué l’organisation pour avoir présenté son nouveau propriétaire comme représentant « l’autonomisation des femmes ».

Traduction du Tweet :

« Ce n’est pas de l’AUTONOMIE FÉMININE quand la première ‘femme’ à posséder l’organisation du concours Miss Univers est née d’un HOMME », a déclaré M. Bradley.

Le journaliste Ian Miles Cheong a commenté l’absurdité de la situation en déclarant : « Écouter cette propriétaire transgenre de Miss Univers faire la leçon au public sur ce que cela signifie d’être une femme, c’est vraiment le comble. »

Traduction du Tweet :

Écouter cette propriétaire transgenre de Miss Univers faire la leçon au public sur ce que cela signifie d’être une femme, c’est vraiment le comble.

Justine Brooke Murray, Miss North Jersey 23, a posté une vidéo sur Twitter dans laquelle elle exprime sa frustration de voir un homme biologique enlever la position de propriétaire à une vraie femme.

Murray a reproché à Jakrajutatip d’avoir « expliqué aux femmes ce qu’est la définition d’une femme dans un concours féminin qui se targue d’être un mouvement féministe, mais qui exige que nous souriions et nous taisions lorsque des hommes biologiques enlèvent des bourses d’études à des femmes réelles ».

« Plus nous ignorons cette rééducation forcée, plus il sera difficile d’arrêter la réécriture progressive et complète de l’histoire et de la vérité », a ajouté Murray, mettant en garde contre une réalité dans laquelle les femmes « n’ont à nouveau aucune place. »

Traduction du Tweet :

La première femme propriétaire de Miss Univers est… UN HOMME.

Graphiques/Éditions : @SMiller_1776