USA : L’animateur des Golden Globes fait honte aux organisateurs racistes… Il dit aux téléspectateurs qu’il n’a accepté de travailler que pour un salaire de 500 000 dollars : « Je suis votre hôte Jerrod Carmichael et je vais vous dire pourquoi je suis ici, je suis ici… parce que je suis noir » [VIDÉO].


L’animateur des Golden Globes fait honte aux organisateurs racistes… Il dit aux téléspectateurs qu’il n’a accepté de travailler que pour un salaire de 500 000 dollars : « Je suis votre hôte Jerrod Carmichael et je vais vous dire pourquoi je suis ici, je suis ici… parce que je suis noir » [VIDÉO].

Publié le 12.1.2023


Après avoir pris une année de repos, l’émission de remise des Golden Globe est revenue sur NBC mardi, en faisant de son mieux pour ne pas paraître raciste. Cependant, l’animateur de cette année, Jerrod Carmichael, a refusé de les laisser balayer sous le tapis leurs précédentes accusations de racisme.

En 2021, l’Association de la presse étrangère d’Hollywood, qui compte 87 membres, s’est retrouvée au centre d’une controverse majeure après avoir été exposée pour n’avoir aucun membre noir. Alors que les stars dénonçaient la remise de prix du groupe, NBC l’a retirée de l’antenne en 2022.

Lors d’une tentative de retour à l’antenne cette année, la cérémonie a enregistré les taux d’audience les plus bas de son histoire sur NBC, soit une baisse de plus de 26 % par rapport à sa dernière diffusion en 2021.

Cependant, l’HFPA a certainement fait ses meilleurs efforts pour se remettre d’une année marquée par les scandales. L’organisation compte 21 nouveaux membres, dont six sont noirs. Les membres ont également nommé et sélectionné une liste très diversifiée de personnes honorées, en termes de race, de genre et d’identité sexuelle.

Tendance : USA : Flash, Donald Trump publie une nouvelle déclaration sur la collusion du FBI avec les grandes entreprises technologiques [VIDÉO].

Comme si les motivations pour inclure un groupe plus diversifié de personnes n’étaient pas assez évidentes, l’hôte des Golden Globes, l’humoriste Jerrod Carmichael, a fait un discours très direct sur les raisons raciales pour lesquelles on lui a demandé de participer à l’émission.

L’humoriste Jerrod Carmichael

En ouvrant le spectacle, Jerrod Carmichael est allé droit au but, ne perdant pas de temps pour reconnaître l’éléphant dans la pièce.

« Je vais vous dire pourquoi je suis ici », a-t-il déclaré. « Je suis ici parce que je suis noir ».

Carmichael a ensuite abordé les raisons pour lesquelles l’émission de remise des prix n’a pas été diffusée l’année dernière, afin d’informer ceux du public qui ne le savaient peut-être pas. Il a critiqué l’HFPA pour son manque de diversité, en disant : « Ils n’avaient pas un seul membre noir avant la mort de George Floyd… alors, faites-en ce que vous voulez ».

Il a ensuite décrit le moment où il a reçu l’appel pour présenter les Golden Globes, disant qu’il a été « invité à être le visage noir d’une organisation blanche en difficulté », admettant qu’il savait qu’on lui avait demandé de présenter le spectacle uniquement à cause de la couleur de sa peau.

L’humoriste a également déclaré qu’il n’avait accepté le poste que parce qu’il était payé 500 000 dollars pour présenter l’émission.

Carmichael a ensuite plaisanté en disant qu’il pouvait faire ce qu’il voulait car, en tant que premier animateur noir de l’émission en 79 ans, il est « indésirable ».

Malheureusement, ce que dit Carmichael est vrai. Bien qu’il soit un comédien et un acteur très talentueux, il était probablement le principal candidat pour animer l’émission avant tout en raison de sa race. Cela montre à quel point Hollywood prêche la diversité et l’inclusion, mais ne répond pas à ses propres attentes jusqu’à ce qu’on lui reproche de ne pas être à la hauteur de ses propres normes.

Les Golden Globes reviennent comme si rien ne s’était passé et embauchent Jerrod Carmichael qui, même pas une seconde, ne leur a pas facilité la tâche, ni aux célébrités.