USA : Les USA ferment leur espace aérien intérieur en raison d’une panne informatique pour des raisons inconnues.


Les USA ferment leur espace aérien intérieur en raison d’une panne informatique pour des raisons inconnues.

Publié le 11.1.2023 avec AFP


Une pré-annonce avait été faite en fin de mâtiné, ce qui nous avait déjà alerté sur ce qui arrivait ?

Et aujourd’hui mercredi, l’autorité américaine de l’aviation civile a décidé d’interrompre tous les vols intérieurs au-dessus du pays, après une panne informatique.

Le régulateur américain de l’aviation civile (FAA) a annoncé mercredi 11 janvier que l’ensemble des vols au départ des États-Unis seraient interrompus jusqu’à 14 h (GMT) sur la côte est, alors qu’une panne généralisée affecte un système d’information pour les pilotes et les équipages.
«La FAA a ordonné aux compagnies aériennes d’interrompre tous les départs intérieurs pour permettre à l’agence de confirmer l’intégrité des informations de vol et de sécurité», a indiqué l’autorité dans un communiqué.

Elle avait précédemment dit «continuer de travailler à la restauration complète de son système d’information aux missions aériennes à la suite d’une panne». «Bien que certaines fonctions commencent à revenir en ligne, les opérations du système aérien national restent limitées», a-t-elle ajouté.

Pas de « signe » d’une cyberattaque

La Maison Blanche assure de son côté que « pour le moment », il n’y a pas de « signe » d’une cyberattaque.

« Le président a été tenu informé par le ministre des Transports de la panne touchant les systèmes de la FAA. Il n’y a pas de signe montrant une cyberattaque pour le moment, mais le président a demandé au ministère des Transports de conduire une pleine enquête sur les causes», a écrit sur Twitter la porte-parole de la Maison Blanche Karine Jean-Pierre.

De Baltimore à Ottawa

Plusieurs aéroports d’Amérique du Nord (Ottawa, Baltimore, Austin) ont averti que des retards étaient à prévoir et demandé aux voyageurs de vérifier le statut de leur vol avant de se rendre à l’aéroport. La compagnie américaine United Airlines a de son côté confirmé, dans un communiqué obtenu par l’AFP, avoir «temporairement retardé tous les vols intérieurs» en raison de la panne. «Nous surveillons de près la situation et travaillons avec la FAA pour minimiser les perturbations pour les clients», a pour sa part assuré American Airlines dans un communiqué séparé.

La Notice To Air Missions System (NOTAM), système affecté par la panne, permet de transmettre des informations aux navigants aériens concernant des risques, des évolutions dans les aéroports et d’autres renseignements cruciaux. La FAA a déclaré que le fonctionnement de la NOTAM était «altéré».

«Système clé »

Il y avait au moins 3.578 vols retardés aux États-Unis sur la côte est du pays, selon le site de suivi des vols Flight Aware. Le nombre de retards étant liés à la panne n’était pas clair. Le ministre américain des Transports, Pete Buttigieg, a déclaré sur Twitter qu’il était «en contact avec la FAA» concernant «cette panne affectant un système clé pour fournir des informations de sécurité aux pilotes».

«La FAA s’efforce de résoudre ce problème rapidement et en toute sécurité afin que le trafic aérien puisse reprendre ses opérations normales, et continuera à fournir des mises à jour», a ajouté le ministre.