Chine : La Chine met en garde l’Australie contre le Japon, rappelez-vous ses crimes pendant la guerre mondiale.


La Chine met en garde l’Australie contre le Japon, rappelez-vous ses crimes pendant la guerre mondiale.

Publié le 11.1.2023


La Chine a prévenu « l’Australie devrait se souvenir des crimes de guerre commis par le Japon pendant la Seconde Guerre mondiale contre les Australiens avant de se rapprocher du Japon ».

« Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Japon a occupé l’Australie, bombardé Darwin, tué des Australiens et abattu des prisonniers de guerre australiens », a déclaré l’ambassadeur de Chine en Australie, Xiao Qian, dans un communiqué de presse.

Il a ajouté : « Méfiez-vous de ce qui se passera dans le futur… Quand quelqu’un vous menace, il peut vous menacer à nouveau », notant que « la Chine était une amie de l’Australie ».

Cela survient après que l’ambassadeur du Japon en Australie a déclaré au journal australien plus tôt cette semaine que « nous devrions nous méfier de la Chine ».

Le gouvernement australien de centre-gauche tente de rétablir les relations avec Pékin, qui étaient très tendues sous le précédent gouvernement conservateur.

Elle a cependant signé en octobre un accord de sécurité historique avec le Japon, prévoyant l’échange de plus d’informations de renseignement et le renforcement de la coopération militaire, dans le cadre du renouvellement d’un accord conclu il y a 15 ans entre les deux pays.
Il convient de noter que la Chine est le plus grand partenaire commercial de l’Australie, mais les relations entre les deux pays se sont détériorées au cours des dernières années.

Les relations australo-chinoises sont tendues. Le différend entre les deux pays a atteint son paroxysme en 2020, lorsque Canberra a exigé une enquête pour déterminer l’origine du Covid-19 et exclu le géant chinois des télécoms Huawei Group du projet d’extension du réseau Internet 5G.

La Chine a réagi en imposant une série de mesures économiques ciblant des dizaines de produits australiens, notamment l’orge, la viande et le vin.

La rencontre entre le Premier ministre australien Anthony Albanese et le président chinois Xi Jinping lors du sommet du G20 à Bali en novembre a été l’occasion de briser la glace entre les deux pays.