USA : Jair Bolsonaro vient d’être admis à AdventHealth Celebration, un hôpital de 220 lits situé à proximité d’Orlando, en Floride.


Jair Bolsonaro vient d’être admis à AdventHealth Celebration, un hôpital de 220 lits situé à proximité d’Orlando, en Floride.

Publié le 9.1.2023


Nous attendions confirmation et c’est Globo qui nous le rapporte : Jair Bolsonaro vient d’être admis à AdventHealth Celebration, un hôpital de 220 lits situé à proximité d’Orlando, en Floride. Il prétend ressentir de fortes douleurs abdominales.

Depuis l’opération qu’il a subie après le coup de couteau de 2018, Bolsonaro a été hospitalisé à plusieurs reprises pour des douleurs abdominales. La dernière en date remonte à novembre, lorsqu’il a été admis à l’hôpital des forces armées de Brasilia.

En janvier et mars de l’année dernière, l’ancien président a également été affligé du même problème.

Jair Bolsonaro, candidat à la présidence du PSL, admis à l’hôpital de São Paulo après avoir été agressé lors d’un acte dans le Minas Gerais Reproduction

Le journal Independent le confirme aussi : Le président brésilien Jair Bolsonaro a été admis à l’hôpital lundi pour des douleurs abdominales, a déclaré son médecin Antonio Luiz Macedo.

Bolsonaro a été examiné pour voir si une opération chirurgicale était nécessaire.

Le président brésilien a été transporté à l’hôpital aux premières heures de la journée de lundi.(Getty)

Il a été transporté à l’hôpital Vila Nova Star, dans le sud de Sao Paulo.

UOL a cité le Dr Macedo, qui a déclaré que le président allait subir d’autres examens « pour découvrir ce qui se passe dans l’abdomen ».

« D’autres tests seront effectués en vue d’une éventuelle intervention chirurgicale sur une obstruction interne dans la région abdominale », a posté M. Bolsonaro sur Twitter, accompagné d’une photo de lui levant le pouce dans son lit d’hôpital.

L’hôpital où il a été admis a déclaré dans un communiqué que M. Bolsonaro était dans un état stable.

Le président a déjà été admis à l’hôpital en juillet pour une autre occlusion intestinale, après des jours où il a semblé avoir du mal à parler par moments et a déclaré souffrir de hoquets qui pouvaient durer sans interruption pendant des jours.

M. Bolsonaro a connu une série de problèmes médicaux depuis qu’il a été poignardé à l’abdomen lors de sa campagne en 2018.

À l’époque, le président avait été opéré par le Dr Macedo, dont l’équipe supervise le traitement à Sao Paulo.


Les dernières photos lors de son entrée à l’hôpital au Brésil suite à l’attentat au couteau qu’il avait subi.