USA : Flash, WOKE Disney, connaît sa pire journée en bourse depuis 21 ans.


Flash, WOKE Disney, connaît sa pire journée en bourse depuis 21 ans.

Le réseau pédophile mondial Disney en net recul, ou le « wokisme » en marche arrière. Continuer de boycotter ces réseaux officiels qui n’ont que la perversité sur nos enfants, explication dans nos articles sur ce monde obscure et malfaisant ici.

Publié le 18.11.2022


Avant de lire l’article, écouter bien à 2:28 ce que Catherine Nay sur Europe 1, nous explique concernant l’Océan viking : « La France a-t-elle les moyens de décider qui a vocation à rester sur notre sol ? », Alors ? « beaucoup d’homosexuel » !

Questions ?

  • Pourquoi cela ne concerne que cette classe sociale uniquement et seulement la plus importante ?
  • Sont-elles leurs nouvelles excuses pour rentrer en Europe sous forme de début de False-Flag pour du futur terrorisme organisé ?
  • Ou tous simplement ceci correspond-il au « wokisme » mis en place par les globalistes qui iront alimenter les réseaux pédophiles Français et d’Europe ?

Pour faire simple légitimement : Avant, ils allaient dans le Monde faire leur tourisme et marché sexuel, aujourd’hui, ils se les font livrer à domicile, « l’Uber « Eats ici pour consommer sur place «  » pour les réseaux pédophiles express », subventionné par Hidalgo au travers de la mairie de Paris, s’organise sous vos yeux et par le fond de vos poches !!


Disney a été confronté à une série de problèmes avec ses parcs à thème et ses films, ainsi qu’avec son service de streaming Disney+ qui a des droits exclusifs sur les films et les émissions de télévision de Disney.

Selon Axios, Disney a perdu plus de 4 milliards de dollars avec son service de streaming au cours de l’année fiscale 2022.

Les clients de Disney ont fait part d’un mécontentement généralisé concernant la hausse des prix de Disney et les problèmes de propreté des parcs et de dysfonctionnement des manèges, ce qui a contribué à la chute du cours de ses actions.

L’action de Disney a perdu 41 % de sa valeur sur l’année, un plongeon alarmant pour les investisseurs qui ont exprimé à plusieurs reprises leurs inquiétudes quant au modèle économique de l’entreprise.

Les dirigeants de Disney sont restés optimistes, affirmant que les pertes de l’entreprise diminueront dans les mois et les années à venir et qu’ils pensent que l’entreprise recommencera à croître d’ici 2024.

Tendance : Un médecin risque plus de 500 milliards de dollars de pénalités civiles pour avoir dit aux gens de prendre de la vitamine D et du zinc pendant la pandémie de COVID.

The DC Examiner Rapporte :

Vendredi, la Walt Disney Company a enregistré la pire baisse du cours de ses actions depuis 2001. La société a connu des difficultés et des pertes avec son service de streaming Disney+ et a fait l’objet de graves controverses et de critiques virulentes de la part des fans de Star Wars et de Marvel pour avoir pris de mauvaises décisions créatives.

Les dirigeants de Disney ont assuré à leurs investisseurs inquiets qu’une prochaine augmentation des prix, dans un contexte de récession et de crise inflationniste qui écrase les budgets de divertissement, et un « ad-tier » qui offre un contenu limité avec de la publicité, arrêteront l’hémorragie financière, selon Axios.

Mais comme le rapporte Breitbart, ce ne serait pas le cas. L’action de Disney a encore chuté de 13 % le 9 novembre, contribuant à la perte globale de 44 % depuis le début de l’année.

Todd Spangler de Variety a tweeté que Disney a perdu environ 24 milliards de dollars de capitalisation boursière ce jour-là.