Russie : Nord Stream, les premières images des parties endommagées lors du sabotage.


Nord Stream, les premières images des parties endommagées lors du sabotage.

Publié le 19.10.2022


Sputnik rapporte : Les traces d’une forte explosion, métal complètement déformé… Un média suédois a partagé de premières images, prises par un drone, pour montrer les dégradations commises sur les pipelines Nord Stream.

Nord Stream 2  - Sputnik Afrique, 1920, 18.10.2022
© Sputnik . Alexej Vitvitdki

Le journal suédois Expressen a publié les premières images des dégâts causés sur les gazoducs Nord Stream après le sabotage de fin septembre.

La presse suédoise publie les premières images sous-marines des dommages causés à Nord Streams.

Le média a reçu une licence exclusive des autorités pour réaliser la prise de vue.

Sur une vidéo, filmée par un drone sous-marin, il est possible de voir des dégradations considérables.

La séquence montre aussi que certaines parties du pipeline présentent des fissures et des morceaux saillants qui dépassent. Sur d’autres zones, le métal est fortement déformé.

En outre, les traces d’une forte explosion sont visibles sur le fond marin autour du tuyau.

D’après le journal, l’ampleur des dégâts est révélatrice de la puissance de la déflagration qui a détruit le gazoduc.

L’auteur des photos, Trond Larsen, a noté que « seulement un impact extrêmement fort aurait pu endommager un métal aussi solide ».

Le sabotage des Nord Stream

Plusieurs actes de sabotage se sont produits le 26 septembre sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2, se trouvant dans les zones économiques exclusives de la Suède et du Danemark, en mer Baltique.

En conséquence, une conduite du Nord Stream 2 et deux conduites du Nord Stream 1 ont été touchées. Les dégâts ont provoqué une fuite massive de gaz.

Le 10 octobre, Vladimir Poutine a déclaré que la Russie n’était pas autorisée à enquêter sur les causes des explosions. Cependant, il a souligné que Moscou connaissait bien « les bénéficiaires de ce crime ».

Selon les informations relatées par le journal télévisé Tagesshau, les enquêteurs allemands ont découvert un trou de huit mètres de diamètre sur une des conduites des pipelines. D’après eux, de tels dommages n’ont pu être provoqués que par une puissante explosion.