France : Macron et son col roulé au nom de la sobriété énergétique moqués sur les réseaux sociaux, V. Poutine doit sûrement trembler !


Macron et son col roulé au nom de la sobriété énergétique moqués sur les réseaux sociaux, V. Poutine doit sûrement trembler !

FINI LA CHEMISE, AU TOUR DU COL ROULÉ. MACRON CONTINUE DE PRENDRE LES FRANÇAIS POUR DES IDIOTS.

Le président français est apparu pour la première fois devant le public avec un col roulé au lieu de la traditionnelle chemise. Une belle propagande pour nos gentils moutons scotchés devant leurs écrans de TV. La prochaine mode vestimentaire des grandes marques de prêt-à-porter sera le col roulé sous toutes ses formes. On parie ?

Publié le 4.10.2022


Sputnik nous rapporte que, comme plusieurs membres du gouvernement, Emmanuel Macron est apparu en col roulé lors d’une allocution, pour montrer l’exemple en matière de sobriété énergétique. Une attitude ridiculisée sur les réseaux sociaux.

Macron a changé son style vestimentaire pour économiser sur le chauffage. Le président français est apparu pour la première fois devant le public avec un col roulé au lieu de la traditionnelle chemise.

Plus tôt, le responsable du ministère français des Finances a déclaré que les autorités allaient désormais s’habiller plus chaudement pour économiser de l’argent. Globalement, les autorités ont fixé un objectif de réduction de 10 % de la consommation d’énergie.

Retraite et Russie : la politique en col roulé et en doudoune bleue

Emmanuel Macron - Sputnik Afrique, 1920, 03.10.2022

La mode est au col roulé chez les responsables politiques français. Le pull cachant la gorge est même devenu l’accessoire indispensable cet automne, alors que l’exécutif a demandé aux Français de baisser le chauffage pour économiser l’énergie.

Emmanuel Macron n’a donc pas dérogé à la règle, en s’affichant avec un col roulé sous une veste grise lors d’une allocution, ce 3 octobre. Mais l’accoutrement du Président n’a pas tardé à susciter une vague de critiques dans la classe politique.

L’eurodéputé Thierry Mariani (RN) a notamment accusé le gouvernement d’infantiliser les Français, qualifiant de « ridicule » ces débats vestimentaires. Il a souligné que la population demandait « simplement que leurs factures de chauffage n’explosent pas ».

Même consternation du côté de son confrère Gilbert Collard (RN), qui a ironisé sur le « défilé d’esquimaux » proposé par le gouvernement.

Florian Philippot, président des Patriotes a pour sa part souligné qu’Emmanuel Macron n’était pas prêt d’intimider Vladimir Poutine avec de telles méthodes.

Le journaliste Alexis Poulin a quant à lui noté que le chef de l’État semblait suer à grosse gouttes avec son pull, jusqu’à en être « luisant ».

Les ministres avaient donné le ton

Emmanuel Macron a emboîté le pas à plusieurs de ses ministres, qui avaient déjà exhibé leur garde-robe d’hiver ces dernières semaines. Bruno Le Maire, ministre de l’Économie s’était lui aussi affiché en col roulé, après avoir promis de ne plus porter la cravate, fin septembre.

La Première ministre Elisabeth Borne était pour sa part apparu vêtu d’une doudoune à plusieurs reprises.