Chine : URGENT, il se passe quelque chose en Chine, il est supposé que le président chinois Xi Jinping ait été arrêté. Le Plan de Poutine et Xi Jinping, le président chinois appelle l’armée à se préparer à la guerre.


URGENT, il se passe quelque chose en Chine, il est supposé que le président chinois Xi Jinping ait été arrêté. Le Plan de Poutine et Xi Jinping, le président chinois appelle l’armée à se préparer à la guerre.

Vraiment, si Jennifer Zeng et Gordon Chang nous disaient que le ciel était bleu, nous irions dehors pour s’en assurer. Le DS en panique a la manœuvre ou fait réel ? attendons d’en savoir plus, explication.

Publié le 24.9.2022


Il se passe quelque chose en Chine des rumeurs font état de : « il est supposé que Xi Jinping a été arrêté après que des seniors du PCC aient pu le destituer de son poste de chef de l’APL. Une sorte de coup d’État militaire ». À lire ici clic

Xi Jinping vient de faire condamner à mort plusieurs hauts responsables du PCC qui s’opposaient à lui. Beaucoup de gens se laissent prendre à la propagande grise de la CIA lorsqu’il a été arrêté. Soyez malins !

Explication ci-dessous

CNN World rapporte ! Quelque chose se passe vraiment en Chine.

L’ancien vice-ministre chinois de la Sécurité publique, âgé de 52 ans, a été condamné à la prison à vie pour corruption. « Alors que la purge des fonctionnaires s’intensifie avant un rassemblement clé du Parti communiste, qui a lieu deux fois par décennie. »


Lors de la conférence sur la défense nationale et la réforme militaire à Pékin, le président chinois Xi Jinping a noté que dans les conditions actuelles, il est nécessaire de prêter attention à la situation actuelle dans le monde et de « comprendre les exigences des tâches » auxquelles le pays est confronté.

« Il est nécessaire de se concentrer sur la préparation des guerres, ainsi que d’avoir le courage d’explorer et d’innover », a souligné le dirigeant chinois.

Dans le même temps, il est important de noter que la Chine pourrait tenter de débarquer à Taïwan dans les deux prochaines années afin de remettre l’île rebelle sous sa juridiction. Apparemment, cela sera fait avant la fin de l’opération spéciale russe en Ukraine.

Après cela, avec un haut degré de probabilité, des sanctions à grande échelle par Washington et ses alliés contre Pékin suivront. La confrontation simultanée des États-Unis avec la Russie et la Chine brisera l’économie de l’Occident collectif qui ne résistera pas à une dure guerre des sanctions. Il est tout à fait possible que ce soient les objectifs ambitieux que Vladimir Poutine et Xi Jinping tentent d’atteindre.

Entre-temps, la Chine a réagi à l’annonce par le président russe d’une mobilisation partielle le 21 septembre. Le ministère chinois des Affaires étrangères a appelé toutes les parties au conflit militaire en Ukraine à cesser les hostilités et à s’asseoir à la table des négociations.

Patrushev en Chine lors des entretiens sur la coopération militaro-technique entre Moscou et Pékin.

Les parties ont convenu de poursuivre la coopération entre les départements militaires.


Au conditionnel pour l’instant, car le DS est a la manœuvre ! Le président chinois Xi Jinping aurait été arrêté, que se passe-t-il en Chine… ? De gros dégâts pour l’Inde… ! Comment la Chine sera-t-elle affectée si Xi Jinping est arrêté et que l’armée prend le contrôle après un coup d’État militaire ?

Véhicules militaires de l’APL en route pour Pékin le 22 septembre. La procession entière, qui a commencé dans le district de Huanlai près de Pékin & s’est terminée dans la ville de Zhangjiakou dans la province du Hebei, était longue de 80 km. Entre-temps, il est supposé que Xi Jinping a été arrêté après que des seniors du PCC aient pu le destituer de son poste de chef de l’APL. Une sorte de coup d’État militaire.

N’ayez pas peur, nous savons de quel côté il se trouve et que les militaires marchent en file indienne. Il s’agit très probablement d’une guerre PsyOp menée par le DS chinois, qui déforme la vérité et veut garder le contrôle, du moins médiatiquement. La lutte interne entre la lumière & l’obscurité au sein du PCC et de la Chine devient visible. Rock ‘n’ roll

Les rumeurs sur la Chine brisent l’Internet : « Xi Jinping est assigné à résidence, les vols sont annulés dans toute la Chine ». Des rapports ont fait surface en ligne suggérant des annulations massives de vols à travers la Chine, les raisons restant floues.

Turkey Post rapporte : Il y aurait eu un coup d’État en Chine et l’arrestation du président Xi Jinping.

Selon les allégations, il y a une grande activité militaire en Chine. Il est dit que les services ferroviaires dans le pays ont été arrêtés et que de nombreux vols ont été annulés. Une vidéo récemment partagée par un journaliste auteur du coup d’État a encore renforcé les rumeurs. La séquence montre un grand convoi militaire entrant dans Pékin.

ALLÉGATIONS DE SUPPRESSION
Selon les allégations ; le Comité permanent, le plus haut groupe dirigeant du Parti communiste chinois, destitue Xi et le place en résidence surveillée. Un groupe dirigé par Song Ping, un ancien membre permanent du PCC âgé de 105 ans, a accusé Xi de trahison et de collaboration avec les militaires. Le comité aurait placé Xi en résidence surveillée.

Le Parti communiste chinois était dirigé par un comité de pairs jusqu’à récemment, après la mort de Mao. Les dirigeants chinois ne pouvaient exercer que deux mandats au maximum. Xi avait pris des mesures très sérieuses pour renverser cet ordre et devenir un homme unique comme Mao.

« PLANIFIÉ QUAND XI VA À L’ÉTRANGER »
Lorsque le président Xi s’est rendu à l’étranger pour la réunion de l’Organisation de coopération de Shanghai, il est allégué que l’armée est intervenue et que les pouvoirs de Xi ont été dépouillés. Il est également parmi les rumeurs qu’un grand convoi militaire est entré à Pékin et a pris le contrôle de la ville et a fermé les entrées et sorties pour empêcher un contre-coup d’État dans le pays.

QU’A-T-IL DIT ?
Le président chinois Xi Jinping a annoncé il y a deux jours le renforcement de la planification des futures réformes des forces armées, donnant pour instruction aux militaires de se concentrer sur la préparation au combat. Avec cette instruction, il a été affirmé que la Chine allait lancer une opération militaire contre Taïwan.


Inde, Republic Bharat rapporte aussi :

𝐁𝐈𝐆 𝐁𝐑𝐄𝐀𝐊𝐈𝐍𝐆 Nepal correspondence rapporte que Xi Jinping aurait vraisemblablement été démis de son poste de président de la Commission militaire dans l’ombre d’un coup d’État militaire.

Traduction du Tweet :

𝐁𝐈𝐆 𝐁𝐑𝐄𝐀𝐊𝐈𝐍𝐆 Xi Jinping a probablement été démis de ses fonctions de président de la Commission militaire sous l’ombre d’un coup d’État militaire. Selon certaines rumeurs, Xi aurait subi un coup d’État militaire. #PLA forces spéciales rassemblées à l’aéroport militaire de Shenyang sous les ordres de Li Qiaoming.

Traduction des Tweets :

1 – « Son absence n’a que deux explications. Soit la condition physique est extrêmement mauvaise, soit il n’occupe plus le poste de direction du président de la commission militaire #China . »

2 – « Li Qiaoming a assisté au séminaire en l’absence de Xi, assis au milieu du groupe de gauche au premier rang sous la scène, à côté de #China le commandant de l’armée Liu Zhenli, qui est au centre de la caméra. »

Xi était absent du séminaire sur la défense nationale et la réforme militaire qui s’est tenu à Pékin le 21 septembre après son retour précipité de la réunion de l’OCS.

Traduction du tweet :

« Le pouvoir ne doit rester qu’à nos enfants : Xi Jinping Prenant #pandemic comme raison, Nouveau #CCP donne le feu vert et un pouvoir illimité à #XiJinping pour retirer tout fonctionnaire qu’il n’aime pas. »

Son absence n’a que deux explications. Soit son état physique est extrêmement mauvais, soit il n’occupe plus la fonction de président de la Commission militaire chinoise.

Traduction du tweet :

1 – « Le pouvoir ne doit rester qu’à nos enfants : Xi Jinping Prenant #pandemic comme raison, Nouveau #CCP donne le feu vert et un pouvoir illimité à #XiJinping pour retirer tout fonctionnaire qu’il n’aime pas ».

2 – « Xi déclare dans son discours interne que « ne pas changer le pouvoir d’État du PCC est plus important que l’économie » Contre les voix internes au sein du parti contre Xi, il a déclaré qu’il avait enfreint les règles pour faire prospérer les membres primitifs #CCP » .


Un convoi militaire de 80 km de long se dirige vers Pékin, Les voyages en avion et en train ont été annulés. Il est 6 heures du matin le 24 à Pékin.

Xi Jinping est-il assigné à résidence ?

Certains prétendent qu’il est assigné à résidence, mais l’article de TFI Global est intéressant, surtout avec les militaires qui se rendent à Pékin et tout ce qui se passe dans le monde.

Traduction du Tweet :

« Le 22 septembre, une importante troupe de l’Armée populaire de libération chinoise est partie pour Pékin. Le front de l’armée était à Huailai, Pékin, et l’arrière était à Zhangjiakou, province du Hebei.L’équipe de marche était longue de 80 kilomètres. »

TFI Global rapporte : Selon les rapports, la colonne de véhicules militaires mesurait 80 km de long et se dirigeait vers Pékin.

L’aéroport de Pékin a annulé plus de 6 000 vols intérieurs et internationaux. De même, tous les billets vendus par le train à grande vitesse sont suspendus, et le train est complètement arrêté jusqu’à nouvel ordre.

Au cours des deux dernières années, le président chinois Xi Jinping ne s’est jamais senti aussi bien que chez lui. Il n’avait pas quitté sa maison à Pékin et ne rencontrait aucun dirigeant mondial, pas même un dirigeant éminent du PCC.

Cependant, le 14 septembre, le dirigeant est finalement sorti de chez lui pour une réunion de l’OCS à Samarkand, en Ouzbékistan. Après une interruption de deux ans, Xi s’est rendu en Asie centrale par un vol spécial et a assisté au 22e sommet du Conseil des chefs d’État de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS).

Mais, bien qu’étant le membre fondateur de l’OCS, le dirigeant chinois n’a pas participé activement au sommet. Il n’a pas prononcé de discours mémorable lors de l’inauguration du sommet, et n’a pas non plus rencontré Vladimir Poutine, Narendra Modi ou tout autre grand dirigeant du groupe en marge du sommet.

En outre, il n’a pas eu de dîner informel avec Poutine en raison de « préoccupations liées au COVID-19 ». On a découvert par la suite que Xi était parti en catastrophe pour Pékin avant la clôture officielle du sommet de l’OCS. Peut-être était-il inquiet et avait-il peur de quelque chose d’énorme et de sinistre.

Lire la suite ici..

Dans les heures qui précèdent.

Li Qiaoming a assisté au séminaire en l’absence de Xi, assis au milieu du groupe de gauche au premier rang sous l’estrade, à côté du commandant de l’armée chinoise Liu Zhenli, qui est le point de mire de la caméra.

Traduction du Tweet :

« #MAPWave : L’armée de l’air et la marine de l’APL ont suivi le transit des navires de guerre américains et canadiens dans le détroit de Taiwan mardi, le qualifiant de « mouvement provocateur ». »

Traduction du Tweet :

« L’armée chinoise a dit de « faire résolument ce que le parti lui demande de faire » PLA Daily publie un long article disant aux soldats de suivre la direction du parti et de prendre « tous les risques et défis » nécessaires »

Il se passe en effet quelque chose d’inhabituel en Chine.

Les annulations massives de vols pourraient être dues à des raisons militaires, comme indiqué ci-dessous, mais ce n’est ni confirmé, ni démenti. Il n’y a pas encore d’explication officielle.

Des rumeurs de coup d’État, de lutte pour le pouvoir, peut-être, mais rien n’est clair ni confirmé.

Traduction du Tweet :

« Quelque chose d’inhabituel se passe en effet dans #China Les annulations de vols en masse pourraient être pour des raisons militaires, comme indiqué ci-dessous, mais ce n’est pas confirmé, ou covid. Il n’y a pas encore d’explication officielle. Des rumeurs de coup d’État, de lutte pour le pouvoir, peut-être, mais rien n’est clair ni confirmé. »

Traduction du Tweet :

« Lors de sa rencontre avec l’ancien secrétaire d’État américain Henry Kissinger à New York, SC&FM Wang Yi a déclaré que « pour défendre ne serait-ce qu’un pouce de terre, un pays n’hésitera pas à sacrifier un millier de soldats ». Ce vieil adage reflète la forte volonté et la détermination du peuple chinois. »

Arrestation du président XI Jinping ce matin…. C’est même sur la page de Google, restez a lécoute

Souvenirs…! #Poutine#Trump ….#Xijinping…. Ensemble !