Ukraine : La Russie contrôle désormais au moins 12,000 milliards de dollars des gisements d’énergie, de métaux et des minéraux de l’Ukraine, selon un rapport canadien.


La Russie contrôle désormais au moins 12,000 milliards de dollars des gisements d’énergie, de métaux et des minéraux de l’Ukraine, selon un rapport canadien.

Publié le 30.8.2022


The Washington post rapporte : La Russie contrôle dorénavant au moins $12,000 milliard de dollars des principales ressources naturelles de l’Ukraine, y compris des gisements d’énergie et de minéraux, selon une analyse pour le Washington Post par SecDev.

Si le Kremlin réussit à annexer les terres ukrainiennes saisies lors de l’invasion russe, Kiev perdrait près des deux tiers de ses gisements, selon le rapport, privant le pays de ses piliers économiques essentiels.

D’après l’examen par SecDev de 2 209 gisements, Moscou contrôle 63 % du charbon ukrainien, 11 % de son pétrole, 20 % de son gaz naturel, 42 % de ses métaux et 33 % de ses terres rares, y compris des minéraux clés comme le lithium.

Une partie a été saisie lors de la prise de contrôle de la Crimée par la Russie en 2014 ou de la guerre avec les séparatistes soutenus par la Russie dans l’est de l’Ukraine.

Mais depuis le début de son invasion en février, la Russie n’a cessé d’augmenter son avance en Ukraine tout en dépassant les bastions économiques du pays.

En utilisant un décompte de SecDev et de l’industrie ukrainienne, le Washington Post a rapporté que la Russie a saisi 41 gisements de charbon, 27 sites de gaz naturel, 14 sites de propane, neuf champs de pétrole, six gisements de minerai de fer, ainsi que plusieurs sites de titane, zirconium, strontium , lithium, uranium et or.

Alors que l’Ukraine est connue comme l’un des principaux exportateurs de céréales, le rapport indique qu’elle possède également 117 des 120 minéraux et métaux les plus largement utilisés, tout en servant également de principale source de combustibles fossiles.

L’Ukraine contrôle toujours la plupart de ses réserves de pétrole et de gaz. Mais la grande majorité de sa richesse en ressources naturelles sous le contrôle du Kremlin est constituée de gisements de charbon.

SecDev a estimé qu’environ 30 milliards de tonnes de gisements de houille d’une valeur de 11,9 billions de dollars se trouvent dans les parties de l’Ukraine sous contrôle russe.

Les richesses importantes tombées entre les mains de la Russie, et « ce que la richesse minérale de l’Ukraine signifie pour les marchés mondiaux » dixit SecDev.

« La Russie contrôle maintenant les ressources minérales et énergétiques de l’Ukraine d’une valeur de plus de 12,4 trillions de dollars », a donc déclaré SecDev, une société d’analyse des risques politiques basée au Canada.

Les analyses ont montré que « Moscou contrôle actuellement 63 % des réserves de charbon de l’Ukraine, 11 % du pétrole, 20 % du gaz naturel, 42 % des minéraux, et 33 % des gisements de terres rares et d’autres minéraux importants, notamment le lithium. »

Cependant, certains experts économiques estiment que l’Ukraine peut atténuer l’impact de la guerre à long terme, même si elle a cédé de larges parties de son territoire.