USA : Le secrétaire à la Défense, quadruplement vacciné, est testé positif à la COVID pour la deuxième fois alors que 60 000 soldats de la garde nationale et de la réserve risquent d’être renvoyés pour avoir refusé d’être vaccinés.


Le secrétaire à la Défense, quadruplement vacciné, est testé positif à la COVID pour la deuxième fois alors que 60 000 soldats de la garde nationale et de la réserve risquent d’être renvoyés pour avoir refusé d’être vaccinés.

Publié le 16.8.2022


Le Secrétaire à la Défense Lloyd Austin, qui est quadruple vaxxé, a été testé positif à la COVID-19 pour la deuxième fois.

Lundi matin, il a annoncé le diagnostic de la COVID et a déclaré qu’il serait mis en quarantaine à son domicile pendant les cinq prochains jours. « Je conserverai toutes les autorités et je prévois de maintenir mon horaire de travail normal pratiquement à partir de chez moi », a annoncé M. Austin.

Austin, 69 ans, a également indiqué qu’il ressentait des « symptômes légers », déclarant : « Mon médecin m’a dit que mon statut de personne entièrement vaccinée, y compris deux rappels, explique pourquoi mes symptômes sont moins graves qu’ils ne le seraient autrement. Je vais continuer à consulter étroitement mon médecin dans les prochains jours. »

« Les vaccinations continuent à la fois à ralentir la propagation de la COVID-19 et à rendre ses effets sur la santé moins graves. La vaccination reste un traitement médical pour notre personnel, et je continue d’encourager tout le monde à se faire vacciner et à se faire renforcer », a ajouté le Secrétaire à la Défense.

Tendance : USA : Des responsables taïwanais écrasent Pelosi après que les énormes avoirs de son fils dans China Tech ont été exposés,

Entre-temps, comme l’état de santé d’Austin le prouve une fois de plus, les vaccins COVID sont totalement inutiles, surtout pour les jeunes hommes valides et en bonne santé qui servent dans l’armée de notre pays.

Bien qu’il continue à recevoir la COVID après quatre vaccinations, Austin maintient sa décision d’obliger tous les membres de la Garde nationale et de la Réserve à se faire vacciner, quelle que soit leur appartenance religieuse.

Il a été rapporté que, si Austin met ses menaces à exécution, environ 60 000 membres de la Garde nationale risquent d’être punis pour ne pas s’être conformés au mandat, ce qui paralyserait nos défenses nationales en raison d’un manque de personnel qualifié.

D’une manière ou d’une autre, Austin continue d’ignorer la réalité qui le regarde droit dans les yeux et maintient son engagement inébranlable envers sa politique stricte en matière de vaccins COVID.