Venezuela : Le Venezuela veut rétablir les « relations militaires » avec la Colombie et échangent des ambassadeurs après trois ans de rupture.


Le Venezuela veut rétablir les « relations militaires » avec la Colombie et échangent des ambassadeurs après trois ans de rupture.

Publié le 15.8.2022


Caracas a entamé des démarches pour rétablir des « relations militaires » avec Bogota, a annoncé le mardi 9 août, le ministre de la Défense vénézuélien, confirmant un réchauffement entre les deux pays après l’élection en Colombie de Gustavo Petro qui pourrait mettre fin à des années de brouille.

« J’ai reçu des instructions » du président Nicolas Maduro « pour établir immédiatement un contact avec le ministère colombien de la Défense afin de rétablir nos relations militaires », a déclaré le ministre de la Défense, le général Vladimir Padrino Lopez, selon le compte Twitter du ministère.

« Nous devons commencer à travailler. Cela ne veut pas dire qu’il y aura un changement politique et que les changements se produiront immédiatement, cela n’existe pas. Nous devons y aller petit à petit (…) avec beaucoup de prudence, beaucoup de tact (…) pour que nous assumions les nouvelles réalités à la frontière avec la Colombie », a-t-il poursuivi.

Après l’élection en Colombie du président de gauche après des années au pouvoir d’une droite dure, les deux pays ont annoncé qu’ils allaient reprendre les relations diplomatiques rompues en 2019.

Petro a déclaré à des journalistes que ces contacts faisaient partie d’un « processus de normalisation » et que « dans deux mois, nous pourrons avoir réglé les questions les plus importantes ».

Les deux pays ont convenu de rétablir des relations au niveau des ambassadeurs avec l’arrivée au pouvoir de M. Petro dimanche dernier, après l’interruption causée par la reconnaissance par l’administration sortante d’Ivan Duque du chef de l’opposition vénézuélienne Juan Guaido comme « président par intérim ».

« Tant que les relations ne seront pas normalisées, il n’y aura pas d’ambassadeurs », a nuancé M. Petro, qui a démenti les informations de presse faisant état d’une rencontre imminente avec Nicolas Maduro.

Les deux voisins partagent une frontière poreuse de plus de 2.000 km où sévissent souvent dans la violence des guérillas, des paramilitaires et des trafiquants de drogue ou des passeurs de marchandises de contrebande.

Caracas et Bogota s’accusaient mutuellement d’entretenir un climat d’insécurité dans la zone.

La frontière entre les deux pays est restée totalement fermée jusqu’à un assouplissement en octobre 2021.

À lire aussi : USA : Explication de la chasse aux sorcières, ou quand D. Trump critique la Maison Blanche de J. Biden sur la descente à Mar-a-Lago.

Le Venezuela et la Colombie échangent des ambassadeurs après 3 ans de rupture.

Le Venezuela et la Colombie ont annoncé, le jeudi 11 août, qu’ils allaient échanger des ambassadeurs, plus de trois ans après avoir rompu leurs relations, après l’arrivée au pouvoir du nouveau président colombien de gauche Gustavo Petro.

Petro et Maduro

A Caracas, le président Nicolas Maduro a annoncé que l’ancien ministre des Affaires étrangères Félix Plasencia avait demandé son accréditation au gouvernement colombien « et sera bientôt à Bogota ».

« J’ai décidé, en réponse au gouvernement vénézuélien qui a désigné l’ambassadeur qui aura pour responsabilité de normaliser les relations entre les deux pays, de nommer Armando Benedetti comme ambassadeur de Colombie au Venezuela », lui a rétorqué Gustavo Petro dans une vidéo adressée aux médias. M. Benedetti est un ancien sénateur.

Caracas avait rompu ses relations diplomatiques avec Bogota en février 2019, quand le président colombien de droite Ivan Duque n’avait pas reconnu la réélection de Nicolas Maduro et avait soutenu la proclamation du chef de l’opposition Juan Guaido comme président par intérim.

Maduro a par ailleurs fait état à de nombreuses reprises de supposés plans fomentés par M. Duque pour le renverser.

Outre l’échange d’ambassadeurs, le processus de normalisation prévoit la réouverture complète de la frontière de plus de 2.000 km qui sépare les deux pays, totalement fermée aux véhicules depuis 2015 et rouverte seulement aux piétons depuis la fin de l’an dernier. Caracas et Bogota vont également rétablir leurs relations militaires.

« Nous continuerons pas à pas et à un rythme sûr à avancer vers le rétablissement et la reconstruction des relations politiques, diplomatiques et commerciales », a affirmé M. Maduro sur la chaîne publique VTV.

Gustavo Petro, premier président de gauche de l’histoire de la Colombie élu le 19 juin, avait annoncé durant sa campagne qu’il rétablirait les relations diplomatiques avec le Venezuela dès sa prise de fonctions, le 7 août.

Source: Avec AFP