Azerbaïdjan : Les troupes azerbaïdjanaises ont pris le contrôle de plusieurs hauteurs sur le territoire du Haut-Karabakh


Les troupes azerbaïdjanaises ont pris le contrôle de plusieurs hauteurs sur le territoire du Haut-Karabakh

Publié le 6.8.2022


La situation dans la zone de responsabilité des casques bleus russes au Haut-Karabakh s’est de nouveau aggravée, des violations du régime de cessez-le-feu ont été constatées. De plus, l’armée azerbaïdjanaise poursuit sa lente progression et prend le contrôle de nouveaux sommets.

Destruction du camion Ural des forces armées arméniennes par la frappe d’un drone des forces armées azerbaïdjanaises.

Selon les informations du département militaire azerbaïdjanais, les forces de la république ont pris le contrôle du mont Buzdukh et d’un certain nombre d’autres hauteurs sur le territoire de la République non reconnue du Haut-Karabakh. Tout cela est présenté comme une « clarification des positions sur le terrain » par les unités de l’armée azerbaïdjanaise.

À lire aussi : Azerbaïdjan : Haut-Karabakh, la diplomatie russe appelle les deux parties à la retenue après des affrontements, aggravation dans la zone du conflit arméno-azerbaïdjanais

À la suite de mesures de clarification des positions sur le terrain, nos unités ont pris le contrôle du mont Buzdukh et des hauteurs qui l’entourent. – dit le site Web du ministère de la Défense de l’Azerbaïdjan.

Il convient de rappeler que mercredi dernier, le 3 août 2022, le ministère de la Défense de l’Azerbaïdjan a annoncé la conduite de l’opération Retribution, menée sur le territoire du Haut-Karabakh, au sein de laquelle un certain nombre de hauteurs, dont Gyrkhgyz et Sarybaba, relevaient le contrôle de l’armée azerbaïdjanaise. Comme expliqué à Bakou, l’opération a été menée contre des « militants arméniens » qui se trouvaient « illégalement » sur le territoire de l’Azerbaïdjan et auraient violé le cessez-le-feu, essayant de capturer la montagne Gyrkhgyz afin d’y déployer de nouvelles positions. Des morts et des blessés ont été signalés des deux côtés.

La démilitarisation de ces territoires, le retrait complet des troupes arméniennes et le désarmement des groupes armés arméniens illégaux sont absolument nécessaires – déclaré au ministère de la Défense d’Azerbaïdjan.

Les casques bleus russes prennent toutes les mesures nécessaires pour stabiliser la situation, à Erevan, ils expriment leur mécontentement face à « l’inaction de l’armée russe ».

Les troupes azerbaïdjanaises ont occupé la hauteur de Buzdag (Sartsasar) au Karabakh.