USA : Regardez le cerveau de Nancy Pelosi dysfonctionne pendant un discours à Taïwan… Elle fait référence à Benjamin Franklin un des présidents US.


Regardez le cerveau de Nancy Pelosi dysfonctionne pendant un discours à Taïwan… Elle fait référence à Benjamin Franklin un des présidents US.

D. Trump a toujours traité N. Pelosi de vielle folle, nous constatons qu’il avait encore raison cette fois-ci.

Publié le 4.8.2022


Nancy Pelosi a fait la une des journaux avec son voyage controversé à Taïwan. Comme si ce voyage n’avait pas suffisamment fait sourciller et provoqué de conflits, elle a prononcé mercredi un discours qui a fait paraître le gouvernement américain encore plus faible.

Nancy Pelosi s’exprimait à Taïwan lorsque, soudain, elle a eu l’un de ses fameux dysfonctionnements et s’est mise à dire n’importe quoi. À un moment donné, elle semble parler de la présidence de Benjamin Franklin… une présidence qui n’a jamais eu lieu.

« Dans nos premiers jours, lors de la fondation de notre pays, la présidence de Benjamin Franklin [inaudible] a dit : ‘la liberté et la démocratie – la liberté et la démocratie sont une chose’. La sécurité ici. Nous ne pouvons avoir ni l’un ni l’autre si nous n’avons pas les deux. Donc… la sécurité, l’économie – la sécurité, l’économie, et, encore une fois… ils sont tous liés et nous voulons que Taïwan ait toujours la liberté avec la sécurité et nous ne reculons pas devant cela. »

Bien dit, Pelosi. Bien dit.

Tendance : USA : Un détail intéressant de la publication du New York Times concernant la visite de Nancy Pelosi à Taïwan, le journal publie, « Pourquoi la visite de Pelosi à Taïwan est totalement irréfléchie ».

Elle était proche de la citation de Benjamin Franklin… enfin, assez proche.

« Any society that will give up a little liberty to gain a little security will deserve neither and lose both », = « Toute société qui renonce à un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l’un ni l’autre et perd les deux ».

Regardez le discours de Pelosi :

Traduction du tweet :

« L’armée américaine vient d’être utilisée pour aider un patient atteint de démence à commencer la troisième guerre mondiale « Vers la fin de son discours aux côtés de la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen, le cerveau de Pelosi a subi l’un de ses problèmes logiciels de plus en plus courants, ce qui l’a amenée à babiller » »

Second tweet :

« J’ai dû trouver la vidéo de Pelosi, omg.

Nous ne sommes pas entre de bonnes mains »

Retour au menu


Pelosi attire l’attention sur son propre délit d’initié ?

« Le chapitre le plus récent de la saga Pelosi/Taïwan me laisse perplexe. Elle rencontre le plus grand fabricant de semi-conducteurs de Taïwan, ce qui confirme BEAUCOUP de récits de Trump. Le plus important, c’est qu’elle se livre ouvertement à un délit d’initié. C’est comme si elle n’essayait même pas de le cacher.

Je me serais attendu à ce qu’elle fasse ces transactions, mais pas dans les registres. Mais elle rend publiquement visite à des fabricants, malgré le fait que son délit d’initié a récemment été sous les projecteurs des médias et que Trump l’a blâmée pour cela. Pourquoi ne ferait-elle pas profil bas ? Pourquoi ne le rendrait-elle pas si public ?

Et quand des chouchous des médias de gauche comme le Washington Post en parlent immédiatement… je dois faire une pause. Pourquoi ne le cacheraient-ils pas ?


Vous ajoutez à cela l’activité boursière de son mari avec Nvidia et le projet de loi sur les semi-conducteurs de 52 milliards de dollars récemment adopté pour créer plus de production ici aux États-Unis, il est clair que l’accent est mis sur la fabrication de semi-conducteurs.

Mais si les États-Unis avaient besoin d’un diplomate pour conclure un accord avec Taïwan, pourquoi n’ont-ils pas envoyé de diplomate ? Et pourquoi ont-ils dû envoyer la reine du délit d’initié qui se trouve avoir de graves conflits d’intérêts via des actions dans la fabrication de semi-conducteurs/technologies ? De quoi Nancy a-t-elle besoin de parler en personne qui ne pourrait pas être gérée par téléphone ? Ont-ils besoin de se parler dans un SCIF ? Qui ne veulent-ils pas écouter ?

Optiquement, pour le DNC/Globalistes, Nancy Pelosi est littéralement la PIRE personne qu’ils auraient pu envoyer… » – Reuters

« Et si Pelosi est juste là-bas pour faire du délit d’initié, et que cette visite porte sur la fabrication de semi-conducteurs, pourquoi la Chine en a-t-elle tellement énervé ? Et les semi-conducteurs sont-ils si importants pour les États-Unis que Pelosi devait risquer la troisième guerre mondiale et a poussé les États-Unis à ses relations les plus tendues avec l’armée chinoise ?

Ce que je veux dire ici, c’est que rien de tout cela n’a de sens du point de vue du DNC. Le délit d’initié de Nancy est sous le microscope, alors elle décide de le faire ouvertement sur la scène mondiale, les médias de gauche en parlent fièrement, ça fait énormément de mal à l’image du DNC… qu’est-ce qu’ils font ?

C’est trop beau pour être vrai. C’est comme un morceau de fromage sur un piège à souris. C’est tellement évident. Cela ne peut pas être aussi évident.

Bien sûr, tout cela pourrait être résolu avec la simple application de la pensée que tout cela fait partie du «spectacle». Peut-être est-il censé être douloureusement évident que Nancy est engagée dans un délit d’initié.

Je ne peux pas en être sûr pour le moment, mais jusqu’à présent, tout ce que Nancy a fait est de confirmer les récits de Trump. Elle a exposé son délit d’initié sur la scène mondiale et a presque commencé la troisième guerre mondiale.

Peut-être que Trump avait raison en 2018 quand il a dit que Nancy était notre «arme secrète». »

Clandestine

Retour au menu