USA : La gauche réclame d’annulé le 4 juillet… voler et brûler les drapeaux américains parce que les bébés ne peuvent pas être tués dans certains États.


La gauche réclame d’annulé le 4 juillet… voler et brûler les drapeaux américains parce que les bébés ne peuvent pas être tués dans certains États.

Publié le 26.6.2022


Lorsque les Américains ont été forcés d’accepter une piqûre expérimentale de COVID comme condition pour servir la nation dans l’armée américaine, conserver un emploi ou aller à l’université, la gauche a célébré les dictateurs à la main de fer comme Gretchen Whitmer, gouverneur du Michigan, Gavin Newsom, gouverneur de Californie, et Andrew Cuomo, ancien gouverneur de New York, qui, avec leurs procureurs généraux sans foi ni loi, ont appliqué les mandats illégaux dans leurs États. Il est donc curieux qu’après que la plus haute cour de la nation ait renversé Roe vs. Wade hier, la gauche mène une campagne pour effacer le 4 juillet parce que « l’Amérique ne mérite pas un jour férié pour célébrer sa liberté et son indépendance [des suzerains de l’Angleterre] s’ils vont l’enlever à ses propres citoyens ».

Traduction du Tweet :

« Je ne fêterai pas le 4 juillet cette année, ni aucune autre année à ce jour.

L’Amérique ne mérite pas de fête pour célébrer sa liberté et son indépendance si elle veut la retirer à ses propres citoyens. »

Le problème le plus important pour ces fous de gauche vivant en Amérique n’est pas le prix de l’essence, l’ouverture des frontières ou une récession imminente, mais plutôt de savoir combien d’États peuvent légalement tuer des bébés ?

Voici la photo déchirante d’un bébé avorté. La décision de la Cour suprême d’annuler Roe Vs. Wade donne simplement aux États la possibilité de décider si les bébés peuvent être tués légalement. Si les bébés ne peuvent pas être tués dans tous les États, les démocrates et leurs alliés violents de la gauche refusent de célébrer l’indépendance de notre nation vis-à-vis de l’Angleterre.

Tendance : QUI EST RACHEL POWELL ? Elle a utilisé une hache à glace et un bélier pour briser les fenêtres du Capitole le 6 janvier… Elle a donné aux gens à l’intérieur des instructions spécifiques sur la façon de naviguer dans un aménagement confus… Pourquoi est-elle assignée à résidence ? [VIDÉO]

Voici quelques-uns des commentaires d’Américains qui ont été victimes de décennies de révision de l’histoire de l’Amérique par un syndicat national d’enseignants radicalisé qui leur a appris que l’Amérique n’est pas grande et que c’est une marque d’honneur de « cracher » sur le drapeau américain ou de le « brûler ».

Traduction des Tweets :

« Le 4 juillet est annulé il n’y a pas de quoi être fier de ce pays. »

On crache sur les drapeaux américains en ce 4 juillet.

Ce 4 juillet, je ferai la même chose que je fais chaque année depuis dix ans : m’asseoir à l’intérieur, boire du vin et lire un livre avec mes boules Quiès dans les oreilles bc fuck ce pays.

J’emmerde le 4 juillet. Le jour de l’indépendance est une blague. Le Serment d’allégeance aussi, et je ne me lève plus aux événements sportifs parce que ce n’est pas le pays de la liberté ou la patrie des braves. AU REVOIR.

Ce gauchiste demande aux gens de brûler un drapeau et de commettre un crime :
Brûlez un drapeau américain ce 4 juillet.
(Bizarrement Tweeter ne censure rien du tout ici avec autant de haine? Vous avez dit Bizarre ??)

Des points bonus si vous l’avez volé.

Voici le profil Twitter de « Pot Luck » qui se joint aux démocrates de toute l’Amérique pour intimider et menacer quiconque n’est pas d’accord avec leurs opinions pro-avortement. Cette personne s’identifie comme un « démon divin transfeminine genderfluid » qui aime BLM et porte le cri de ralliement ANTIFA « ACAB » (All Cops Are Bastards) et « votre Antéchrist personnel ».

Cette personne aurait pu écrire un plan de cours pour l’un des enseignants radicalisés que l’argent des contribuables finance chaque jour :

Le 4 juillet approche, alors voici un rappel que ce pays a été fondé sur le racisme et l’oppression et continue d’opprimer et d’interdire les droits humains fondamentaux chaque putain de jour. Mais non, profitez de vos petits shorts de cul avec le drapeau américain et de vos hot-dogs rouges, blancs et bleus.

Il ne s’agirait pas d’un fil de commentaires sur pratiquement n’importe quel sujet sans que des terroristes intérieurs gauchistes ne profèrent des menaces à l’encontre des personnes qui ont des opinions opposées aux leurs :

J’espère ne pas voir l’un d’entre vous célébrer le 4 juillet cette année. Ce pays, et je le dis de toute ma poitrine, est vraiment nul.

Priez pour nos nations…