Équateur : Deuxième semaine de “chaos”, les manifestations et la colère ne faiblissent pas, au contraire, des manifestants prennent d’assaut le siège du gouvernement à Ambato.


Deuxième semaine de “chaos”, les manifestations et la colère ne faiblissent pas, au contraire, des manifestants prennent d’assaut le siège du gouvernement à Ambato.

Publié le 24.6.2022


Des manifestants prennent d’assaut le siège du gouvernement à Ambato en Équateur. La grève générale contre la hausse des prix et le gouvernement s’intensifie ces derniers jours dans le pays. 28 policiers sont actuellement détenus par des autochtones


Après la mort d’un membre de la communauté en Équateur, des manifestants brûlent une unité de police à Puyo Pastaza . 18 policiers ont disparu.. On ne joue pas avec un peuple en colère. Un bon entendeur salut.


La révolte anti-néolibérale dans l’Équateur du président-banquier Lasso : malgré la répression, des milliers de paysans et indigènes descendent des Andes, se mobilisent depuis l’Amazonie et se rejoignent dans la capitale Quito.


Un commissariat attaqué, deux morts après des manifestations contre l’inflation en Équateur.

Manifestations. Contre l’inflation, l’Équateur entame une deuxième semaine de “chaos”

Énormément de vidéos sur le Net, les médias ne le montrent pas : huitième jour de la grève générale en Equateur contre la hausse des prix et le gouvernement.

Les manifestations nationales contre la politique économique du président G. Lasso se sont multipliées dans tout le pays. Lasso a prolongé l’état d’urgence dans six provinces, y compris un couvre-feu nocturne dans la capitale Quito, afin de réprimer les troubles. Le peuple se lève!

Equateur À Santa Lucía-Palestina, province de Guayas, des membres de la communauté ont détruit et incendié une voiture de patrouille de police hier.

Les manifestants en Équateur sont hors de contrôle.

Toutes les entrées de la capitale sont bloquées, mais des dizaines de milliers de personnes percent ! La chasse aux hommes politiques et à leurs biens est ouverte ! Toute la police du pays est impliquée dans la répression de la population !

Le 15.6.2022 a eu lieu une grande manifestation à Guaranda (30 000 habitants) en Equateur suite à l’appel au soulèvement indigène et populaire contre le gouvernement et la hausse des prix et pour exiger la libération du leader de la Confédération des peuples indigènes arrêté par la police.

Révolte contre le gouvernement et la hausse des prix en Équateur. Des manifestants ont arrêté plusieurs policiers à Latacunga où le leader des peuples indigènes aurait été emprisonné.