USA : NEWS, le président Trump fait un autre soutien controversé.


NEWS : le président Trump fait un autre soutien controversé.

Le président n’en fini de surprendre, à lire aussi les deux articles sur le sujet ci-dessous.

Publié le 12.6.2022


Au cours des derniers mois, le président Trump a apporté son soutien à un certain nombre de personnes qui ont suscité la controverse parmi ses partisans.

La semaine dernière, il a soutenu le chef de la minorité de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy (R-Ca.), pour sa réélection.

Ce soutien a suscité la confusion et la colère de bon nombre de ses partisans après que le New York Times ait divulgué un enregistrement audio de McCarthy disant qu’il allait faire pression sur le président Trump pour qu’il démissionne à la suite des troubles survenus au Capitole le 6 janvier.

Hier, Trump a soutenu Katie Britt pour le Sénat en Alabama, donnant l’épaule froide au Rep. Mo Brooks (R-Ala.) à la suite de leur querelle sur la fraude électorale et les résultats de l’élection présidentielle de 2020.

The Epoch Times rapporte :

À lire aussi : USA : Les principaux démocrates : L’échec de Joe Biden ne devrait pas se représenter en 2024 Les hauts responsables démocrates sont prêts à exhorter Biden à ne pas se représenter en 2024.

Le 10 juin, le président Donald Trump a soutenu Katie Britt pour le Sénat américain après avoir annulé son soutien au représentant Mo Brooks (R-Ala.).

Britt « est une guerrière intrépide de l’Amérique d’abord », a déclaré M. Trump dans un communiqué. Il a ajouté que Britt « soutient fermement notre deuxième amendement qui est assiégé, défend les droits parentaux et se battra pour nos militaires, nos vétérans et l’intégrité des élections ».

Mme Britt, ancienne assistante du sénateur Richard Shelby (R-Ala.), a déclaré qu’elle était reconnaissante de ce soutien.

« Le président Trump sait que les habitants de l’Alabama en ont assez des politiciens de carrière qui ne font rien. Il est temps pour la nouvelle génération de conservateurs de se lever et de faire bouger les choses à Washington pour sauver le pays que nous connaissons et aimons pour nos enfants et les enfants de nos enfants », a-t-elle déclaré dans un communiqué. « Au Sénat, je me battrai pour défendre les valeurs chrétiennes conservatrices de l’Alabama, faire avancer le programme America First et préserver le rêve américain pour les générations à venir. »

Brooks et Britt sont actuellement au coude à coude dans la primaire du Sénat de l’Alabama. Selon un sondage publié à la mi-mai par Cygnal et l’Alabama Daily News, Brooks ne devance Britt que de 2 %. Le premier tour des primaires a eu lieu le mois dernier. Brooks et Britt s’affronteront au second tour de l’élection le 22 juin.