USA : Le procureur de LA financé par Soros ment sur le fait que le shérif a soutenu une peine criminellement légère pour un futur meurtrier.


Le procureur de LA financé par Soros ment sur le fait que le shérif a soutenu une peine criminellement légère pour un futur meurtrier.

Publié le 5.6.2022


George Gascon, soutenu par Soros, ment sur le fait que le shérif a accepté une peine légère pour un mineur qui a renversé une femme et son fils dans un véhicule volé.

George Gascon, le procureur du district de Los Angeles soutenu par Soros, qui risque d’être rappelé, a récemment accordé à un mineur qui avait renversé (heureusement sans décès) une femme et son fils de huit mois dans une poussette avec un véhicule volé, une minuscule période de probation de cinq mois et aucune peine de prison. Il a ensuite affirmé que le bureau du shérif du comté était d’accord avec cette sentence clémente. Ce n’était pas le cas.

Vidéo de surveillance du délit de fuite

Le mineur a plaidé coupable de deux chefs d’accusation d’agression par un moyen de force susceptible de produire des blessures corporelles importantes et d’un chef d’accusation de délit de fuite. Cependant, sous la direction de George Gascon, sa peine n’a été que de cinq mois dans un camp de probation pour mineurs, que les procureurs décrivent comme « moins qu’une école militaire et un peu plus dur qu’un camp d’été ».

Non seulement le département du shérif de Los Angeles n’est pas d’accord avec la sentence, mais il n’a même pas été consulté. Ils n’étaient pas l’organe d’enquête pendant l’affaire. Gascon a menti comme un arracheur de dents, sans aucun fondement.

Crooked LA DA George Gascon

En représailles à la plainte de Gascon qui tentait de salir le département du shérif, le shérif de Los Angeles Alex Villanueva a fait la déclaration suivante sur Facebook et Twitter.

« Les enquêteurs du shérif ne seraient jamais d’accord avec la condamnation légère dans cette affaire de délit de fuite. Arrêtez de donner du pouvoir et d’encourager les comportements criminels. Demandez-leur des comptes #VictimesMatter ».

À lire aussi : USA : Un ancien juge du Wisconsin a été tué à son domicile… Les noms de deux gouverneurs démocrates et d’un législateur républicain figurent sur une prétendue « liste de cibles » dans le véhicule du tireur.

M. Gascon risque d’être rappelé, car même les libéraux de Los Angeles en ont assez de ses « sentences » ridiculement clémentes et de son refus de poursuivre, qui place les criminels en premier et les victimes en dernier.

« Je pensais que c’étaient les derniers moments de notre vie ; nous étions morts », a écrit la victime, identifiée seulement comme Rachel, dans une déclaration d’impact. « Ce sentiment, ainsi que le souvenir d’une voiture accélérant directement sur nous, me hantera à jamais ».

Sans les actions héroïques de Rachel, elle et son fils auraient probablement été assassinés par le conducteur. Pourtant, Gascon a jugé bon de lui donner seulement cinq mois de probation. Une tape sur la main qui sera effacée de son casier judiciaire lorsqu’il aura 18 ans, dans moins d’un an, laissant beaucoup de gens se demander comment cela pourrait être la justice.