Canada : Un policier de Calgary arrête des manifestants pacifiques : « Ce que j’ai vu, c’est la police faire le sale boulot des politiciens « comme des mercenaires » – « Je ne faisais que suivre les ordres » n’est plus une excuse ! » [VIDÉO]


Un policier de Calgary arrête des manifestants pacifiques : « Ce que j’ai vu, c’est la police faire le sale boulot des politiciens « comme des mercenaires » – « Je ne faisais que suivre les ordres » n’est plus une excuse ! » [VIDÉO]

Publié le 10.2.2022


Avant que la manifestation des camionneurs canadiens pour la liberté n’arrive au Canada, l’organisateur de la manifestation a informé la police de Calgary de son arrivée. Le service de police de Calgary a publié une déclaration commune indiquant qu’il était au courant des protestations liées au convoi et qu’il s’efforcerait d’assurer la sécurité publique.

Hier, un homme de 78 ans a été arrêté et menotté par deux agents de la police d’Ottawa après avoir omis de présenter une pièce d’identité alors qu’il était accusé d’avoir klaxonné à Ottawa en signe de soutien au Convoi pour la liberté des camionneurs. Lorsqu’il a été confronté à un passant, le policier a admis que l’homme âgé était arrêté pour avoir klaxonné.

À lire aussi : USA/ Canada : Des vidéos incroyables montrent des camionneurs dans le Michigan faisant marche arrière sur plus de 10 miles pour le pont Blue Water vers le Canada après que des camionneurs et des agriculteurs aient fermé le pont Ambassador.

Voici la deuxième partie de la vidéo :

Arrêter des Canadiens innocents pour avoir violé les règles du COVID mises en place par des politiciens libéraux n’est pas nouveau. L’année dernière, un groupe de jeunes hommes a été arrêté pour avoir joué au hockey sur étang en plein air pendant les périodes de fermeture du COVID.

Un agent de la police de Calgary n’est plus disposé à arrêter, menacer ou intimider les manifestants pacifiques qui refusent de se conformer aux ordres de son suzerain politique.

Hier, Nick Motichka, un agent de la police de Calgary, qui fait partie des forces de l’ordre depuis plus de 16 ans, a livré un message puissant sur Facebook à ses collègues agents des forces de l’ordre.

L’agent Motichka s’est assis devant une caméra pour lire un plaidoyer émouvant à l’intention des agents des forces de l’ordre qui suivent les ordres des politiciens :

« Aujourd’hui a été une journée difficile pour moi. On m’a enlevé quelque chose que je ne pourrai jamais récupérer. Voir des membres du Service de police d’Ottawa saisir du carburant à des manifestants pacifiques a fait disparaître une croyance de longue date que je pensais être une vérité durable, à savoir que la police est là pour protéger et aider les gens quand les choses se gâtent. Je ne verrai jamais ma profession sous le même jour qu’avant aujourd’hui. »

« Ce que j’ai vu, c’est la police faire le sale boulot des politiciens comme des mercenaires. »

« Cela va à l’encontre de toutes les raisons pour lesquelles j’ai choisi cette carrière le plus souvent ingrate, difficile, traumatisante et aux horaires terribles. La raison pour laquelle j’ai choisi cette profession était d’aider les gens », a-t-il déclaré.

Il a poursuivi : « Ce qui se passe à Ottawa, avec l’influence politique évidente sur la police pour exercer physiquement une volonté politique sur des manifestants pacifiques pour rien de plus qu’un éventuel gain politique, est tellement très mauvais à de nombreux niveaux. »

« Je ne faisais que suivre les ordres n’est plus une excuse », a-t-il déclaré. « Il est temps de se lever et de s’exprimer en refusant de violer les droits fondamentaux de la charte de vos concitoyens. Vous avez signé pour aider les gens. Tenez-vous debout avec vos concitoyens et dites que ça suffit ! »

« Il ne fait aucun doute que nous faisons tous partie de l’histoire en ce moment. J’ai une question pour vous : de quel côté voulez-vous être ? » a-t-il demandé.

Regardez :