France URGENT : Le groupe de ransomware Lockbit 2.0 annonce avoir piraté le Ministère de la Justice français. Un ULTIMATUM est lancé.


Le groupe de ransomware Lockbit 2.0 annonce avoir piraté le Ministère de la Justice français. Un ULTIMATUM est lancé.

Publié le 29.1.2022


Selon le journaliste spécialisé Marc Renfer, de la Tribune de Genève, le groupe pirate «LockBit 2.0» a annoncé sur son site (visible uniquement sur le dark net) avoir piraté le ministère de la Justice. Il menace de publier les documents d’ici à deux semaines. Il disposerait de près de 8000 fichiers.

Les pirates du gang du ransomware Lockbit 2.0 ont déclaré avoir piraté le ministère français de la Justice jeudi (27 janvier). Ils ont déclaré que si la rançon n’est pas payée avant le 10 février, les données volées seront rendues publiques. Rapporte EURACTIV France. « Un total de 9 859 fichiers sont prêts à être distribués le 10 février, selon le blog du pirate, qui indique le compte à rebours. Le ministère de la Justice a déclaré à la presse qu’il avait « immédiatement organisé les vérifications nécessaires auprès des services compétents en la matière ». Cependant, le journaliste d’Acteurs publics Emile Marzolf a tweeté que la cyberattaque lui avait été « confirmée par une source au sein du ministère ». EURACTIV France a confirmé que les services du ministère avaient détecté des traces techniques de l’intrusion. Lockbit 2.0 a également revendiqué une attaque similaire contre les services de l’hôtel de ville de Saint-Cloud, en banlieue parisienne, indique EURACTIV.