Canada : Les camionneurs en veulent plus, le 23 janvier, ils organisent un « Convoi pour mettre fin aux mandats ».


Les camionneurs en veulent plus, le 23 janvier ils organisent un « Convoi pour mettre fin aux mandats ».

Dans notre dernier article, nous évoquions l’annulation par le gouvernement fédéral à la dernière minute du mandat des vaccins pour les camionneurs. Il avait suffi de 18 000 camionneurs refusant l’injection pour faire reculer le gouvernement.

Le gouvernement canadien voulait imposer l’injection aux camionneurs entrant au pays à partir du 16 janvier. Voir l’article ci-dessous :

Publié le 15.1.2022



Mais voilà, étiez-vous au courant que les camionneurs qui partent des États-Unis ne pourrons plus rentrer au Canada pour apporter nourriture, etc.. 16 000 camionneurs Canadiens ne pourront traverser la frontière sous peu. Ce sont 650 milliards de dollars de biens échangés entre les deux pays. Les camionneurs non-vax US ne pourront venir au Canada dès samedi le 15 janvier prochain.

Traduction du tweet ci-dessous :

« CANADA, Les Canadiens sont peut-être dociles et une nation douce, mais ce que nous sommes, c’est un pays qui se tient aux côtés de son prochain. @JustinTrudeau veut que nous soyons tous divisés et que nous nous détestions. Il est temps pour TOUS les Canadiens vax et unvax de mettre fin à ce communisme. Soyons solidaires CANADA »


Alors c’est sans compter sur la détermination complète des camionneurs qui maintenant en veulent beaucoup plus et demande l’arrêt complet de toute cette folie comment ?

Canada le 13.1.2022

Abandon du décret vaccinal pour les routiers.

“Le Canada autorisera les camionneurs canadiens non vaccinés à traverser les États-Unis,annulant une décision exigeant que tous les camionneurs soient vaccinés contre le coronavirus,a annoncé mercredi l’agence frontalière du Canada.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a subi des pressions de la part du principal parti d’opposition et du lobby du camionnage pour abandonner le mandat des vaccins pour les camionneurs,qui doit entrer en vigueur samedi,affirmant que cela pourrait entraîner des pénuries de chauffeurs,perturber le commerce et faire grimper l’inflation.

L’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a déclaré que les chauffeurs routiers canadiens non vaccinés ou partiellement vaccinés arrivant à la frontière canado-américaine demeureront exemptés des tests avant l’arrivée, à l’arrivée et après l’arrivée et des exigences de quarantaine (…)”

Source

Explication :

Les camionneurs du Canada organisent un « Convoi pour mettre fin aux mandats ».
Le 23 janvier, ils commenceront à rouler lentement, à partir du plus grand nombre possible de postes frontaliers, afin de ralentir les principales voies de transport routier à travers le pays.
Les camionneurs et tous les autres, sont invités à se joindre au convoi, pour envoyer un message au gouvernement, que les vaccinations forcées ne seront pas tolérées. Depuis le 15 janvier, M. Trudeau a exigé que tous les camionneurs qui traversent la frontière soient vaccinés.

Des mandats similaires causent déjà des problèmes dans les systèmes de soins de santé, le transport aérien et d’autres secteurs. Cette dernière action créera des problèmes majeurs d’approvisionnement pour de nombreux produits dont les Canadiens dépendent.

Le temps est venu de montrer à Ottawa et aux provinces que nous n’allons pas permettre au gouvernement de continuer à contraindre lentement les Canadiens à renoncer aux droits et libertés que Dieu leur a données et qui sont protégés par la Constitution.

Contactez l’un des organisateurs pour obtenir plus d’informations et pour savoir comment vous pouvez vous impliquer.

Calgary – Cathy (403) 800-8938 – cthmurrell@gmail.com
Saskatchewan – Chris (306) 774-4330 ou Derek (306) 640-7632
Winnipeg – Joe (204) 493-0022 ou Dale (204) 312-8399
Sarnia – Brigette (678) 778-6992 – gidget642@gmail.com
Windsor – Ben (519) 816-9114 – dispatch@adttransportation.com

Si vous êtes dans une région qui n’est pas indiquée ici, contactez Brigette (voir ses coordonnées ci-dessus), pour lui faire savoir que vous pouvez aider (au Québec, en Colombie-Britannique, dans les provinces de l’Est, etc.)

Veuillez utiliser vos réseaux et vos contacts pour faire passer le mot. Nous avons besoin que des centaines de véhicules se présentent pour faire la différence !


Exigences pour les camionneurs qui entreront au Canada : Déclaration officielle du gouvernement du Canada

Publié le 13.1.2022 par Stéphane Lévesque

Le ministre de la Santé, Jean-Yves Duclos, le ministre des Transports, Omar Alghabra, et le ministre de la Sécurité publique, Marco Mendicino, ont fait cette déclaration aujourd’hui:

« Le 19 novembre 2021, nous avons annoncé qu’en date du 15 janvier 2022, les catégories de voyageurs qui sont présentement exemptés des exigences pour entrer au pays ne pourront entrer sur le territoire que s’ils sont entièrement vaccinés avec l’un des vaccins approuvés pour entrer au Canada.

Plusieurs fournisseurs de services essentiels figurent parmi ces groupes, notamment les camionneurs. Soyons clairs : ceci n’a pas changé. Les renseignements partagés hier étaient erronés. Nos équipes ont communiqué avec des représentants de l’industrie pour s’assurer qu’ils ont les bons renseignements.

On ne peut pas refuser l’entrée au pays aux camionneurs canadiens non vaccinés; tout citoyen canadien, ou tout individu inscrit à titre d’Indien en vertu de la Loi sur les Indiens, a le droit d’entrer au pays.

Comme ce fut annoncé en novembre et comme nous l’avons communiqué à l’industrie récemment, les camionneurs canadiens non vaccinés devront répondre aux exigences de dépistage avant leur arrivée, à l’arrivée et au jour 8, et de quarantaine, dès le 15 janvier 2022.

La décision définitive portant sur l’entrée au pays et sur la quarantaine de l’individu revient au représentant du gouvernement en poste au point d’entrée, selon les renseignements qu’on lui présente.

Toute personne vaccinée qui présente des symptômes à son arrivée au Canada sera dirigée vers un représentant de l’Agence de la santé publique du Canada et devra s’isoler pendant 10 jours suivant l’apparition des premiers symptômes.

À compter du 15 janvier 2022, les ressortissants étrangers camionneurs non vaccinés ou partiellement vaccinés qui arrivent au Canada en provenance des É.-U. par voie terrestre seront renvoyés aux États-Unis.

Pour être admissible à entrer au Canada à titre de voyageurs entièrement vaccinés, les ressortissants étrangers camionneurs qui franchissent la frontière par voie terrestre doivent :

  • avoir reçu au moins deux doses d’un vaccin approuvé pour les voyages ou d’une combinaison de deux vaccins acceptés
    • Ou au moins une dose du vaccin Janssen de Johnson & Johnson
  • avoir reçu leur seconde dose au moins 14 jours complets avant leur entrée au Canada
    • Par exemple : si un conducteur a reçu sa seconde dose le samedi 1er janvier, peu importe l’heure, alors le dimanche 16 janvier est le premier jour de son admissibilité conformément à la condition des 14 jours.
  • Avoir présenté tous les renseignements relatifs à COVID-19 requis au moyen d’ArriveCAN.

Le gouvernement du Canada continue d’accorder la priorité à la santé et à la sécurité des Canadiens et des Canadiennes dans son intervention contre la pandémie de COVID-19. Au fur et à mesure que la couverture vaccinale et que les taux de cas et d’hospitalisation évoluent, le gouvernement du Canada envisagera d’autres mesures ciblées aux frontières et le moment de les soulever ou de les modifier dans le but de protéger la population canadienne. »

Source