Russie : Mahmoud Abbas alerte Vladimir Poutine sur le risque d’«explosion» en Cisjordanie.


Mahmoud Abbas alerte Vladimir Poutine sur le risque d’«explosion» en Cisjordanie.

Publié le 30.12.2021 par RT Avec AFP


Alors que la situation est tendue dans les territoires occupés, le président de l’autorité palestinienne Mahmoud Abbas a alerté le président russe Vladimir Poutine sur la situation explosive en Cisjordanie.

Lors d’un entretien téléphonique avec le président russe Vladimir Poutine, le président palestinien Mahmoud Abbas a alerté ce 30 décembre sur les politiques israéliennes qui risquent, selon lui, de mener à une véritable «explosion» en Cisjordanie occupée, théâtre récurrent de heurts.

«[Mahmoud Abbas] a souligné l’importance de mettre fin aux pratiques unilatérales d’Israël quant aux colonies, à la confiscation des terres, à l’expulsion de Palestiniens à Jérusalem-Est […] et au terrorisme des colons car ces mesures israéliennes vont mener à une explosion de la situation», a rapporté l’agence officielle palestinienne Wafa. Selon le Kremlin, les deux dirigeants ont procédé à un échange de points de vue sur la coopération bilatérale et ont particulièrement insisté sur «la nécessité d’une reprise rapide des négociations palestino-israéliennes constructives sous les auspices du Quatuor de médiateurs internationaux».

«Les mesures économiques et sécuritaires ne sont pas un substitut à un processus politique», a pour sa part souligné Mahmoud Abbas auprès de Vladimir Poutine dont le pays est membre du Quartet (ONU, UE, USA, Russie) pour le Proche-Orient. Le dirigeant palestinien a en outre affirmé que des «décisions clés» seraient prises lors du Conseil central de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) prévu dans les prochains mois.

Le cycle des violences se poursuit

Cet entretien s’est tenu moins de deux jours après que Mahmoud Abbas a rencontré le ministre israélien de la Défense Benny Gantz, chez ce dernier, une première visite officielle depuis des années du président palestinien en Israël. La rencontre Abbas/Gantz était la «dernière chance avant une explosion et de la possibilité de nous retrouver dans une impasse», avait commenté sur Twitter le ministre palestinien des Affaires civiles Hussein al-Sheikh. «C’est une tentative sérieuse et audacieuse d’une voie politique basée sur la légitimité internationale et la fin de l’escalade contre les Palestiniens», a-t-il ajouté.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha) a répertorié 410 attaques de colons israéliens contre des Palestiniens sur les 10 premiers mois de 2021, contre 358 sur toute l’année 2020. Selon le rapport annuel de l’armée israélienne, 100 attaques ont été perpétrées en 2021 contre des Israéliens en Cisjordanie occupée, contre 60 un an plus tôt, auxquels s’ajoutent 5 532 incidents impliquant des jets de pierre contre 4 000 l’année précédente.

L’ONU s’est récemment alarmée de la violence des colons et des appels de groupes palestiniens à augmenter les confrontations avec Israël.

Source