USA : Alors que la Cour suprême des États-Unis s’apprête à entendre les plaidoiries sur les mandats de vaccination anticonstitutionnels de Biden… Joe dit aux gouverneurs qu’il n’y a « pas de solution fédérale » pour la COVID… qu’il faut « résoudre au niveau des États ».


Alors que la Cour suprême des États-Unis s’apprête à entendre les plaidoiries sur les mandats de vaccination anticonstitutionnels de Biden… Joe dit aux gouverneurs qu’il n’y a « pas de solution fédérale » pour la COVID… qu’il faut « résoudre au niveau des États ».

Publié le 28.12.2021


Alors que la Cour suprême des États-Unis s’apprête à entendre les arguments oraux des procès contre les mandats de vaccination anticonstitutionnels de Joe Biden, ce dernier déclare aux gouverneurs qu’il n’y a  » pas de solution fédérale  » pour la COVID. Il a plutôt conclu qu’il doit être « résolu au niveau de l’État ».

Cette déclaration déroutante a été faite lors d’une conférence de presse lundi, alors que Biden s’était engagé pendant sa campagne à rejeter la COVID. Au cours de la conférence, le gouverneur de l’Arkansas, Asa Hutchinson, a déclaré :  » Un mot d’inquiétude ou d’encouragement pour votre équipe est qu’en cherchant des solutions fédérales qui aideront à atténuer le défi, assurez-vous que nous ne laissons pas les solutions fédérales faire obstacle aux solutions des États.  » Ce à quoi M. Biden a répondu : « Il n’y a pas de solution fédérale. Cela se résout au niveau des États. »

Lorsque Trump était encore en fonction, l’équipe de Biden s’est moquée de la stratégie de ce dernier pour contrôler la pandémie, affirmant que son administration avait « renoncé à même essayer de contrôler cette pandémie » et qu' »ils ont renoncé à leur devoir fondamental de protéger le peuple américain. » Maintenant, face à ce défi, il rejette la responsabilité sur quelqu’un d’autre.

Traduction de l’affiche ci-dessous :

BIDEN
HARRIS
DÉMOCRATES
Le chef de cabinet de la Maison Blanche, Mark Meadows a étonnamment admis ce matin que l’administration a abandonné l’idée même d’essayer de contrôler cette pandémie, qu’ils ont abandonné à leur devoir fondamental de protéger le peuple américain. Ce n’était pas une erreur de Meadows, c’était une reconnaissance franche de ce que la stratégie du Président Trump a clairement été depuis le début de cette crise : agiter le drapeau blanc de la défaite et espérer qu’en l’ignorant, le virus disparaîsse tout simplement. Ce n’est pas le cas, et ça ne le sera pas.

Biden a également tweeté que Donald Trump n’avait pas de plan pour maîtriser la COVID après 8 mois de pandémie. Plus d’un an plus tard, Biden renvoie cette responsabilité aux États parce qu’il ne sait toujours pas quoi faire.

Biden essaie de faire oublier son incapacité à écraser la pandémie comme il s’était engagé à le faire. Maintenant que ses promesses n’ont pas été tenues, il essaie d’éviter les reproches.

Puisque Biden pense qu’il n’y a pas de solution fédérale, pourquoi son régime fait-il tant d’efforts pour imposer ses vaccins et ses masques ?