GB : Alors que le Royaume-Uni se prépare au verrouillage d’Omicron, le ministre britannique de la Santé est HUMILIÉ lorsqu’un journaliste lui demande « Combien de patients (Omicron) sont sous respirateur ? »… « Combien de décès ? ». [VIDÉO]


Alors que le Royaume-Uni se prépare au verrouillage d’Omicron, le ministre britannique de la Santé est HUMILIÉ lorsqu’un journaliste lui demande « Combien de patients (Omicron) sont sous respirateur ? »… « Combien de décès ? ». [VIDÉO]

Publié le 22.12.2021


GK : « Les décès étaient de 100 et… je n’ai pas les chiffres réels mais »
Gillian Keegan, la ministre de la Santé du Royaume-Uni, a eu beaucoup d’alliés dans les médias pour exagérer la variante Omicron de Covid-19.

Le Guardian a récemment publié un titre disant :

« Scientifiques britanniques : imposez des restrictions maintenant ou faites face à 2 millions d’infections quotidiennes au Covid alors que l’Omicron se répand ». CNN a récemment publié un titre alarmiste sur la variante Omicron au Royaume-Uni : « La Grande-Bretagne lutte contre le ‘raz-de-marée’ Omicron, alors que les infections doublent tous les deux ou trois jours et que le premier décès dû à la variante est enregistré ».

Si la plupart des médias ont, comme on pouvait s’y attendre, choisi d’être alarmistes au sujet de la variante Omicron, il existe encore quelques journalistes désireux de faire la lumière sur cette affaire. Kay Burley, journaliste pour Sky News, a récemment interviewé Keegan, lui posant une question relativement simple qui a mis à nu à la fois le gouvernement britannique et ses apologistes dans les médias.

Regardez la vidéo :

KB : « Combien de morts ? »

KB : « D’Omicron »

GK : « Nous avons eu un décès avec Omicron jusqu’à présent ».

KB : « Et combien de ces 10 personnes atteintes d’Omicron sont sous respirateur ? »

GK : « Je ne pense pas qu’il y ait quelqu’un à ma connaissance sous respirateur avec Omicron ».

Au moment de l’entretien, 37 000 infections dues à la variante Omicron ont été signalées. Une seule personne a été tuée, et aucune des 10 personnes hospitalisées n’est sous ventilateur.

Il a suffi d’une question simple et directe pour démonter les récits alarmistes des médias et du gouvernement sur la variante Omicron.

La MISE À JOUR est que seulement 12 personnes seraient mortes de la variante Omicron au Royaume-Uni depuis lundi.