LMDR : Urgent : rencontre avec le père de Maxime !


Urgent : rencontre avec le père de Maxime !

Publié le 28.7.2021



Bjr M. @olivierveran pour signaler un décès, il s’appelle Maxime Beltra 22ans de Saintes-Maries de la Mer (13), décédé hier soir suite à une injection #Pfizer qu’il a reçu hier à 14 h ! Voici le message de son père Frédéric Beltra ci-dessous.

#VaccinezVous#manif31juillet



Un jeune en colère suite au décès de Maxime Beltra à cause du vaccin.

Il en a marre des mensonges du gouvernement et appel à une mobilisation massive ce week-end.

« Macron, toi et ton gouvernement vs êtes des assassins, vous irez en prison, vous serez jugez par la population complète. Quand j’entends qu’un jeune de 22 ans qui a été se faire vacciner à cause d’un coup de pression de merde, il est décédé 8h après l’injection…j’ai la rage !
Ce jeune n’aurait jamais décédé si il avait pas été se faire vacciner.

Samedi j’espère qu’il y aura un maximum de monde dans la rue, j’espère qu’on ira au bout et qu’on ira le chercher.

Macron tu es une ordure et un assassin, toi et ton gouvernement (de mafieux) même Veran »



Maxime Beltra est allé ce vacciné à 14 h pour pouvoir aller en Grèce et il décède le même jour à 23 h . Paix à son âme. Notre combat, c’est aussi pour toutes ces personnes en bonne santé morte injustement. Mort à cause d’un effet secondaire grave de l’injection #Pfizer à Saintes Maries de la Mer (13) Nos condoléances à sa famille

Vous êtes au courant pharmacovigilance?


Je vous promets que petit à petit les masques vont tomber.


Sète : des interrogations sur les raisons du décès d’un jeune primo-vacciné

Bien entendu, ce n’est pas le vaccin, c’est le hasard ! Ils trouveront mille causes et excuses, mais ce ne sera JAMAIS le vaccin autrement va falloir passer par la case prison pour certains !

Neuf heures après avoir reçu une injection de Pfizer, un jeune de 22 ans est décédé.

Une mort que son père attribue à la vaccination alors que des sources médicales concordantes l’associent à une allergie alimentaire grave. Lundi 26 juillet, un Sétois de 22 ans est décédé vers 23 h. Une mort tragique attribuée, par le père du jeune adulte, à la première dose de Pfizer que ce dernier avait reçu, à 14 h, au centre de vaccination de Sète. À une très probable allergie alimentaire grave, par des sources médicales concordantes, proches du dossier…Lire la suite ici sur le Midi Libre

Midi Libre