96% des 18.000 malades enregistrés n’étaient pas vaccinés? Pas vraiment


96% des 18.000 malades enregistrés n’étaient pas vaccinés ? Pas vraiment.

Les Mensonges de ce gouverne-ment à lire ici :

Mentir est leurs credo, leur raison de vivre, leur vie tout entière, consacrée a cela, mais après que des millions de Français et beaucoup d’autres dans le monde les regardes faire, les entendent mentir comme des malades mentaux proches de l’asile psychiatrique, qui y a-t-il de plus que fort que mentir ?? Pour nous, c’est le délire obsessionnel, hystérique, paranoïaque doublé d’une psychopathie aiguë a tendance Mythomaniaque. Ou tout simplement un pistolet sur la tempe par le PCC, et vos maîtres les Young Global Leaders du PCC.

Tiré de l’article « Mensonge pathologique et clivage du moi ».

Neyraut avait remarqué en 1960 le contraste entre l’extrême plasticité qui préside à l’élaboration de la fable du mythomane, et d’autre part la rigidité avec laquelle cette fable est poursuivie, une rigidité qui ressemble fort à la panique (Neyraut, 1960, p. 554).

Une partie du menteur y croit, une autre sait que ce n’est pas vrai : sa personnalité est clivée. Même s’il parvient à convaincre les autres, il échoue dans la durée à se convaincre lui-même. Et là réside le tragique de sa condition. Lorsque les éléments clivés sont réunis, le système défensif s’effondre, le conflit moi-réel/moi idéal atteint son paroxysme, et le menteur démasqué n’a plus qu’une porte de sortie : disparaître ».

Publié le 25.7.2021 par Léonard Plantain


Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran (Photo :  THOMAS SAMSON/AFP via Getty Images)
Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran (Photo : THOMAS SAMSON/AFP via Getty Images)

Selon Jean Castex, 96 % des 18 000 malades du Covid-19 enregistrés mardi n’étaient pas vaccinés. Un raccourci sémantique qui pointe du doigt les non-vaccinés, mais qui ne reflète pas réellement la réalité, puisque parmi ces malades beaucoup avaient en fait déjà reçu leur première dose.

Ce mardi, avec 18 000 cas de Covid-19 enregistrés en 24 heures, la France est en pleine « flambée épidémique », a alerté Jean Castex.

Le Premier ministre, invité à s’exprimer sur la situation sanitaire au 13 Heures de TF1, a alors de nouveau souligné la dangerosité du variant Delta, et a fait la promotion de la campagne de vaccination, qu’il a défendue en prétendant que « 96 % de ces 18 000 cas » n’avaient pas reçu d’injection, a rapporté 20 Minutes.

Cette statistique, très parlante, n’est pas tirée des données de Santé publique France, mais d’une étude menée par la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) entre le 28 juin et le 4 juillet derniers.

Cette étude, déjà mentionnée par le ministre de la Santé Olivier Véran le 15 juillet dernier, ne concerne donc pas les 18 000 cas journaliers évoqués par le Premier ministre.

Une première erreur qui n’a pas empêché Jean Castex de réitérer cet argument quelques heures plus tard, devant les sénateurs, en déclarant cette fois que « 96 % des personnes contaminées ces derniers jours », et non plus mardi, « n’étaient pas vaccinées », a rapporté France Info.

Cependant, selon l’étude de la Drees, celle-ci indique que parmi les cas positifs au Covid-19 recensés entre le 28 juin et le 4 juillet, « 96 % des cas asymptomatiques n’étaient pas pleinement vaccinés ». Un chiffre qui ne concerne donc pas l’ensemble des nouveaux cas positifs.

Vient ensuite la deuxième erreur : l’imprécision du Premier ministre, qui a parlé de « non-vaccinés » alors qu’il aurait été bon de préciser qu’une partie des 96 % avaient déjà reçu au moins une dose de vaccin. De plus, selon la Drees elle-même, ces statistiques restent à interpréter avec précaution.



Source