Q VIDÉOS – Fsociety – « L’affaire de L’OPÉRA DE PARIS ».


teamfsociety.com pour retrouver l’article et les sources

Publié le 10.5.2021 par Team Fsociety



École de danse de l’Opéra de Paris — Alexis PINTIAUX – Team Fsociety

Alexis PINTIAUX, pédophile, couvert par Elisabeth PLATEL directrice de l’école de l’Opéra de Paris. Surveillant, éducateur, arbitre au club basket 14 de Paris. Enquête exclusive sur les faits dissimulés par la presse.

EN BREF

  • Date : 2021
  • Nom : Alexis PINTIAUX
  • Emplois : Surveillant de nuit à l’école de l’Opéra de Paris, Assistant d’éducation le jour, Arbitre de basket chez BASKET 14 (paris) auprès de mineurs aussi
  • Faits : Agressions sexuelles sur des enfants.
  • Statut : Libre
  • Victimes : 2 adolescents (au moins)
  • Personne d’intérêt / l’ayant protégé: Elizabeth PLATEL
  • Entourage : 1 gendarme, 1 pro basket,

LES FAITS

Dans les médias, ils se contentent de ne donner qu’une partie de son nom, Alexis P., 27 ans, employé de l’ECOLE DE DANSE DE L’OPERA DE PARIS. Assistant d’éducation le jour, surveillant de nuit le dimanche soir. Représentant du personnel d’enseignement et d’éducation. Mais nous l’avons retrouvé ailleurs, toujours auprès de mineurs. Le pédocriminel est arbitre de Basket chez Basket 14 à Paris auprès d’adultes…. et d’enfants ! AlexisPINTIAUX est mis en examen pour des “faits de corruption de mineurs, d’atteinte sexuelle sur mineurs de plus de 15 ans commise par personne ayant autorité, et d’agression sexuelle imposée à un mineur de 15 ans.” Rien de surprenant concernant l’Opéra de Paris. Cela fait des années que des agressions et abus sexuels sont dénoncés avec une omerta absolue en retour. Bien entendu, on parlera de femmes, on éludera les enfants et aucun papier ne mentionne des pédophiles mais lorsqu’il est question d’abus sexuels, s’il y a des enfants dans les lieux en questions, le calcul est rapide. L’affaire a éclaté en mars dernier quand 2 ados ont porté de graves accusations d’attouchements contre un membre du staff. C’est la sûreté territoriale des Hauts-de-Seine qui est en charge de l’enquête. Près de 150 internes ont été sous sa responsabilité. L’enquête cherche à trouver d’autres victimes potentielles. D’autant que la directrice, Elisabeth PLATEL, en poste depuis 2004, aurait selon des familles de victimes été alertée plus d’une fois au sujet d’agressions sexuelles dont ce certain Alexis serait l’auteur. Elle a préféré se taire. Ce qui est “drôle” c’est que le pédo est le fils d’un prof d’histoire-géo dans cette même école. Ce dernier se nomme Benjamin Pintiaux. Mais revenons au pédo-fils de ce dernier, la presse tait le nom de ce salopard mais elle donne assez de détails pour qu’il soit facile de retrouver cette ordure. Décrit comme toujours disponible et serviable, ayant su se rendre indispensable, il est le même sale visage de monstre immonde que tous les autres détritus dans son genre : menteur, manipulateur, travaillant avec des enfants, donnant confiance à son entourage… Il a été placé sous contrôle judiciaire, c’est-à-dire qu’il est… en liberté ?

BENJAMIN PINTIAUX

BENJAMIN PINTIAUX – Comme nous le disions plus haut, le père se nomme Benjamin PINTIAUX et se trouve être – comme par hasard – prof dans cette même école. De plus, être l’employé de celle qui se moque éperdument des signalements qu’il y eut sur le fils de ce dernier et qui, comme par hasard, est lui-même en contact d’enfants… Raison pour laquelle nous mentionnons donc le père, sans accusation aucune, juste pour souligner la chose car le hasard, on a tendance à ne pas trop y croire… En revanche, petit détail un tantinet hors sujet mais qui malgré tout fait sourire, car c’est bien là que l’on voit que tout se rejoint, absolument tout. Vous savez, les petits repas privés que la petite caste pédo-élite se permet pendant que vous vous cachez pour sortir acheter une baguette pendant le confinement ? Eh bien, regardez ici ce joli screenshot sur le profil du père.

ELISABETH PLATEL

ELISABETH PLATEL – « Dis-moi avec qui tu traines, je te dirai qui tu es » serait la phrase la plus appropriée pour établir le profil de cette petite pro-pédophile ne s’inquiétant de rien se déroulant sous son nez. Comme mentionné dans les mainstreams, des signalements furent effectués de la part de diverses familles. Cette dernière n’en eut cure. Pourquoi ? La réponse se trouve peut-être dans son entourage, près des petits copains de la petite madame Platel… C’est quand même drôle, dès qu’il y a des affaires de pédo, Jack Lang n’est jamais loin… Les autres non plus, juste un poil moins. En tout cas, à la vue de son entourage, que pourrions-nous rajouter ? À vous de décider…

Sources 123456789 ,10 ,11 ,12 ,13 ,141516

Fsociety