Q SCOOP – Des députés et membres d’ONG basées à l’étranger arrêtés lors d’un forum à Moscou.


Des députés et membres d’ONG basées à l’étranger arrêtés lors d’un forum à Moscou

Publié le 13 mars 2021 par RT


La police a procédé à environ 200 interpellations au cours d’un forum organisé en «violation des exigences sanitaires», auquel ont par ailleurs pris part des membres d’organisations basées à l’étranger classées comme «indésirables» par la loi russe.

La police russe a interrompu ce 13 mars 2021 à Moscou un forum auquel participaient plusieurs formations de l’opposition. Selon Marina Litvinovitch, membre de la Commission d’observation publique de Moscou, citée par l’agence RIA Novosti, l’ensemble des participants (soit environ 200 personnes selon le ministère russe de l’Intérieur) a été arrêté.

«Un groupe de citoyens et de représentants d’une organisation publique, a tenté d’organiser un événement public en violation des exigences sanitaires et épidémiologiques établies, une grande partie des participants n’étant pas munis d’équipements de protection individuelle. En outre, parmi les participants ont été identifiés des membres de Démocrates unis, dont l’activité est jugée indésirable sur le territoire de la Fédération de Russie», a déclaré le service de presse de la direction du ministère de l’Intérieur pour la ville de Moscou, cité par l’agence de presse Tass.

Des ONG étrangères classées comme «indésirables»

D’après Reuters, qui cite la station de radio Echo de Moscou, l’un des organisateurs de l’événement était Andrei Pivovarov, directeur général de l’organisation d’opposition Open Russia (Russie ouverte en français). Basée au Royaume-Uni, cette organisation fondée par l’homme d’affaires en exil Mikhaïl Khodorkovsky fait partie depuis 2017 de la liste des ONG étrangères dont «les activités sont indésirables sur le territoire russe».

Les Démocrates unis, une autre structure liée à Mikhaïl Khodorkovsky selon l’AFP, faisait partie des organisateurs. «Voilà comment sont détenus tous les participants au Forum des députés indépendants», a affirmé sur Telegram cette organisation, ajoutant une vidéo des participants dans des véhicules de la police.

L’ancien maire de Iékatérinbourg Ievguéni Roïzman figure parmi les personnes arrêtées, tout comme des députés municipaux et plusieurs journalistes qui couvraient le forum, dont l’objectif était de discuter des élections régionales et locales prévues en septembre.

Vladimir Kara-Murza, vice-président de l’organisation basée à Washington Free Russia Foundation, a lui aussi été interpellé.

Une trentaine d’organisations étrangères actives en Russie, parmi lesquels figure Open Russia, sont considérées comme «indésirables» par Moscou en vertu d’une loi adoptée en 2015.

Source