Q SCOOP – D. Trump : Le 22 janv, Journée nationale de la sainteté de la vie humaine.


Proclamation officielle du président D. Trump désignant le 22 janvier comme Journée nationale de la sainteté de la vie humaine


PROCLAMATIONS

Proclamation de la Journée nationale de la sainteté de la vie humaine, 2020
DROIT ET JUSTICE

Publié le : 21 janvier 2020

Chaque personne – les personnes nées et à naître, les pauvres, les déprimés, les handicapés, les infirmes et les personnes âgées – a une valeur intrinsèque. Bien que chaque voyage soit différent, aucune vie n’est sans valeur ou sans conséquence ; les droits de tous doivent être défendus. En cette Journée nationale de la sainteté de la vie humaine, notre nation réaffirme avec fierté et force son engagement à protéger le précieux don de la vie à chaque étape, de la conception à la mort naturelle.

Récemment, nous avons constaté une diminution du nombre total et du taux d’avortements dans notre pays. De 2007 à 2016, la période d’analyse la plus récente, le nombre et le taux d’avortements ont diminué de 24 % et de 26 %, respectivement. Le taux de grossesses chez les adolescentes – dont la grande majorité sont non planifiées – a diminué presque continuellement au cours du dernier quart de siècle, contribuant au plus faible taux d’avortements chez les adolescentes depuis la légalisation de l’avortement en 1973. Tous les Américains devraient se réjouir de cette baisse du nombre et du taux d’avortements, qui représente des vies sauvées. Mais il reste encore beaucoup à faire et, en tant que président, je continuerai à me battre pour protéger la vie des enfants à naître. J’ai promulgué une loi dans le cadre de la Congressional Review Act qui permet aux États et aux autres bénéficiaires de subventions d’exclure de leurs projets du titre X les organisations qui pratiquent des avortements. Mon administration a également publié des règlements pour garantir que les projets de planning familial du Titre X soient clairement séparés de ceux qui pratiquent, promeuvent ou font référence à l’avortement comme méthode de planning familial ; pour protéger les droits de conscience des travailleurs et des organisations de santé, y compris en ce qui concerne l’avortement ; et pour garantir que le gouvernement fédéral ne force pas les employeurs qui s’opposent, sur la base de croyances religieuses ou de convictions morales, à fournir une assurance pour les contraceptifs, y compris ceux qui, selon eux, provoquent des avortements précoces. En outre, j’ai demandé au Congrès d’agir pour interdire l’avortement des bébés nés à terme qui peuvent ressentir des douleurs.

Mon administration met également en place une coalition internationale pour dissiper le concept de l’avortement en tant que droit humain fondamental. À ce jour, 24 nations représentant plus d’un milliard de personnes ont rejoint cette cause importante. Nous nous opposons à tout projet qui tente d’affirmer un droit mondial à l’avortement financé par le contribuable sur demande, jusqu’au moment de l’accouchement. Et nous ne nous lasserons jamais de défendre la vie d’innocents, que ce soit dans notre pays ou à l’étranger.

En tant que nation, nous devons rester fermement attachés à la vérité profonde selon laquelle toute vie est un don de Dieu, qui confère à chaque personne une valeur et un potentiel incommensurables. D’innombrables Américains sont des défenseurs infatigables de la vie et des champions des personnes vulnérables parmi nous. Nous sommes reconnaissants envers ceux qui soutiennent les femmes qui connaissent des grossesses inattendues, ceux qui apportent la guérison aux femmes qui ont avorté et ceux qui accueillent des enfants dans leurs foyers par le biais du placement familial et de l’adoption. En cette Journée nationale de la sainteté de la vie humaine, nous célébrons le merveilleux don de la vie et renouvelons notre détermination à construire une culture où la vie est toujours vénérée.

Par conséquent, je, DONALD J. TRUMP, Président des États-Unis d’Amérique, en vertu de l’autorité qui m’est conférée par la Constitution et les lois des États-Unis, proclame par la présente le 22 janvier 2020, Journée nationale de la sainteté de la vie humaine. Aujourd’hui, j’invite le Congrès à se joindre à moi pour protéger et défendre la dignité de chaque vie humaine, y compris celles qui ne sont pas encore nées. Je demande au peuple américain de continuer à s’occuper des femmes qui ont des grossesses inattendues et de soutenir l’adoption et le placement en famille d’accueil de manière plus significative, afin que chaque enfant puisse avoir un foyer aimant. Et enfin, je demande à chaque citoyen de cette grande nation d’écouter le son du silence causé par une génération perdue pour nous, puis d’élever la voix pour tous ceux qui sont touchés par l’avortement, qu’il soit visible ou non.

EN FOI DE QUOI, j’ai apposé ma signature en ce vingt-et-unième jour de janvier, en l’an de grâce deux mille vingt, et de l’indépendance des États-Unis d’Amérique le deux cent quarante-quatrième.

DONALD J. TRUMP


Source : White House