Q INFOS – WH: Proclamation de la journée nationale de commémoration de Pearl Harbor, 2020.



PROCLAMATIONS

Proclamation de la journée nationale de commémoration de Pearl Harbor, 2020

Publié le : 4 décembre 2020

Le matin du 7 décembre 1941, les forces impériales japonaises ont tendu une embuscade à la station navale Pearl Harbor sur l’île hawaïenne d’Oahu. Tragiquement, 2 403 Américains périrent pendant l’attaque, dont 68 civils. En ce jour de commémoration nationale de Pearl Harbor, nous honorons et entretenons solennellement la mémoire des patriotes qui ont perdu la vie ce jour-là – « une date qui restera dans l’infamie » – et nous réfléchissons au courage de tous ceux qui ont servi notre nation avec honneur pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il y a soixante-dix-neuf ans, le Japon impérial a lancé une attaque non provoquée et dévastatrice contre notre nation. Alors que les bombardiers torpilleurs lançaient leur cargaison mortelle sur nos navires et que les avions d’attaque faisaient pleuvoir des bombes du ciel, de courageux membres de la marine, des marines, de l’armée de terre et de l’armée de l’air des États-Unis ont monté une défense héroïque, occupant leurs postes de combat et ripostant à travers la fumée et le chaos. La profonde bravoure de la résistance américaine a surpris les équipages aériens japonais et a inspiré un sacrifice désintéressé aux membres de nos services. Dans un cas, le second du machiniste de première classe Robert R. Scott, parmi les 15 marins ayant reçu la médaille d’honneur pour leurs actes de bravoure ce jour-là, a refusé de quitter son poste de combat inondé dans les profondeurs du USS CALIFORNIA, déclarant au monde entier : « C’est mon poste et je resterai et leur donnerai de l’air aussi longtemps que les canons seront en marche. »

Inscrite à jamais dans notre histoire, l’attaque de Pearl Harbor a choqué tous les Américains et a galvanisé notre nation pour combattre et vaincre les puissances de l’Axe que sont le Japon, l’Allemagne et l’Italie. En tant qu’Américains, nous promettons de ne jamais oublier nos compatriotes tombés au combat qui ont si vaillamment combattu pendant la Seconde Guerre mondiale. En témoignage de leur mémoire, plus d’un million de personnes se rendent chaque année sur le site du mémorial du USS ARIZONA pour rendre hommage aux marins ensevelis dans son épave et à tous ceux qui ont péri ce jour-là. Malgré l’adversité, la flotte du Pacifique, dont le port d’attache est toujours à Pearl Harbor, est plus forte que jamais, perpétuant l’héritage de tous ceux qui ont donné leur vie il y a près de 80 ans.

En ce jour de commémoration nationale de Pearl Harbor, nous rappelons la phrase « Remember Pearl Harbor », qui a éveillé l’esprit de combat dans le cœur des plus de 16 millions d’Américains qui ont courageusement servi pendant la Seconde Guerre mondiale. Plus de 400 000 d’entre eux ont donné leur vie dans le conflit mondial qui a commencé, pour notre nation, en ce dimanche matin fatidique. Aujourd’hui, nous commémorons tous ceux qui ont perdu la vie le 7 décembre 1941, nous déclarons une fois de plus que notre nation n’oubliera jamais ces valeureux héros, et nous sommes aussi fermement décidés que jamais à ce que leur mémoire et leur esprit survivent aussi longtemps que durera notre nation.

Le Congrès, par la loi publique 103-308, telle que modifiée, a désigné le 7 décembre de chaque année comme « National Pearl Harbor Remembrance Day ».

Par conséquent, je soussigné, DONALD J. TRUMP, Président des États-Unis d’Amérique, proclame par la présente le 7 décembre 2020, Journée nationale de commémoration de Pearl Harbor. J’encourage tous les Américains à observer cette journée solennelle de commémoration et à honorer nos militaires, passés et présents, par des cérémonies et des activités appropriées. J’invite instamment toutes les agences fédérales et les organisations, groupes et personnes intéressés à mettre en berne le drapeau des États-Unis en l’honneur des patriotes américains qui ont perdu la vie dans le cadre de leur service à Pearl Harbor.

EN FOI DE QUOI, j’ai apposé ma signature en ce quatrième jour de décembre, en l’an de grâce deux mille vingt, et de l’indépendance des États-Unis d’Amérique le deux cent quarante-cinquième.


Source: WH