Q INFOS – Twitter 0 – Parler 1, continuons!

Message Qactus:

Voilà mes Amis humains, les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon et Twitter) nous ont rendu à la fermer, sachez que Facebook a perdu énormément de contacts, qui sont partis sur la plateforme russe VK là où nous sommes maintenant et très bien, dans le même temps la chute de Twitter a commencé au profit de la plateforme Parler lancé à la demande de D.Trump, là où nous sommes aussi et qui grandit à vue d’oeil. Voilà parler est le nouveau Twitter Pro-Trump mes amis enfin la liberté d’expression remise en route. Invitons les amis etc..au maximum afin de continuer la migration vers la liberté.


Parler de l’explosion de la croissance alors que les grandes entreprises technologiques continuent de censurer et de supprimer les informations électorales.

Près de 5 millions de nouveaux utilisateurs depuis vendredi

Publié le 10 novembre 2020 à 16h33 Par Cassandra Fairbanks

Le concurrent de Twitter Parler a connu un boom massif d’utilisateurs alors que Big Tech continue de censurer et de supprimer les nouvelles liées aux élections qui sont défavorables à Joe Biden. Après l’élection, Parler, qui se décrit comme une plateforme « non biaisée et libre d’expression », s’est hissé au sommet des App Stores de Google et d’Apple.

« Des gens de tous horizons, fatigués de la conservation de contenus opaques et biaisés, de la vérification incohérente des faits en fonction de l’agenda et des algorithmes de manipulation basés sur l’exploration de données, se joignent à Parler pour parler librement. Depuis vendredi, plus de 4,5 millions de nouvelles personnes ont créé des comptes, et l’engagement a grimpé en flèche. Plus de 5 millions de personnes étaient actives sur Parler hier, soit 8 fois plus qu’il y a une semaine. L’activité de nos sessions a été multipliée par plus de 20 au cours de la même période », a déclaré John Matze, PDG de Parler, dans un communiqué.

M. Matze a ajouté que « la suppression des informations électorales sur Facebook et Twitter a été un catalyseur, faisant perdre la confiance de nombreuses personnes ». Mais le mouvement d’abandon de ces plateformes était déjà bien engagé. Beaucoup d’entre vous ont milité à nos côtés, dénonçant le manque de transparence et les politiques injustes et partiales de nos concurrents, dans le cadre des campagnes Twexit et Erasebook que nous avons lancées en début d’année ».

En raison du grand nombre de nouveaux utilisateurs très actifs, il y a eu quelques pépins et problèmes au cours du week-end, mais il semble qu’ils aient été résolus dès mardi. La plateforme a également annoncé qu’elle allait mettre en place un large éventail de mises à jour et de nouvelles fonctionnalités au fur et à mesure de sa croissance et de son expansion.

« Merci encore d’avoir rejoint Parler. Ensemble, nous continuerons à nous dresser pour annuler la culture, défier la conservation autoritaire des contenus et récupérer l’Internet comme une place libre et ouverte. Continuons au Parler – pour décider nous-mêmes de ce que nous devons lire, écrire et penser. Nous sommes honorés que vous ayez confié à Parler les outils dont vous avez besoin pour parler librement », a conclu M. Matze.

Le Gateway Pundit se trouve sur Parler ici. Ce journaliste passe également à une utilisation plus intensive de Parler ici.


Source : The gateway