Q VIDEOS – Trump : « Pourquoi ne pas tourner les caméras pour une fois ? »


Dans 43 jours, vous imaginez ?

43 jours.

Nous allons à nouveau remporter l’Ohio. Selon Bob Paduchik, vous savez Bob, que nous allons remporter l’Ohio avec une plus grande avance que nous avions eu. Quelle avance avions-nous ? 9 points ? Nous l’avions remporté avec une avance de 9 points. J’arrive tout juste dans ce grand et bel endroit. Il y a plus de télévisions que dans n’importe quel avion connu. Il y a des télévisions, des placards, des salles de bain, au sol, au plafond, et je viens de voir que nous sommes à égalité dans l’Ohio. Je ne crois pas, non. Ils disent « il se peut que le Président Trump ait une mince avance dans l’Ohio ». Ils ne font même pas campagne dans l’Ohio, en fait. Non, ce sont des sondages truqués.

Ils sont presque aussi bidons que les auteurs eux-mêmes. Ils sont tous faux. Souvenez-vous la dernière fois qu’ils ont dit « non, il va perdre l’Ohio ». Nous l’avons remporté avec une avance de neuf points. Nous avons remporté sept Etats-clés la dernière fois. Le président Trump va rentrer plus tôt chez lui, mais ce n’était pas le président à ce moment-là. C’était juste Donald Trump. Il va rentrer plus tôt chez lui. Et euh oui, nous sommes rentrés plus tôt chez nous, en vainqueurs, n’est-ce pas ? Nous avons remporté neuf Etats. Ils avaient avec eux un des journaux les plus réputés, le New York Times… Vous savez, ils ont engagé ce type. Ils l’ont payé des millions parce qu’il n’avait jamais fait de mauvaises prédictions.

Il a eu tout faux. Et je ne sais pas s’ils avaient un contrat leur permettant de le virer. Mais ils ont engagé ce type. Nous avons remporté neuf états. J’étais au plus bas dans chacun d’eux le jour de l’élection. J’allais perdre les neuf. Et puis, devinez quoi ? J’ai remporté chacun de ces états. De faux sondages, ce sont de faux sondages. Et puis… nous avons une foule comme ca. Je ne sais pas. Regardez. Vous savez quoi, les caméras ? Est ce que vous les tournez ? Ces types ne sont pas bons. Je vous jure, ils ne tournent jamais les caméras. Tournez-les. Tournez-les. Ils ne se tournent jamais. Regardez-les. C’est comme un tas de mecs sans vie. Inanimés. Pourquoi ne pas tourner les caméras pour une fois ?

Vous savez, si vous regardez derrière, vous ne pouvez pas le voir… Il doit y avoir… On se croirait à Madison Square Garden, sauf qu’il y a plus de monde. Mon Dieu, c’est toujours compliqué. Vous savez, c’est toujours la même chose. Nous leur demandons à chaque fois. Regardez cette foule. Vous ne pouvez pas la voir, c’est comme avoir devant vous ce superbe terrain… quand vous travaillez dans l’immobilier.

Aussi loin que l’oeil puisse voir, les caméras elles ne voient rien, elles ne captent rien. Vous ne pouvez l’entendre qu’au son. Quand je rentre chez moi, je dis à la première dame : « As-tu vu la foule que nous avions ce soir dans l’Ohio ? » Et elle répond « non, non. Ils gardent juste les cameras en gros-plan sur ton visage »… y compris Fox… ils les gardent ici… juste ici… ils ne veulent pas montrer la foule. Vous savez ce qu’ils ne savent pas et ce qu’ils ne comprennent pas, c’est que montrer ce genre de choses est bénéfique pour eux. C’est bon pour leur audimat. C’est vraiment bien pour eux mais ils ne veulent pas le faire.

Mais j’abandonne. Vous savez ce que vous pouvez faire ? L’entendre parce que vous ne pouvez pas la voir… Vous savez, Sleepy Joe Biden … Il a les cercles… Vous savez ces grands cercles ? Et vous savez pourquoi il a les cercles ? Il en a quatre parce que… pensez-y. C’est un gars qui a échoué à chaque fois qu’il s’est présenté. On l’appelait Joe 1%. Et maintenant il est épuisé et il a obtenu leur nomination. Mais comment est-ce possible ?

Comment est-ce possible ? Mais il a les cercles. Il en a quatre, parfois six. C’est une belle façon de dire : si vous n’avez personne, mettez-le dans le cercle… et il est en train de s’exercer à la science. Non, ça ne marche pas… ! Nous allons gagner quatre ans de plus à la Maison Blanche. Nous faisons des choses que personne n’a jamais réalisées auparavant. Nous faisons ce que personne n’a jamais fait. Et merci d’être ici. J’aimerais pouvoir faire reculer la presse un peu plus pour être honnête.


Source : Fils de Pangolin