Q POST – Post Inconnu!

Il y a les complotismes et les moutons.
Il y a les réveillés et les endormis.
Il y a les inconscients et les soucieux des autres.
Il y a les rebelles et les dociles.
Il y a les confiants et les insécures.
Il y a ceux qui savent toute et ceux qui ne savent rien.
Il y a ceux qui mettent un masque et qui se sentent sécurisés.
Il y a ceux qui mettent un masque et qui se sentent brimés dans leur Liberté.
Il y a ceux qui écoutent le gouvernement et qui se sentent rassurés.
Il y a ceux qui écoutent le gouvernement et qui se sentent contrôlés.
Il y a les anti-vaccins et les pro-vaccins.
Il y a ceux qui priorisent la médecine naturelle et ceux qui priorisent la médecine traditionnelle.



Mais derrière chacune de ces étiquettes extrêmistes, nous sommes en train d’oublier quelque chose de fondamentale…

Derrière ces étiquettes, il y a d’abord et avant tout un Humain.
Un Humain qui mérite d’être respecté dans ses valeurs, ses convictions et ses croyances respectives et ce peu importe ce qu’elles sont pour nous.
C’est ce qu’est la Liberté d’Être!
Sommes-nous en train de l’oublier?…

Est-ce que derrière l’une ou l’autre de ces étiquettes se trouvent une personne pire ou mieux que l’autre?
Croyez-vous que selon nos croyances personnelles, nous sommes bonne ou moins bonne personne?

Actuellement, la  »guerre » se trouve dans ce jugement destructeur d’empathie et d’ouverture face à notre prochain.
Elle se trouve dans cette division entre nous.
Cette division contre ceux qui ne vont pas dans le même sens que nous.
Que faisons-nous des différences de chacun-e?
Soudainement, nous sommes tous pareils?
Soudainement, nous avons tous les mêmes peurs?

Nous avons oubliés…
Oubliés que notre prochain pouvait avoir des peurs différentes des nôtres… et qu’en plus…IL EN AVAIT LE DROIT!

Moi j’ai peur des petits espaces clos, mais pas des ponts.
Mais toi peut-être que tu n’as pas peur des petits espaces clos, mais que tu as peur des ponts.
Moi j’ai peur des hauteurs, mais pas de l’eau.
Mais toi peut-être que tu as peur de l’eau, mais pas des hauteurs.
Moi j’ai peur de prendre l’avion, peut-être que toi non.
….
Dans l’instant, dans le ici/maintenant de ma vie, moi j’ai peur de me faire dire quoi faire, mais pas d’attraper un virus quelconque.
Mais toi, peut-être que tu as peur d’attraper un virus quelconque, mais que tu n’as pas peur de te faire dire quoi faire.

Dans l’instant, dans le ici/maintenant de ma vie, moi je ne me sens pas plus en sécurité avec masque, mais peut-être que toi oui.
Et je pourrais continuer ainsi encore longtemps.

C’est ça la LIBERTÉ D’ÊTRE!
C’est cette idée d’uniformité qui me dérange le plus dans tout ça.
Dans le moment, je me sens comme si on me disait:
« Moi j’ai peur des ponts donc toi aussi tu dois avoir peur des ponts »
Pour MOI, ça ne fait pas sens…
Cette Vérité n’est pas la mienne, alors pourquoi je devrais la prendre?
Et ça va dans les deux sens.
Ma Vérité n’est peut-être pas tienne.
Si cela ne résonne pas pour TOI, ça ne t’appartient pas!
C’est tout!
Je ne veux pas faire mienne une vérité qui ne l’est pas POUR MOI.
Mais si elle l’est pour toi, c’est okay.
Je respecte.
Vivre et laisser vivre est une de mes citations préférées…
Ça te donne une idée!

Ce que je trouve difficile avec le contexte actuel, c’est comme si soudainement, on devrait être tous pareils et oublier que nous avons tous et toutes des vécus et des histoires de vie différentes.
Comme on a entendu avec le début de cette crise
« On est tous dans la même tempête, mais pas dans le même bâteau »
Personne ne vit les choses de la même façon.
Personne!
Et tous les points de vue se valent.
Personne de mieux que personne.
Nous avons tous et toutes des chemins différents et des façons d’Être, de Vivre différentes, et ce, depuis toujours.

Moi je viens d’un endroit où il y a eu très tôt de la conformité et cela m’a brimée dans mon Être, alors aujourd’hui la Liberté d’Être est devenue MA priorité.
Mais peut-être que toi, tu viens d’un endroit où tu as perdu des proches de la maladie ou autres et que la santé est devenue TA priorité.

Tu te dois de t’écouter dans ce que tu juges bon pour toi et je me dois de faire la même chose de mon côté.
C’est ce qu’on appelle le Respect de Soi et le Respect de l’Autre.
Mais

Ce qui me dérange dans le moment, c’est que si je fais le choix de ne pas porter le masque, je suis étiquetée comme « me foutant des autres, de leur santé…comme une inconsciente…irresponsable..etc »
Ce qui me dérange dans le moment c’est que si je fais le choix de porter un masque, je suis étiquetée de « mouton » docile endormis…comme une inconsciente…irresponsable…etc »

Est-ce  »normal »? …Est-ce  »normal »?
(Et de toute façon qu’est-ce que la normalité?)
C’est là que moi je suis dérangée.
C’est là que moi je me sens brimée dans ma Liberté d’Être.
Lorsque qu’il n’y a plus aucune place à la différence…
Et ça pour moi ça rentre dans l’inacceptable…
Vous savez, nos valeurs nous définissent et teintent nos pensées et actions.
Comme une ligne directrice pour vivre SA vie.
Ma valeur ne vaut pas mieux que la tienne.
La tienne ne vaut pas mieux que la mienne.
Tu Es.
Je Suis.
Aujourd’hui, on assiste a des conflits de valeurs de masse!
A des jugements réciproques.
De partout l’on se heurte…pensant à tort que notre valeur vaut plus que celle de l’autre…
Cela nous divise.
Écrase notre Humanité.
C’est juste triste.

Je crois qu’il est temps de se Souvenir de ce droit à la Différence et de l’entourer d’Amour


Source : Auteur inconnu