Q SCOOP – Laissés libres grâce au Covid-19, ils ont séquestré et prostitué une adolescente de 14 ans


On a vidé les prisons de toutes sortes D’ORDURES, mais nos enfants placés abusivement, eux ont dû rester en danger dans ces foyers de L’HORREUR, résultat des courses,

GOUVERNEMENT ASSASSINS, ET INCAPABLE.
VOUS DÉTRUISEZ NOS ENFANTS, SA SUFFIT


Par Auteur valeursactuelles.com / Vendredi 26 juin 2020

Image d’illustration. Photo © RAPHAEL BLOCH/SIPA

Pendant des semaines, trois personnes ont exploité sexuellement une jeune fille de 14 ans, dans le Loiret.

Ils avaient « acheté » leur victime de… 14 ans. Comme le rapporte France 3 Centre-Val de Loire, trois personnes ont été condamnées pour avoir séquestré une adolescente de 14 ans entre février et mars derniers, qu’ils avaient forcée à se prostituer à raison d’une dizaine de passes par jour.

Des proxénètes condamnés, mais laissés libres

« Le proxénète principal a ‘acheté’ à une connaissance une jeune fille de 14 ans et l’a mise à travailler à Montargis sous le contrôle des deux autres après l’avoir lui-même ‘essayée’ pour voir si elle faisait l’affaire », a expliqué Loïc Abrial, le procureur de la République de Montargis, cité par le média local. Et d’ajouter : « Le principal proxénète, âgé de 24 ans, a été condamné à quatre ans de prison ferme par le tribunal correctionnel. Deux autres prévenus, un homme et une femme, ont été condamnés à trois ans de prison, dont deux avec sursis. Ils ont été libérés à l’issue de l’audience »

Les trois individus, un couple et un homme, ont été interpellés à Montrais et en région parisienne. Ils avaient été mis en examen le 18 mars 2020 pour proxénétisme aggravé, mais, en raison de l’épidémie de coronavirus, avaient été laissés libres et placés sous contrôle judiciaire jusqu’à leur jugement. Le juge des libertés avait invoqué la possibilité de contamination en prison. La chambre de l’instruction de la cour d’appel d’Orléans avait finalement invalidé la décision, avant qu’un mandat d’arrêt ne soit délivré. 


Source 1: Valeursactuelles

Source 2: France Bleu