Suède : En Suède, une expérience a déjà commencé pour apprendre aux gens que leur argent peut être gelé s’ils ne respectent pas les “normes environnementales”.


En Suède, une expérience a déjà commencé pour apprendre aux gens que leur argent peut être gelé s’ils ne respectent pas les “normes environnementales”.

Publié le 28.1.2023


La société suédoise Doconomy, en partenariat avec Mastercard, a lancé une carte de crédit de surveillance du CO2 qui relie chacune de vos transactions à votre empreinte carbone estimée.

La carte compte littéralement chaque achat et le relie à un “coût” estimé du carbone selon la fausse science du changement climatique. Elle impose également des limites artificielles au nombre de transactions que vous pouvez effectuer.

Le site Doconomy indique : “Étant donné que les aliments que nous achetons contiennent des niveaux de graisse, de sucre et de sel, pourquoi nos émissions de CO2 ne seraient-elles pas les mêmes ? perceptibles ?

Ils veulent que chaque personne se sente coupable de sa consommation d’énergie, de services et de biens, et accepte des restrictions arbitraires.

Le contrôle du CO2 par les cartes de crédit fait partie de la même initiative visant à créer un nouvel ennemi : l’élément carbone, indispensable à la vie humaine.

Et le Nouvel Ordre Mondial pourra décider arbitrairement de ce que sera la norme carbone pour une personne.

Notez le symbolisme de l’œil qui voit tout au dos de la carte dans l’image ci-dessus, tirée des objectifs de développement durable de l’ONU.

À un moment donné, ils passeront des fausses urgences pandémiques à une fausse urgence climatique.

Par conséquent, ils essaient déjà de convaincre la population de suivre des règles tout aussi strictes dans un futur scénario de blocage.

Le plan technocratique à long terme de l’Agenda 2030 consiste à introduire un système de crédit social basé sur le carbone dans tous les pays occidentaux, puis dans le monde entier.

Et en Suède, ils ont fait le premier pas dans cette direction, pour voir quel pourcentage de la population mordrait à l’hameçon. Si la majorité le fait, ils pourront alors forcer le reste.


La bataille pour l’identité numérique est bien engagée, et les passeports d’identification des vaccins ne sont qu’un des points d’entrée qu’ils utilisent pour faire passer tout le monde sur la blockchain. Il ne s’agit pas d’un virus ou d’un passeport-vaccin, mais d’un moyen de créer l’identité numérique de chacun.

Certaines personnes sont conscientes de l’avenir de l'”identité numérique” que les banques centrales et les organisations corrompues sont en train d’implanter, afin de connecter tout le monde au réseau intelligent, aux villes intelligentes et à la monnaie numérique, pour un pouvoir et un contrôle total sur la vie de chacun, mais peu comprennent leurs intentions et l’ampleur de cette opération, alors qu’ils créent d’autres distractions dans le monde.

L’ID2020 biométrique a tous les suspects habituels, WorldBank, Microsoft, Bill Gates, Gavi Vaccine Alliance etc etc… Ils l’ont en fait déployé depuis un certain temps maintenant avec la crise des réfugiés. La première chose que ces réfugiés doivent faire pour obtenir de la nourriture et un abri est de s’inscrire dans ce programme d’identification numérique, un système de données biométriques. Vous voyez, l’immigration est sous les auspices de la globalisation. Ils vont tirer parti du capital humain, remodeler et réorganiser leur ordre mondial grâce à ce processus.

Ils ont déjà obligé les réfugiés à se soumettre à cet enregistrement biométrique qui leur donne accès aux services et à leurs droits. À l’avenir, cet enregistrement sera obligatoire pour tous. Cela montrera aussi qui a reçu son badge. Ce sera votre accès pour aller au restaurant, prendre un train, un avion, aller à un concert, aller au travail, acheter de la nourriture etc etc… Votre gagne-pain sera entre leurs mains. Ils mettront tout le monde d’accord en vous disant que, quelles que soient les mesures prises, “c’est pour votre propre sécurité”.

Cette identité globale (passeport vaccinal numérique/ passeport de mouvement) est une route pavée vers l’enfer. Les portes seront grandes ouvertes pour la prochaine phase des mondialistes : un État de surveillance avec un système de crédit social à la chinoise connectée à un registre numérique.

La chaîne de blocs est un registre numérique, elle a le potentiel pour nous mener à de grandes choses. Mais nous devons prendre en compte le fait qu’une kakistocratie criminelle est à la tête de tout ça. Nous devons prendre en compte cette considération dans tout ce qui se passe en ce moment. Ils le cooptent et le manipulent à leur avantage. Et la façon dont ils le font est avec l’Internet des objets. Ils y connectent un système de crédit social. Finalement, quiconque n’est pas vacciné, a une dissidence envers le gouvernement ou une mauvaise pensée de quelque nature que ce soit, peut soudainement découvrir qu’il n’a pas le droit d’acheter des billets de concert… ou de la nourriture. Vos options peuvent devenir très rapidement limitées via votre PERSONNE.

Le gouvernement a déjà suggéré qu’un système de crédit social permettra aux personnes (vaccinées) dignes de confiance de se promener où elles veulent, tout en rendant difficile aux dissidents (non vaccinés) de faire un seul pas.

Dans une telle situation, peu importe la quantité de crypto-monnaie que vous avez en banque, vous ne pouvez pas faire d’achats si vous ne vous “qualifiez” pas. Une fois que la monnaie sera devenue numérique, ce système de crédit social limitera considérablement le pouvoir d’achat des gens et ils continueront à vendre ce système comme un moyen de combattre “l’ennemi invisible” (Covid) et leur faux “changement climatique”…. Vous ne pouvez pas déposer un avis de responsabilité contre l’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE !!!

La plus grande crise actuelle est que la plupart des animaux à deux pattes vont perdre la tête ici, remettre ce qui reste de leur pouvoir et de leurs droits et accepter le passeport vaccinal. En pensant que le gouvernement ne peut pas faire assez pour les sauver, eux et leurs familles. C’est une pensée dangereuse que de renoncer à ses libertés à cause d’une menace invisible. Qui prend réellement votre pouvoir ? Vous êtes-vous posé cette question ? Parce que c’est de cela qu’il s’agit. Si vous autorisez le passeport-vaccin, vous ne pourrez plus revenir en arrière….. Le grand livre numérique connecté à un système de crédit social finira par suivre, le tout relié à votre identité biométrique2020.

Pour le troupeau amaigri qui restera une fois que le vaccin aura fait son effet, ces systèmes biométriques auxquels vous serez relié deviendront la façon dont vous interagirez dans cette nouvelle “société”. Leur “pandémie” est l’outil utilisé pour mettre cela en œuvre… vous faire brancher à des portefeuilles biométriques.

Il est clair que le monde va changer de manière substantielle. C’est une énorme accélération de tous ces programmes qui se rejoignent. Ils ont déjà un nom pour leur nouvelle économie. Elle s’appelle “l’économie de l’enfermement”… connue par la plupart comme la “Grande Réinitialisation”.

Après le 11 septembre, nous avons vu le début d’un processus où vous avez tous été mis au pas avec l’acceptation par la majorité de faire la queue pour les scanners corporels et les contrôles stricts dans les aéroports. Ainsi, avec toute cette nouvelle surveillance intrusive, elle sera considérée par la majorité qui vit dans la peur comme une liberté fondamentale pour que vous puissiez être avec d’autres personnes.

Le résultat final est que votre vie privée n’existera plus. Les mondialistes s’en prennent à vos libertés fondamentales. Un suivi numérique 24/7 de vous et de tout ce que vous faites. Ils annuleront votre droit de participer à la société, de voyager, d’acheter des choses, d’aller n’importe où, sauf si vous suivez leurs règles.

Vous êtes en train de remettre votre vie entière aux mondialistes, leur permettant ainsi un contrôle total sur vous. Et comme c’était facile pour eux de le faire.