WEF : HYPOCRITES ! L’élite mondialiste de Davos vous dit de manger des grillons… Mais voici ce qu’ils avaient au menu du WEF de Davos (indice : ce ne sont PAS des insectes)

Juste pour mieux comprendre et voir clair, car sous vos yeux, les 3 O traversé = 666
Juste pour mieux comprendre et voir clair, car sous vos yeux, les 3 O traversé = 666

HYPOCRITES ! L’élite mondialiste de Davos vous dit de manger des grillons… Mais voici ce qu’ils avaient au menu du WEF de Davos (indice : ce ne sont PAS des insectes)

Publié le 22.1.2023


Alors que l’élite mondialiste de Davos vous dit de manger des grillons… voici ce qui figurait à son menu (indice : ce n’est PAS un insecte).

Vous savez, parfois, il faut se poser les bonnes questions ? sans tomber dans ce que nous avons tous entendu, mais que nous ne développerons pas ici. Que toutes ces personnes, voire certaines, seraient des lézards, des reptiliennes, etc. Bref, vous nous suivez. Alors, nous avons posé une question simple à notre ami google, qui est celles-ci :  » Que mangent les reptiles, les lézards, etc. ? « . La réponse : Alimenter régulièrement un reptile vous contraindra souvent à envisager l’achat ou l’élevage de diverses espèces : invertébrés (vers de farine), insectes (grillons, criquets), oiseaux (poussins), mammifères (souris, cobayes, lapins). Bluffant non ! sont-ils réellement déjà parmi nous pour vouloir notre bien comme cela ?

Article invité par Becky Behrends, M.D. Vice-présidente de Michigan Citizens for Election Integrity.

Qu’on leur laisse le gâteau ? Plus maintenant, sauf pour les élitistes fortunés du monde entier.

Le mantra pour l’avenir est : « Laissez-les manger des insectes ! »

En vogue : Flash, le chef de cabinet de Biden, Ron Klain, devrait démissionner… Voici pourquoi

Lors du récent Forum économique mondial de Davos, en Suisse, le président de Siemens, Jim Hagemann Snabe, a appelé à ce « qu’un milliard de personnes cessent de manger de la viande. »

Snabe, le chef danois du géant allemand de la fabrication industrielle, a fait pression pour remplacer la viande par des protéines synthétiques qui sont « bénéfiques pour le climat », comme les algues, les algues marines, les cactus et, oui, les insectes !

Tout cela contribuerait à promouvoir un monde sans carbone et à atténuer l’impact du changement climatique provoqué par l’homme, soi-disant.

L’entomophagie consiste à manger des insectes. Il s’agit d’une pratique courante ; 113 pays nous le rappellent.

Sur le site Web du Forum économique mondial, cinq raisons sont avancées pour expliquer comment la consommation d’insectes pourraient réduire le changement climatique :

  • Les insectes comestibles peuvent produire des quantités équivalentes de protéines de qualité par rapport aux animaux.
  • Les insectes nécessitent moins de soins et d’entretien que le bétail.
  • Nous sommes en train de manquer de protéines
  • Les insectes font partie d’un cycle écologique vertueux.
  • Vous pouvez commencer petit et progresser

Ils ont même dit : « Ne critiquez pas le scorpion enrobé de chocolat avant de l’avoir essayé. »

Bill Gates lance une nouvelle tendance pour que les célébrités mangent des insectes. Oui, faisons en sorte que cette aventure culinaire soit généralisée, tout comme la gauche essaie de généraliser la fluidité du genre, le mode de vie LGBTQ, le transgendérisme et la théorie de la race critique. Si vous voulez vraiment faire partie de la foule en (secte), vous devez figurer sur cette liste de stars. Des vidéos apparaissent un peu partout, comme « Dix célébrités qui mangent des insectes ». Vous pouvez regarder votre célébrité préférée manger son insecte « du jour ». Ça aide à réduire votre anxiété à l’idée, vous savez.

En 2017, Angelina Jolie a dit : « Des grillons, on commence par des grillons. Des grillons et une bière, puis on passe aux tarentules. »

Le Forum économique mondial, fondé par Klaus Schwab, met en avant le concept de « grande réinitialisation » du capitalisme. Cela implique de frapper l’Occident pour son empreinte carbone « égoïste ».

Snabe a également déclaré : « Si un milliard de personnes arrêtent de manger de la viande, je vous le dis, cela a un gros impact. Non seulement cela a un impact important sur le système alimentaire actuel, mais cela va également inspirer l’innovation des systèmes alimentaires. Je prédis que nous aurons des protéines ne provenant pas de la viande à l’avenir ; elles auront probablement un goût encore meilleur. »

Gardez à l’esprit que, comme le rapporte CNBC pour la récente conférence Davos WEF 2023, les participants d’élite ont profité de ce qui suit :

« Un déjeuner privé a eu lieu à l’hôtel Schatzalp, qui est principalement accessible en empruntant un funiculaire, ou un tramway, sur la propriété, ont expliqué les personnes ayant connaissance de la rencontre. Un participant a déclaré que la rencontre avait eu lieu au restaurant Belle Époque de l’hôtel, et que du saumon et un plat de bœuf avaient été servis aux participants. »

De la viande pour moi, pas pour toi !

Le commentateur danois du climat, et auteur de « False Alarm : How Climate Change Panic Costs Us Trillions, Hurts the Poor and Fails to Fix the Planet » a déclaré que si la personne moyenne dans le monde industrialisé éliminait la viande de son alimentation, cela n’entraînerait qu’une réduction individuelle des émissions de 4,3 %. En outre, on observe un « effet de rebond » chez les personnes qui suivent un régime végétarien de vertu ; les économies réalisées en éliminant la viande sont simplement utilisées pour acheter d’autres produits qui augmentent les émissions de carbone.

Certains ont suggéré qu’une grande partie de la culture politique « verte » germanique est essentiellement une façon de justifier la réduction du niveau de vie qui résulte d’une croissance démographique négative. Au lieu de provoquer une agitation nationale, c’est une façon de la canaliser dans un sentiment de vertu. Nous nous appauvrissons, mais c’est pour sauver la Terre !

Bien, laissons-les faire. Mangeons du gâteau. C’est mieux que les scarabées !

Combien de grillons faut-il forcer un homme à manger avant qu’il ne prenne sa fourche et dise « ça suffit » ?

L’envie de sauver l’humanité est presque toujours une fausse façade pour l’envie de prendre le pouvoir et de dominer les autres.