France : Coup dur pour Macron, les États-Unis renoncent à un contrat de 36 millions de dollars avec Valneva, laboratoire français.


Coup dur pour Macron : les États-Unis renoncent à un contrat de 36 millions de dollars avec Valneva, laboratoire français.

Publié le 19.8.2022


Un coup dur pour la France, mais aussi pour Emmanuel Macron. Après la récente décision de l’Union Européenne de réduire drastiquement ses commandes de doses de vaccins Valneva de 60 millions à 1,25 million, c’est le gouvernement américain qui inflige un coup de massue au laboratoire français dont le siège se trouve à Nantes.

En effet, dans un communiqué rendu public ce 18 août, Valneva confirme que le Département américain de la défense (« DoD ») a décidé de ne pas exercer la deuxième option annuelle du contrat pour la fourniture de son vaccin contre l’encéphalite japonaise (EJ) IXIARO®.

À lire aussi : Radio-Québec – SYDNEY POWELL, l’entrevue traduite.

Lire le communiqué dans sa version intégrale.

“Valneva SE (Nasdaq: VALN; Euronext Paris: VLA) société spécialisée dans les vaccins, a annoncé aujourd’hui que le Département américain de la défense (« DoD ») a décidé de ne pas exercer la deuxième option annuelle du contrat [1] pour la fourniture de son vaccin contre l’encéphalite japonaise (EJ) IXIARO®.

Compte tenu de l’impact passé et actuel de la pandémie de COVID-19 sur les opérations du DoD, le DoD considère que ses niveaux d’approvisionnement existants en IXIARO® sont suffisants pour répondre à ses besoins actuels. Le DoD a fait part de son intérêt pour la négociation d’un nouveau contrat d’approvisionnement en 2023, une fois que les stocks reviendront à des niveaux normaux. La Société ne prévoit aucun impact de cette décision sur ses prévisions financières pour 2022 et continuera à livrer IXIARO® jusqu’au quatrième trimestre 2022, conformément aux termes de la première option annuelle, que le DoD a exercée selon des termes précédemment amendés[2] Le DoD s’appuie sur IXIARO® depuis 2010 pour aider à protéger le personnel déployé dans des régions où l’EJ est endémique et pour lequel le vaccin contre l’EJ est recommandé.

La valeur minimale totale du contrat d’approvisionnement existant était d’environ 118 millions de dollars, en supposant l’exercice de la deuxième option annuelle, qui avait une valeur minimale d’environ 36 millions de dollars pour 250 000 doses.

Thomas Lingelbach, Chief Executive Officer de Valneva, a indiqué: “Nous remercions le DoD pour ce partenariat et nous attendons avec impatience de nouvelles négociations contractuelles à l’avenir. Parallèlement, nous continuons à observer une reprise significative du marché des voyages privés pour IXIARO®, qui a augmenté plus de trois fois au premier semestre de cette année par rapport au premier semestre 2021.”

A propos de l’encéphalite japonaise L’Encéphalite japonaise est une maladie infectieuse meurtrière qui sévit essentiellement en Asie. Environ 70 000 cas d’encéphalite japonaise seraient recensés chaque année en Asie, mais ce nombre serait sous-estimé au regard notamment des difficultés de comptabilisation dans les zones rurales. L’encéphalite japonaise est fatale chez environ 30% des personnes qui en présentent les symptômes et cause, chez la moitié des survivants, des dommages cérébraux irréversibles. La maladie est endémique en Asie du Sud-Est, une région dont le nombre d’habitants s’élève à 3 milliards. En 2005, une épidémie d’encéphalite japonaise au Népal et dans la région indienne d’Uttar Pradesh a tué plus de 1 200 enfants en un mois.”