USA : Tucker Carlson a fait un carton avec son émission et il s’en prend au comportement déviant de Biden avec sa fille devenue accro au sexe : « Si ce n’est pas de la pédophilie, c’en est certainement proche… ».


Tucker Carlson a fait un carton avec son émission et il s’en prend au comportement déviant de Biden avec sa fille devenue accro au sexe : « Si ce n’est pas de la pédophilie, c’en est certainement proche… ».

Nous vous avons expliqué dans cet article : USA : Tucker Carlson, ouvre son émission sur Ashley, la fille du Président Biden qui a écrit que son père a été sexuellement inapproprié avec elle quand elle était petite fille, elle mentionne dans le journal, des douches avec son père.

Comme nous le disions, si 20 % environ de la population était au courant de l’entrée du journal intime d’Ashley Biden depuis tout ce temps, alors Tucker Carlson lui a dû enfin réveiller les 80% restant qui l’ont appris d’une manière qui ne peut être ignorée pour que l’aiguille commence enfin à bouger. Que ça plaise ou non, c’est comme ça que ça marche :

Les personnes qui ont suivi de près les scandales de corruption de la famille Biden savaient depuis plus de deux ans qu’Ashley Biden parlait dans son journal intime des douches qu’elle prenait avec son père.

Mais voici la brutale vérité.

Publié le 19.6.2022


Tucker Carlson dénonce l’utilisation du FBI comme force de police personnelle de Biden pour enquêter sur son journal intime.

Tucker Carlson a critiqué Joe Biden pour son comportement sexuellement douteux et son recours au FBI comme enquêteur personnel.

Tucker Carlson, de la chaîne Fox, s’en est pris à Joe Biden pour ses antécédents de comportement sexuellement prédateur et déviant, notamment avec sa fille, et pour avoir utilisé le FBI comme force de police personnelle dans des enquêtes non criminelles.

Joe Biden, tout comme son fils Hunter, a un passé de comportement sexuellement déviant et gênant. D’innombrables vidéos et images de Biden tripotant et reniflant des jeunes filles sont diffusées sur Internet depuis plus de dix ans. Plusieurs allégations d’inconduite sexuelle, voire de viol, ont également été portées contre Joe Biden au fil des ans.

Tara Reade, une ancienne collaboratrice de Joe Biden lorsqu’il était sénateur, l’a accusé en 2020 de l’avoir violée en 1993.

Tendance : USA : Joe Biden se plante sur un vélo devant une petite foule de supporters dans le Delaware [VIDÉO]

Tucker Carlson attire l’attention sur ce point en critiquant Joe Biden pour son comportement inapproprié et prédateur et en critiquant la gauche dans son ensemble pour son hypocrisie à l’égard du mouvement #MeToo et du slogan « croyez toutes les femmes ». Bien sûr, lorsque c’est un conservateur comme le président Trump ou le juge Kavanaugh qui est accusé, ils croient l’accusatrice, mais dans des cas qui leur sont propres comme Bill Clinton et Joe Biden, ils s’en prennent à la victime.

« Pour être clair, Joe Biden n’a pas simplement – ces dernières années – été accusé de mettre les femmes mal à l’aise ; il a été accusé de viol. Rappelez-vous, Terry Reade, une ancienne collaboratrice de Biden – que nous n’avons probablement pas prise suffisamment au sérieux – a affirmé qu’à l’âge de 29 ans, Joe Biden l’avait plaquée contre un mur. Elle a immédiatement été attaquée par les partisans démocrates – « Vous êtes une menteuse ! parce qu’en fait, ils ne croient pas toutes les femmes », a-t-il déclaré. « Mais ensuite, un appel téléphonique contemporain que la mère de Tara Reade a passé à l’émission de Larry King a corroboré le fait qui s’est produit. Elle a dit que sa fille avait quitté Washington à cause des actions d’un ‘sénateur éminent’. À l’époque, les médias ont enterré l’histoire ou en ont ri. Maintenant, Biden a promis d’être plus ‘attentif’ – et c’est tout. »

Cependant, l’histoire de Biden remonte à plus loin qu’avec la victime Tara Reade en 1993

Dans le « Journal de l’enfer » prétendument volé d’Ashley Biden, cette dernière allègue que son mode de vie sexuellement addictif a peut-être commencé à la maison quand elle était enfant, étant « sexualisée » par un membre de la famille non nommé et prenant des douches, à un âge inconnu, avec son père, ce qu’elle décrit comme « probablement pas approprié. »

Carlson met en avant le fait que « les petits enfants ne prennent pas de douches, ils prennent des bains » et qu’elle était manifestement assez âgée pour se souvenir et être influencée par l’expérience du bain avec son père.

Tucker sur les nouvelles allégations de Biden : « Si ce n’est pas de la pédophilie, c’est certainement assez proche pour justifier une visite de la police. »

« Si ce n’est pas de la pédophilie, c’est définitivement assez proche pour justifier une visite de la police ». Carlson conclut avant d’aborder le rôle curieux du FBI dans l’enquête sur le journal intime.

Il explique ensuite l’origine du journal intime, trouvé par une femme de Floride dans une maison de transition et vendu à Project Veritas pour 40 000 dollars.

Le FBI avait initialement affirmé que le journal avait été volé, alors que « nous savons maintenant que le FBI savait que ce journal n’avait pas été volé et qu’il ne l’a pas été ». explique Carlson. Et s’il avait été volé ? Avoir un journal intime volé n’est pas un crime fédéral. Qu’est-ce qui était si important dans ce journal pour que Joe Biden envoie des agents du FBI le récupérer ? Dans quel monde le vol présumé d’un journal intime fait-il l’objet d’une enquête du FBI ? » poursuit-il.

Le FBI est en dehors de sa juridiction dans son « enquête » sur le journal intime, et il est utilisé parce que les personnes impliquées dans l’apparition du journal intime « ont embarrassé Joe Biden et ont révélé des secrets très sombres au monde entier », conclut Tucker.

Ce n’est, bien sûr, pas le seul cas où les démocrates utilisent le FBI comme leur police privée, car ils ont fait la même chose lorsqu’ils ont enquêté sur le président Trump à propos d’allégations russes bidon, et ils utilisent actuellement le FBI pour emprisonner illégalement des manifestants du 6 janvier. Cela inclut l’arrestation récente du candidat au poste de gouverneur du Michigan, Ryan Kelley, qui a depuis reçu un coup de pouce dans les sondages.


« Pourquoi n’avez-vous pas sanctionné l’oligarque russe Elena Baturina qui a fait affaire avec votre fils ? »

BIDEN : regard confus

Rappel : Hunter Biden a reçu 3,5 millions de dollars pour elle en 2014.


Bientôt la délivrance de tous ces dingues…

« N’y a-t-il que les Anons qui comprennent ce qui va se déchaîner ? » – Q

Tout a été dit depuis longtemps, écouter le Capitaine ci-dessous, pour ceux qui doutent encore et encore tout est pourtant très bien expliqué.