USA : L’Organisation mondiale de la santé va renommer le virus de la variole du singe pour des raisons de « racisme ».


L’Organisation mondiale de la santé va renommer le virus de la variole du singe pour des raisons de « racisme ».

Publié le 18.6.2022


Le virus de la variole du singe continue de se propager en Europe et aux États-Unis. Au départ, les politiciens et les responsables de la santé publique craignaient que le virus ne « stigmatise » la communauté LGBT.

Aujourd’hui, les responsables de la santé publique craignent que le nom du virus ne stigmatise la communauté noire.

American Military News rapporte :

« L’Organisation mondiale de la santé (OMS) prévoit de renommer officiellement le virus de la variole du singe, car elle craint que ce nom n’encourage le racisme. La variole du singe est répandue en Afrique depuis des décennies.

Tendance : USA : ACTUALITÉ, Project Veritas publie des images de la réunion de Twitter avec Elon Musk… « Les gens devraient pouvoir dire des choses assez scandaleuses tout en restant dans les limites de la loi » [VIDÉO].

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a annoncé mardi que l’organisation « travaille avec des partenaires et des experts du monde entier » pour changer le nom du virus le plus rapidement possible, rapporte Bloomberg.

Un porte-parole de l’OMS a indiqué à Bloomberg dans un courriel que l’organisation travaille avec des experts du virus pour trouver un autre nom.

« Le nom d’une maladie doit être choisi dans le but de minimiser l’impact négatif et d’éviter d’offenser des groupes culturels, sociaux, nationaux, régionaux, professionnels ou ethniques », a déclaré le porte-parole.

Cette décision intervient après que des dizaines de scientifiques internationaux ont demandé ce changement dans une lettre soulignant le « besoin urgent d’une nomenclature non discriminatoire et non stigmatisante pour le virus du monkeypox ».

Dans cette lettre, les scientifiques affirment que le fait de désigner le virus comme un virus « africain » est non seulement « inexact » mais aussi « discriminatoire » et « stigmatisant ».

L’Association de la presse étrangère d’Afrique a également déconseillé l’utilisation d’images d’Africains dans les discussions sur le virus de la variole du singe.

Cette décision s’inscrit dans une tendance plus large de l’OMS et des organisations de santé publique à s’aligner sur les initiatives de lutte contre le cancer.

L’OMS a intentionnellement évité d’utiliser le terme « Xi » pour désigner toute variante du Covid-19 afin de ne pas offenser les groupes ethniques.