USA : Plus de 8000 électeurs inscrits en double sur les listes du New Jersey.


Plus de 8000 électeurs inscrits en double sur les listes du New Jersey

Publié le 9.6.2022


Selon la Public Interest Legal Foundation (PILF), les registres d’inscription des électeurs du New Jersey contiennent plus de 8200 noms en double, ce qui permet à une personne de voter deux fois, ainsi que 61 inscriptions en triple, 7 en quadruple, 3 en quintuple et 1 en sextuple.

Électeur ayant déposé son bulletin de vote lors des élections primaires du New Jersey, le 7 juin 2016 à Hoboken, dans le New Jersey. (EDUARDO MUNOZ ALVAREZ/AFP/Getty Images)
Électeur ayant déposé son bulletin de vote lors des élections primaires du New Jersey, le 7 juin 2016 à Hoboken, dans le New Jersey. (EDUARDO MUNOZ ALVAREZ/AFP/Getty Images)

« Le système d’inscription des électeurs du New Jersey, comme presque tous les autres étudiés par la PILF, peut être détourné pour inscrire une personne plusieurs fois aux mêmes adresses avec des données biographiques extrêmement similaires », indique l’analyse de la PILF publiée le 6 juin.

« Il s’agit là d’un défi administratif qui doit être résolu au fur et à mesure de l’automatisation du vote par correspondance. Sinon, ‘John Untel’ et ‘John W. Untel’ pourront chacun voter une fois, alors qu’il s’agit d’un seul John en réalité. »

« Le type d’erreur le plus courant, l’erreur administrative/typographique, peut être aussi subtile qu’une transposition de lettres. Par exemple, Julia Rose et Juila Rose sont la même personne, mais elle a des inscriptions en double avec des numéros d’identification d’électeur uniques. »

La PILF, basée en Virginie, a alerté le secrétaire d’État du New Jersey des problèmes découverts suite à l’analyse des listes électorales. Ces recherches n’ont été rendues possibles qu’après un procès devant un tribunal fédéral.

« Des dizaines de milliers d’autres dossiers d’électeurs ont été mis en évidence pour des informations biographiques manquantes ou fictives, comme les dates de naissance. Il s’agit de problèmes actuels et futurs liés à la tenue des listes électorales que le New Jersey doit résoudre », indique le rapport.

« Pour aller à la racine des problèmes, la PILF a également intenté une action en justice fédérale afin d’obtenir des copies des guides de procédure de tenue des listes après que le NJSOS a rejeté les demandes par crainte des risques de piratage. »

Parmi les autres problèmes d’inscription découverts par la PILF dans les listes du New Jersey, on compte près de 2400 personnes inscrites comme électeurs actifs dont l’anniversaire les rend plus que centenaires.

« Il y a 2398 personnes inscrites avec une date de naissance en 1917 ou avant dans tout le New Jersey. Étant donné que les données les plus récentes sur l’espérance de vie moyenne sont de 80,7 ans dans l’État, les milliers d’inscrits âgés de plus de 100 ans méritent un examen plus approfondi », indique le rapport.

Le rapport a également trouvé des milliers de cas avec des dates de naissance inexactes, des dates d’inscription fictives, des dates d’inscription plus des dates de naissance fictives, des dates de naissance remontant à plusieurs siècles ou dans le futur, comme le 14 janvier 2028 et le 30 septembre 2029.

« Le New Jersey a des explications à fournir sur la manière dont il collecte et conserve les informations de base sur les électeurs. Comme nous l’avons déjà démontré, la PILF fera tout ce qui est en son pouvoir pour corriger des dossiers gouvernementaux souvent négligés depuis longtemps », déclare le président de la PILF, J. Christian Adams, dans le rapport.

Plus tôt cette année, la PILF a signalé des problèmes similaires dans les listes électorales de l’Arizona et de la Caroline du Nord, ainsi que le fait que 440.000 bulletins de vote par correspondance ont disparu ou ont été rejetés comme non distribuables en Pennsylvanie en 2020 et qu’il y avait 27.000 bulletins de vote par correspondance non comptés en Géorgie en 2020. Le président Joe Biden a remporté la Pennsylvanie par 81.000 voix et la Géorgie par 11.000 voix.

En septembre 2020, la PILF a publié une analyse des listes d’inscriptions des électeurs de 42 États qui a identifié près de 350.000 électeurs décédés toujours inscrits sur les listes dans 41 États, dont plus de la moitié dans seulement cinq États, New York, le Texas, la Californie, le Michigan et la Floride.

L’analyse a également identifié près de 44.000 inscrits en double qui semblaient avoir voté deux fois en 2016 et près de 38.000 autres lors du scrutin de 2018. Des dizaines de milliers de ces votes en double ont été effectués avec des bulletins de vote par correspondance, selon la PILF.

L’analyse de la PILF a été réalisée à l’aide de données collectées auprès de Safeguarding America’s Votes and Elections, qui a « des outils de comparaison comme la PILF mais aussi d’autres sources de données utiles comme le registre des décès de la sécurité sociale… Ils peuvent identifier les électeurs décédés et les doublons. Ils peuvent identifier les inscriptions et les adresses inadmissibles comme les bureaux de poste ou les magasins, et aussi les personnes inscrites simultanément dans plusieurs États. »

Le rapport du New Jersey survient après la sortie de « 2000 Mules », un documentaire produit par Dinesh D’Souza, un chroniqueur conservateur et producteur de films. Le documentaire de D’Souza examine comment des légions d’activistes politiques de gauche ont effectué d’innombrables dépôts de bulletins de vote par correspondance pendant l’élection de 2020.

Au moins un État, la Géorgie, a émis des citations à comparaître à des centaines de personnes qui ont servi de mules, comme le décrit la production de D’Souza. Et un shérif de l’Arizona, présenté dans le documentaire, a initié une enquête qui a donné lieu à ce jour à l’ouverture de 16 dossiers.

Source