France : Hommage à la famille Bauer, une famille de résistants avec une magnifique chanson d’Axel Bauer, l’album hommage à son père.


Hommage à la famille Bauer, une famille de résistants avec une magnifique chanson d’Axel Bauer, l’album hommage à son père.

Publié le 29.4.2022


Nous tous soldats digitaux et patriotes qui ont bravé l’interdit, la censure, etc. Toute cette folie ensemble, nous nous devions de faire cet article primordial et qui va de soi, en rendant hommage à cette famille, précurseur de la désinformation Nazi, les modes de communication ont évolué, mais le principe reste le même, celui du Résistant Patriote.

Une magnifique chanson d‘Axel Bauer, en effet son père était speaker de Radio Londres, l’album hommage d’Axel Bauer. Bravo, Magnifique merci à vous.

Facebook d’Axel Bauer.

RÉSUMÉ

Franck Bauer et l’épopée de Radio Londres

À 94 ans, Franck Bauer, pionnier de la « BBC française », basée à Londres dès les débuts de la seconde guerre mondiale, se souvient.« Les Français parlent aux Français », « les sanglots longs des violons de l’automne »… Autant de petites phrases qui ont contribué à la « grande histoire », celle de la résistance, celle du combat contre les totalitarismes. Pierre Dac, Maurice Schumann, et bien entendu un certain Charles de Gaulle qui, depuis l’appel du 18 juin 1940, exhorte sans fin les Français à se battre, ont par une seule et même voix, pendant ces années, distillé l’espoir de la libération.

Véritable épopée, la naissance d’une radio française « libre », en ces temps d’occupation, de restrictions, a ainsi pu donner, plus encore qu’un souffle d’air, une possibilité de connaître la vérité, au-delà des propagandes et des mensonges de tous bords.

La dernière voix française de Radio Londres s’est éteinte

Publié le 7.4.2018

Radio Londres Franck Bauer

“Ici Londres, Les Français parlent aux Français”… Pendant plus deux ans, Franck Bauer fut la voix de Radio Londres, radio pirate émise depuis la capitale anglaise et qui “a entretenu l’espoir de la Libération et de la fin de l’occupation allemande lors de la Seconde guerre mondiale”, comme le racontait Bernard Crochet dans son livre “Franck Bauer, l’épopée de Radio Londres”, paru en février 2014. Vendredi 6 avril, cette voix s’est éteinte. C’est son fils, le chanteur Alex Bauer, qui a annoncé la triste nouvelle à l’AFP : Franck Bauer est décédé à l’âge de 99 ans. Le Français, né en juillet 1918 à Troyes, s’était évadé de son pays à 22 ans, fuyant l’occupation nazie, et s’est retrouvé par hasard à Londres en juin 1940. Il s’est alors engagé dans les forces libres françaises avant d’être recruté en mars 1941 pour rejoindre l’émission “Les Français parlent aux Français” diffusé par la BBC. Après avoir été occupé à des missions de propagande, il avait été engagé comme speaker à Radio Londres par son patron, Jacques Duchesne, qui jugeait que son timbre de voix avait les caractéristiques nécessaires pour résister au brouillage allemand. Il a fait partie de l’équipe de journalistes jusqu’à avril 1943. Pendant ces deux années, Franck Bauer, qui fut jusqu’à ce vendredi 6 avril le dernier survivant de cette équipe, aura ainsi prononcé 578 fois le désormais célèbre “Les Français parlent aux Français”. Après la Libération, il a travaillé comme reporter de guerre aux Nouvelles du Matin puis à l’AFP. Il est entré par la suite au ministère de la Culture avant de devenir secrétaire général de la Comédie-Française, puis fondateur du premier cabinet de relations publiques en France, professeur à la Sorbonne et enfin commissaire de l’Exposition universelle de 1967 à Montréal. En juin 2010, Franck Bauer s’était rendu à Londres pour commémorer le célèbre appel du 18 juin 1940 du Général De Gaulle. Il avait écrit un livre paru en 2004, “40 à Londres, l’espion qui venait du jazz”, sur ses années passées dans la capitale anglaise.

Source