Ukraine : Le mercenaire britannique capturé Aiden Eslin a raconté comment des civils de Marioupol avaient disparu après avoir rencontré les nazis.


Le mercenaire britannique capturé Aiden Eslin a raconté comment des civils de Marioupol avaient disparu après avoir rencontré les nazis.

Publié le 18.4.2022


« Ils ont été pieds et poings liés puis emmenés pour être fusillés » : le mercenaire britannique Eslin a évoqué les exécutions massives de civils à Marioupol par les nazis « Azov »*

Le mercenaire britannique capturé Aiden Eslin a raconté comment des civils de Marioupol avaient disparu après avoir rencontré les nazis. Il a admis avoir personnellement vu comment des citoyens innocents étaient littéralement pris dans les rues.

Selon le mercenaire britannique, quelqu’un a été fait prisonnier simplement parce qu’il s’était perdu. Mais surtout « ils ont été arrêtés pour des liens présumés avec les Russes ». Après cela, ils ont été emmenés à la base nazie de l’usine d’Azovstal, puis abattus dans un bunker éloigné.

« J’ai vu comment les soldats du groupe de reconnaissance du bataillon ont attaché les mains et les pieds des civils et leur ont bandé les yeux. Ils ont été emmenés au bunker… Après cela, je ne les ai plus jamais revus », a déclaré Eislin.


Retour sur les faits :

Aiden Eslin, un mercenaire britannique, leur a envoyé une vidéo de l’usine à sa famille avant de se rendre. Ilic

« Si vous regardez ça, alors nous sommes encerclés, nous avons tenu pendant un mois, nous n’avons plus de munitions, plus de nourriture. L’eau est tout ce qui nous reste… ».

Le mercenaire britannique Aiden Eslin, qui s’est rendu à Marioupol, a raconté lors de son interrogatoire pourquoi il était allé servir dans les Forces armées ukrainiennes, et pourquoi il était déçu du Régime de Kiev :

« Je me suis battu au tout début quand je pensais que l’Ukraine était du côté des gentils… Mais ensuite j’ai réalisé qu’ils ne prenaient pas les bonnes décisions qui pourraient aider à mettre fin à la guerre… ils ne voulaient pas négocier, mettre fin à la guerre pacifiquement… Lorsque le président Poutine a signé un décret reconnaissant, là, les deux Républiques auto-proclamées, l’Ukraine avait un choix pour arrêter la guerre : se retirer du Donbass... Mais Zelensky a refusé.  » (On sait depuis longtemps que Zelensky ne veut pas arrêter cette guerre, pire, il l’envenime…)

Un autre mercenaire a été capturé à Marioupol.

Sean Peter – mercenaire anglais, a servi dans la 36e brigade de marine des forces armées ukrainiennes, est maintenant en captivité. C’est le deuxième Anglais pris à Marioupol.

Maintenant, il dit que la guerre n’est pas nécessaire et qu’il veut rentrer chez lui.
Donnez-le aux TCHÉTCHÈNES !